samedi 8 février 2014

Sarangins T.1 : Selog d'Emmanuelle Amadis

Sharon Kena Editions, Janvier 2014, 238 pages format Ebook 



Le Sarangin Sélog est un narkomaani, autrement dit, l’un des êtres les plus doués de sa race lorsqu’il s’agit de comprendre les sentiments des personnes auxquelles il prend le souffle. Pourtant, aux yeux des siens, ce qui le différencie, ce n’est pas la précision de son don, c’est cette longue cicatrice qui court sur sa joue et le défigure.Son frère (et chef de Cerdhe) continue de se reprocher cette blessure, aussi pour ne plus avoir à lire les regrets dans ses yeux chaque fois qu’il le regarde, Sélog demande à Zar de l’accueillir dans sa faction. Nouveau chef, nouveau travail, nouveaux amis, mais en intégrant le Cerdhe de Zar, il n’avait pas songé un seul instant qu’il rencontrerait celle qui changerait sa vie à jamais et deviendrait en même temps un symbole d’espoir pour tout son peuple.


Au début de Sélog, on découvre que les Sarangins sont une espèce extra-terrestre. Ils ont fait un voyage sans retour vers la Terre afin d’y accomplir une mission. Une « diseuse » a sélectionné ceux qui ont le plus de chance de réussite dans cette quête au bonheur et à la survie de leur espèce. Je vous laisse découvrir quelle est cette «mission», enfin, la couverture est un indice très parlant je dois dire...

 Les Sarangins, aaaah *soupire* les Sarangins !!! Oubliez donc vampires, loup-garous, faës et toutes autres créatures surnaturelles... les Sarangins ne les vaudront pas c'est certains. C'est êtres là ont la capacité de sentir les émotions par une simple aspiration du souffle, capturant une multitude de sentiments, des plus évidents aux plus complexes. Mais ils sont surtout l’incarnation de l’homme par-fait ! Ils sont grands, forts, virils, intègres, honnêtes et justes (j’ai limité les qualificatifs mais la liste est longue...). Ce sont des hommes tels qu’on aimerait qu’ils en existent (plus) dans notre réalité. J’ai tenté d’en avoir un pour moi mais Emmanuelle Amadis m’a dit elle-même qu’il n’était pas proposé à l’adoption, c'est troooop dommage :( Enfin, j’aurais tenté ma chance toute de même ! lol

Pour revenir aux Sarangins, depuis 6 ans, ils vivent en paix avec l’humanité, neutres dans les conflits qui opposent les divers gouvernements. Pourtant, ils ne sont pas complètement, et j’ajouterai même volontairement, intégré à la société qui les accueille. Ils se méfient des humains et dissimulent la véritable raison qui les a obligés à venir sur la Terre. Ils cohabitent sans vraiment avoir de relation avec la population, enfin jusqu’à la rencontre entre Sélog, le Sarangin et Elliana, une humaine, qui va tout faire basculer… Et quel rencontre !!!!! J’ai adoré la façon dont ils ont été «connecté», leur besoin de l’autre a été si bien écrite que j’ai aussi resentie cette «tension» que les personnages ont ressenti. C’est très prenant et par dessus tout c’est très originale. Personnellement, je sature en vampire, métamorphes et compagnie et j’accueille les extra-terrestre avec grand plaisir. C’est un bol d’air frais et ça fait du bien. Et puis, il y a une réflexion intéressante sur notre monde, sur la nature humaine qui est très bien exploité dans ce livre, avec notamment le point de vue des Sarangins qui m’a énormément plu. Si un livre, en plus de me divertir, de me faire rêver, me fait réflechir, moi j’adore et je recommande. 

Voilà, je suis fan, et j’attends la suite avec impatience !! 

Important à savoir : J'ai mis une option sur Zar, le chef du Cerdhe, sachez-le, c'est le mien à moi !!! Mdrrr

4,5/5