jeudi 23 janvier 2014

Mystic City de Theo Lawrence

Editions Pocket,  janvier 2014 Broché 413 pages (disponible aussi en ebook)

Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Aeries, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds.
Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepter de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé.
Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence.
Ce livre se lit tout seul, le texte est fluide avec une écriture simple, c'est vraiment très agréable à lire ! 

L'histoire est assez originale et très bien construite, les personnages attrayants mais mériteraient d'être plus étoffés. 
J'ai dévoré car l'intrigue est très intéressante et l'univers du roman, recherché. Par contre je n'ai pas eu de papillons dans le ventre ou de pincement au coeur et je le déplore. 
Dommage qu'il manque cette étincelle parce que le reste est vraiment sympa ! 

Autre petit bémol (qui ne gâche rien au plaisir mais qui aurait peut-être apporté un plus !), c'est que malgré les nombreux rebondissements, tout est prévisible, j'aurais bien aimé être un peu plus surprise.

 En conclusion, bah je lirais le tome 2 avec grand plaisir !