mardi 25 mars 2014

Le fruit d'un amour impossible: Partie 1 ANGIE L. DERYCKERE


Editions Sharon Kena, 29 novembre 2012- Broché 372 pages
(disponible aussi en format ebook)



Partie 1 :


Après cinq années de solitude et de mensonges, Jenna revient chez elle à la mort de son père. Elle a peur, elle redoute la réaction de son frère et des autres quand ils verront qu'elle n'est pas seule...

Elle revient avec la cause de sa fuite, Maddy, sa fille...

« On rencontre souvent sa destinée lorsqu'on prend des chemins pour l'éviter. » Jean de La Fontaine.





Rholàlà !!! J'ai usé une boîte de mouchoirs en lisant ce livre . Que cette histoire est poignante ! 

Ok! Je sais ce que vous vous dites : quoi ? Fatima qui pleure ? Nannn. Bon, j'avoue je n'ai pas pleuré mais sincèrement j'avais ce noeud aux creux de l'estomac, celui qui vient juste avant les larmes car on souffre avec Jenna. Elle a été rejetée par son amour de toujours et de surcroît le meilleure ami de son frère, Went, juste après sa première fois. Elle est tombée dans ses bras (et dans son lit) alors qu'elle venait tout juste de fêter ses 18 ans. Puis le beau Went, qui a quand même une bonne dizaine d'années de plus qu'elle, prend peur et se sauve comme un lapin, laissant Jenna désemparée. Celle-ci se retrouve enceinte et sans en parler à personne disparait en France pendant 5 ans. Je ne vais pas tout vous dévoiler mais sachez juste que ce livre débute au moment ou elle revient dans la maison familiale avec sa fille Maddy, elle revient vivre avec son frère après le décès de son père. Et bien sûr elle se retrouve nez à nez avec le père de sa fille, Went bien sûr ! Va-t-il (vont-ils ) se rendre compte de la ressemblance ? Comment va réagir son frère Sebastien ? Les parents de Went ? 

Jenna, femme fragile, en manque d'amour et si forte à la fois. On pleure avec elle, on a mal avec elle, on aime avec elle. La vie ne l'épargne pas. Je n'en dirais pas plus, l'auteure nous embarque dans une palette d'émotions d'une manière magistrale, allez découvrir cette histoire qui se lit pratiquement d'une traite.

Ce roman est raconté à deux voix ...voire trois ... Tantôt Jenna, tantôt Went et ....tantôt Sarah (qui est Sarah ? Allez, lisez le livre, je ne vais pas vous le dire quand même ;) ) On peut noter quelques longueurs, surtout au début mais c'est pardonnable car l'auteure nous fait ressentir toutes les émotions de nos héros. Je ne vais pas vous le cacher, ce n'est pas le genre de livre que je préfère mais on se laisse vite porter par l'écriture d'Angie L. Deryckere et j'ai bien envie de lire la partie deux. Ce n'est pas un coup de coeur mais mon petit coeur a eût trois palpitations et demie quand même :)
Merci aux Editions Sharon Kena pour ce service-presse