vendredi 14 mars 2014

La plus belle histoire d'amour de Lucy Robinson

       Editions JC Lattès, septembre 2013, Broché/eBook, 300 pages 
Pour Fran, la vie est belle. Un boulot de rêve, un petit ami bourré de talent et terriblement séduisant... Et pour ses trente ans, Michael, cet homme idéal, l’emmène au Ritz, avec, dans sa poche, une petite boîte qui pourrait bien contenir une bague… Sauf que – catastrophe ! – rien ne se déroule comme prévu. Fran finit toute seule au fond de son lit en compagnie d’un mauvais cognac et d’une vieille chaussette de Michael.
Complètement déprimée, Fran se morfond chez elle. C’est alors qu’interviennent ses amis avec un plan pour le moins inattendu, marquant le début des ennuis. Comment la perspective de huit rencards avec des inconnus pourrait-elle lui remonter le moral ? Mais c’est trop tard : Fran a dit oui. Et ainsi commence la plus belle histoire d’amour de tous les temps…
Tout d'abord,un grand merci aux Editions JC Lattès pour l'envoi de ce roman.
Au départ,je n'étais pas vraiment convaincue car,il faut bien le reconnaître: mes lectures préférées sont peuplées de vampires,loups-garous,zombies et autres créatures donc,c'est avec quelques appréhensions que j'ai entamé la lecture et là,j'ai été conquise.
Nous faisons connaissance de Fran(Frances) qui est une jeune trentenaire et de ses amis: Léonie,sa copine depuis le berceau,Stéfania,sa voisine quelque peu mystérieuse,Dave,son collègue et ami. Tout commence par la faute de Michaël qui décide d'une pause de trois mois dans sa relation avec Fran.Une Fran qui prend d'ailleurs très mal la chose.Ses amis décident donc,pour la sortir de sa déprime,de l'inscrire sur un site de rencontre et de pratiquer la règle de 8 :donner 8 rendez-vous à des hommes avant de retrouver Michaël au bout des trois mois.Mais en trois mois,beaucoup de choses peuvent se produire et là commence une cascade de quiproquos,de situations tantôt hilarantes tantôt plus poignantes mais je peux vous assurer qu'une fois que vous avez commencé ce roman,vous ne voulez le lâcher que lorsque le mot fin apparait.
Pour moi,Fran me fait penser à Bridget Jones,aussi maladroite,attachante et émouvante.
N'hésitez pas,foncez,vous ne le regretterez pas,cette lecture vous apportera une bouffée de fraîcheur,de bonheur et de bonne humeur.
Un service -presse des Editions Lattès

 http://www.editions-jclattes.fr/