mercredi 9 avril 2014

Belle de Robin McKinley

Editions Mnémos, coll. Dédale, avril 2011, 231 pages, 17€30



Belle était loin d'être aussi jolie que ses soeurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens. Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question tous les soirs répétée : « Belle, voulez-vous m'épouser ? »

Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.



 
Les contes de fées revisités sont à la mode dans la littérature, au cinéma et à la télévision depuis quelques années...et en février, avec la sortie de La Belle et la Bête de Christophe Gans, j'avais envie d'une lecture qui me permette de digérer le gachi que nous a imposé proposé le réalisateur du Pacte des Loups. J'ai été tellement déçue du manque d'alchimie, de l'inconsistance de la relation entre la Belle et sa Bête. L'esthétique ne fait pas tout et selon moi le cinéma ce n'est pas la forme mais surtout un FOND !!! Un meilleur scénario qui aurait étoffé la relation naissante et l'éveille des sentiments des deux personnages aurait pu faire une grande différence....que c'était creux, sans âme !!!! Ouiii, j'ai été frustréééeeee, scandalisééééeee !!! Selon moi, un autre choix d'actrice aurait été plus judicieux pour Belle. Léa Seydoux...étant totalement inexpressive, comme toujours, au bord de la dépression. J'aurais aimé voir une comédienne qui sait "sourire" et exprimer le "bonheur". Enfin, je m'égare, je m'égare...car je suis ici pour vous parler de ma lecture du roman de Robin McKinley.

 Belle revisite le mythe de La Belle et la Bête que vous connaissez tous je pense.[ détail : il s'agit de mon conte de fée préféré, donc si vous connaissez d'autres titres qui revisitent ce conte vous pouvez me laisser un commentaire sous l'article avec les références - lectures vo (anglais) acceptées :) Vous seriez super comme je ne doutes pas que vous êtes déjà si vous suivez notre blog lol ;)]. L'histoire vous la connaissez...ici rien de nouveau dans la trame originelle du conte et si vous avez vu l'horreur le film de Gans alors sachez que toute la première partie de l'histoire est exactement (à quelques détails près) la même que celle de Robin McKinley. Une différence : la famille de Belle est très soudée chez McKinley. Ils s'aiment tous énormément et restent unies dans la difficulté après avoir perdu toute leur fortune. Ainsi pour Belle, plus dur sera la séparation d'avec eux, et la solitude au château de la Bête.

Enfin, nous voilà arriver au moment où Belle décide d'échanger sa vie contre celle de son père. Elle rencontre la Bête...une Bête solitaire mais douce, calme et cultivée. [Il adore lire et possède une bibliothèque magique...avec les livres qui ne sont pas encore parus]. Cette Bête vit depuis 200 ans dans la solitude, l'acceptation de sa condition d'Homme-Bête. Il m'a beaucoup touché et j'ai pensé au Mynotaure de la mythologie... Oui, j'adore la mythologie pour ceux qui ne le savent pas encore ;)

 Il y avait dans cette histoire, tout ce qui a manqué au film de Gans...c'est pourquoi je ne vous cache pas que ce roman est pour moi un petit bijou, une pépite !!! Je l'ai adoré et dévoré en une seule nuit. Les matins en mode "zombie" ne sont pas ceux que je préfère mais les romans coups de coeur comme celui-ci sont rares. J'ai été comme aspirée dans ce monde merveilleux, avec ces personnages fascinants. Belle est une héroine que j'admire pour sa sensibilité, autant que pour son courage et son sens du sacrifice. Je l'ai adoré, et la narration interne m'a permise de complètement m'identifier à elle et vivre son aventure. J'ai adoré assister à l'éveille des sentiments de Belle pour la Bête, la voir petit à petit s'attacher à lui, l'aimer...c'était tout simplement magique et très beau. Mon petit coeur a fondu pour la Bête. Je n'étais plus que guimauve lol ;) 

Je précise que le texte date de 1978, et je suis quasi certaine que celui-ci a inspiré pour beaucoup (des détails concernant l'enchantement-la malédiction) le scénario du dessin animé de Disney que nous avons tous déjà vu, n'est ce pas ?! 

Robin McKinley a une écriture qui m'a beaucoup plu et dont l'univers (réécriture des mythes et contes) m'intrigue. J'ai déjà repéré mes prochaines lectures de cet auteur. Je pense que je n'ai pas fini de vous en parler... ;)

En Bref, je recommande cette lecture à tous les fanas (comme moi) de ce conte et des réécritures des contes en général. 


5/5