vendredi 4 avril 2014

Dualed de Elsie Chapman


Editions Lumen, 06 mars 2013- Broché 347 pages

Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi.

West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

Frénétique et imprévisible, le premier roman d’Elsie Chapman est un thriller qui vous prend à la gorge, une chevauchée infernale de la première à la dernière page.

Tout d'abord je voudrais remercier les Editions Lumen pour l'envoi de ce roman.

West Grayer vit à Kersh, ville totalement isolée de l'Extérieur, suite à une grande guerre mondiale. Mais vivre à Kersh se mérite et les places sont chères. Le Conseil (nom de l'organisation qui dirige la ville) ne veut que l'élite. Pour cela, chaque individu à son jumeau (son Alt), ils ne se connaissent pas, ne vivent pas ensemble mais pourtant ils sont liés,... liés par la mort. Car  la survie de l'un dépend de la mort de l'autre ! Chaque individu est préparé (plus ou moins bien selon leurs finances) à cet affrontement. Entre 10 et 20 ans chaque enfant/adolescent sera "activé", il aura alors 31 jours pour tuer son Alt (ou se faire tuer) passé ce délai les 2 Alt seront détruits( ils imploseront). C'est la loi du plus fort, les faibles ne méritant pas de vivre. C'est donc dans ce monde "joyeux" que grandit West, adolescente de 15 ans. Elle a déjà perdu énormément avec ce système "aberrant" (mais que pourtant personne ne remet en cause !), et quand une nouvelle fois, elle est confrontée à un nouveau malheur, elle prend une décision radicale.

Dualed est une dystopie comme je les aime, addictive, entraînante, et avec une trame très originale. L'intrigue de ce roman est rondement bien menée, mais il m'a manqué parfois un peu de profondeur, de précisions quand à certains éléments de l'histoire, qui auraient mérité d'être plus étayés. 
West, l'héroïne, est attachante et agaçante, je comprends son mal-être, sa douleur, mais je suis beaucoup plus perplexe sur ses choix et sur son comportement qui est souvent contradictoire.

En conclusion, malgré quelques détails qui m'ont un peu gênée, j'ai passé un super moment. C'est un roman très attrayant, qui se lit très vite, une fois en main c'est quasiment impossible de le lâcher. Un livre que je recommande !


Ce livre est un service-presse des Editions Lumen