mercredi 12 mars 2014

La Confrérie de la Dague Noire T10, L'Amant ressuscité de J.R Ward


Editions Milady, 20 février 2014- Relié 823 pages
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.


(Evitez de lire le résumé si vous n'avez pas lu les tomes précédents !!)

Depuis la mort de sa shellane, Tohrment est dévasté. Alors que la Confrérie fait face à un clan de vampires qui cherchent à s’emparer du trône du Roi aveugle, un ange déchu ramène Tohr auprès des frères. 

Mais celui-ci ne souhaite que se venger.

Quand sa bien-aimée lui apparaît en rêve – piégée dans un enfer glacé –, il se tourne vers l’ange en espérant trouver un moyen de la sauver. Et lorsque ce dernier lui explique qu’il doit apprendre à en aimer une autre pour libérer son ancienne compagne, Tohr comprend qu’ils sont tous condamnés…

Le blog étant tout récent je n'ai donc pas chroniqué les tomes précédents (mais je les ai lu bien-sûr). Donc au lieu de vous parler que du tome 10, je vais tout d'abord donner mon avis sur l'ensemble de cette série, puis sur ce tome.

Qui n'a pas encore lu La Confrérie de la Dague Noire  ??  Hein ? (on se dénonce !)
Venez ici, .... psssst !!....... plus près............ encore ........... encore.......MAIS QU'EST-CE-QUE VOUS ATTENDEZ ??!! 
Woh woh woh !! S'il y a bien une série Bit-lit in.con.tour.na.ble, c'est celle-ci !! Sérieusement, il ne faut pas passer à côté ! Tout y est : de l'action, (beaucoup d'action) des rebondissements, de l'amour, du sexe, (chaud bouillant !! ), des personnages HYPERS attachants, des Mâles, beaucoup de Mâles, aussi sexy l'uns que les autres, rien que leurs descriptions mettra en émoi votre petite culotte *soupir*, des héroïnes neuneus (oui la part-belle est plutôt réservée aux hommes dans cette saga ... mais bizarrement on s'en fout lol !! ). Et question émotions, nous ne sommes pas en reste, on aime, on rit (les dialogues sont souvent très drôles), on pleure, on s'énerve, bref on passe vraiment par toutes les émotions !
Chaque tome est consacré à un personnage de la confrérie, ce qui nous permet de connaître tous les frères. Mais le récit ne lui sera jamais entièrement dédié, car nous naviguons d'un personnage à l'autre, on peut se retrouver dans la tête d'un éradicateur (les très méchants qui veulent tuer les vampires.... oui parce qu'ici, les vampires ont des ennemis, mais ça, c'est à vous de découvrir ), ou dans la tête du héros, ou celle d'un de ses frères, ou encore celle de l'héroïne du tome ....etc... c'est ce qui rend le livre si passionnant, addictif et attrayant !! Parce qu'une fois que l'on connaît les frères de la confrérie, c'est foutu, on devient totalement accro à eux (et ça fait du bien !).
Tous les tomes sont des pavés, (pour ce tome 10 plus de 800 pages) mais c'est tellement prenant que les pages défilent à une vitesse folle !! 
Le seul petit hic de cette superbe série, c'est le fait que tous les tomes (même s'ils sont tous supers) ne se valent pas en qualité, mais bon c'est souvent le cas dans les longues séries.

Pour ceux/celles qui on déjà lu la saga mais pas encore le tome 10 ..... HOP HOP HOP !!! on va dans sa petite librairie préférée pour se le procurer, et on se jette dessus !

Pour ceux/celles qui l'ont déjà lu ...Alors comment vous-avez trouvé ce tome ??
Pour ma part j'ai adoré, toujours autant d'action et de rebondissements. Mention spéciale dans ce tome pour les "femelles", pfff !  De vraies nunuches une nouvelle fois lol, avec la médaille d'or pour Layla ! Oh là là , j'ai envie d'aller lui acheter un cerveau !! grrr !! et No'one la suit de près,  mais bon, les femmes ne sont pas à l'honneur dans la confrérie, c'est déjà un fait établi lol. Sinon bah, Tohr même s'il est très touchant et tout et tout, il m'a vraiment énervé, "woooh !! ok, t'es triste, malheureux,etc ... mais ce n'est pas une raison pour te comporter comme un "sombre co****d !" Je râle, je râle, mais c'est aussi ce que j'aime dans cette saga, une page j'ai envie de fracasser les personnages, la suivante j'en mouille ma culotte, et celle d'après je me bidonne et quelques pages plus tard j'ai ma petite larme (surtout la fin, j'avoue la séance des cadeaux m'a  beaucoup touchée).
Bref encore un super bon moment en compagnie de ces Frères.