dimanche 13 avril 2014

Et si on se prostituait de Eva Giraud


EdiBitch, nouvelle au format ebook , 01 mai 2014

« J'ai cherché du boulot pendant quatre ans. Avec acharnement. Deux heures par jour, cinq jours par semaine. Je n’ai pas eu un seul entretien. J’ai postulé, cent fois, deux-cents fois, postulé encore. Et puis j'ai arrêté de compter.
J'ai 25 ans, je suis au chômage mais ne touche pas le chômage. Que faire quand on ne rentre pas dans les cases ? Eh bien, on fait comme moi, et comme des milliers d'autres : on cherche, on s'occupe, on travaille pour la gloire, et on prend ça avec humour. Et surtout, parfois, on a envie d'étrangler les gens qui nous disent que "quand on veut on peut". »
Elle s’appelle Eva, elle cherche du travail depuis… toujours ? Oui c’est plus ou moins ça. Vous connaissez tous une « Eva », nous sommes tous concernés de près ou de loin par sa situation. Heureusement, Jean-Claude est là pour la soutenir. Et c’est avec humour, bien qu’avec réalisme également, qu’elle nous présente son aventure, pour ne pas dire son parcours du combattant.
« Et si on se prostituait » est un témoignage qui n’emploie pas la langue de bois et qui dénonce une réalité qui ne fait pas toujours plaisir… Mais Eva a le mérite de s’exprimer sur le sujet dans cette nouvelle dont le ton léger permet de ne pas dramatiser le sujet abordé. Car même si la situation est effectivement dramatique pour nombre de jeunes comme Eva, elle a su présenter son expérience avec du recul et un cynisme qui lui va tellement bien…

Tout d'abord merci aux Editions EdiBitch pour cette lecture en avant-première.

Comme le dit si bien le résumé, nous allons ici faire la connaissance d'Eva. Elle nous livre avec beaucoup de sincérité ce monde absurde dans lequel elle (on) vit. "Et si on se prostituait" est une sorte de "journal de bord d'une chômeuse" où nous suivons mois après mois (euh année après année aussi !!) les mésaventures, galères  et désillusions d'Eva. 
Le récit commence avec une Eva fraîchement sortie de son école à 8000 euros, avec son superbe diplôme de BTS Editions en poche. Elle est fière, sûre d'elle, elle va tout déchirer....parce que son diplôme ça en "jette" et puis surtout c'est ce qu'elle aime et ce qu'elle veut faire. Un métier dans l'édition, le bonheur ! Oui, mais voilà, elle va vite se rendre compte que personne ne l'attend, et que, même les gens de son domaine, ne connaissent et reconnaissent forcément pas son diplôme. Commence alors le bonheur des CV et lettres de motivation dont elle ne compte plus le nombre d'envois, (par contre les réponses, ça elle peut les compter, ah bah non, elle  ne peut pas non plus, vu qu'il n'y en a pas !) mais aussi les joies du Pôle Emploi !! ahh ce fameux Pôle Emploi et ses conseillères... Qui n'a pas eu "la chance" de connaître ça ? 
Eva nous raconte avec beaucoup de réalisme les incohérences de notre système, le fait que si tu ne  rentre pas "dans les cases", que tu ne remplis pas TOUTES les conditions pour y rentrer...bah, t'es vraiment mal barré !! Le tout décrit avec beaucoup d'autodérision, de sarcasme mais surtout avec beaucoup de justesse !! (la description de certains de ses petits boulots, ou les demandes de certains employeurs sont vraiment "cocasses").

Ce n'est pas forcément un récit poignant mais c'est un récit vrai, grave et juste qui reflète très bien la société actuelle et ce n'est pas "joli-joli" !! Nous avons tous connu une Eva, voir nous avons tous été une Eva. Ce témoignage en touchera plus d'un.

"Et si on se prostituait" paraîtra le 01 mai 2014 aux Editions EdiBitch (0,99 E)