dimanche 27 avril 2014

La Guerre des Peuples de Marion Obry


Editions Sharon Kena, 18 juin 2013 - Broché 148 pages
(Disponible aussi en format eBook)


Tout commença la nuit où Maïwen, la fille elfique du roi Mayas Gawa partit à l'encontre de son destin, de son amour et d'un complot qu'elle n'aurait jamais soupçonné. 
Mais si ses sentiments la conduisaient malgré elle sur un chemin dangereux ?
Alors que la haine et la vengeance les séparent, ils ne cessent de penser l'un à l'autre...
Entre l'Amour et son Peuple... Quel choix fera-t-elle ?



Bon, déjà, il faut savoir que je n'aime pas les histoires avec des elfes, je ne sais pas pourquoi, mais les elfes ne font pas partie de mes personnages surnaturels préférés, peut-être est-ce dû aux oreilles pointues, allez savoir ! Donc ce roman partait avec un léger handicap, mais la plume de Marion a su me transporter malgré mes réticences du départ.

Ce roman est donc un roman fantasy, où plusieurs peuples vivent dans une "paix" assez précaire. Nous avons tout d'abord  le royaume "du dessus" avec le peuple des Elfes et quelques humains (mais pas que.... mais ça chut !!), puis nous avons le royaume "du dessous" avec le peuple des Eaupals qui vivent sous l'eau. 

La princesse elfique Maïwen, du royaume du dessus, à l'âge de la curiosité (7 ans), profite d'une nuit sans lune (seul moment où les Eaupals peuvent aller sur la terre ferme), pour approcher et observer ce peuple qui lui est méconnu. Au cours de la soirée, elle sympathise de suite avec un jeune Eaupal, Aaron, âgé de 8 ans, qui n'est autre que le prince du royaume du dessous, et décide de le rejoindre dans l'eau.... Mauvaise idée ! car elle manque de peu de se noyer ! Il n'en faudra pas plus au le roi du dessus pour bannir les Eaupals à jamais de son territoire. Avant que son père ne l'éloigne son aimé Aaron, Maëwen lui offre son bien le plus précieux, un collier qui contient ses pouvoirs magiques, en gage de son amour.

Huit ans plus tard, Aaron "sent" (par le biais du collier) que la vie de Maëwen est menacée, et contre toute logique, se rend dans son royaume accompagné de son frère de lait Sine.
Ce que nous prenions pour une simple "querelle de voisinage", va s'avérer être un énorme complot : quelqu'un dans l'ombre tire les ficelles pour que la guerre des peuples se déclenche...

Ce livre est avant tout une histoire d'amour entre Aaron et Maëwen, qui sous leurs frêles épaules de 15/16 ans doivent sauver leur peuple respectif. Malheureusement l'amour n'a pas sa place dans un conflit ! 

Malgré le fait que ce soit une histoire d'elfes et un roman un peu trop jeunesse pour moi, j'ai été prise par le récit, je me suis laissée charmer à plusieurs reprises par ce monde féerique, et par l'écriture fluide et entraînante de Marion. Les nombreux rebondissements le rendent aussi addictif et captivant.

Merci aux Editions Sharon Kena pour ce service-presse