mercredi 23 avril 2014

Les Frères MacCarrick, Tome 2 : Si tu le désires de Kresley Cole


Editions J'ai Lu, 16 avril 2014- broché 413 pages

Tireur d'élite au service de la Couronne, Hugh MacCarrick rentre en Angleterre sur l'ordre de son supérieur, Weyland, qui a une mission à lui confier. Un ancien agent menace l'être le plus cher à leur cœur : Jane, la fille de Weyland. Hugh doit absolument emmener la jeune fille loin de Londres et, afin de ne pas ternir sa réputation, il l'épousera. Bien sûr, cette union sera annulée une fois tout danger écarté, et il va de soi qu'elle ne sera pas consommée. Le Highlander donne sa parole. Mais l'effrontée Jane s'est juré de lui faire perdre la tête.


Ayant vraiment beaucoup apprécié le tome 1 (voir chronique ici), c'est avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture de ce tome 2.

Dans le premier tome, nous avions fait la connaissance des frères MacCarrick, et plus particulièrement de Courtland. Dans celui-ci il sera question de son frère Hugh. Etant un tome qui se chevauche dans le temps avec le premier, nous retrouvons donc Hugh au moment où il est appelé d'urgence par son patron Weyland, qui requiert ses services au plus vite, afin de protéger sa fille Jane, d'un danger imminent...

 Hugh est un assassin dangereux, froid, solitaire pour qui ne le connait pas. Mais derrière cette façade c'est aussi un homme épris de son amour de jeunesse, la belle et désinvolte Jane (qui est aussi la fille de son patron). Cet amour le ronge, car il ne peut avoir sa belle sans lui causer sa perte, telle est la malédiction des frères MacCarrick ! Pour le bien de son aimée, il l'a donc abandonné (chose la plus difficile qu'il lui eut été de faire) voilà de ça 10 ans... 10 ans sans la voir, 10 ans à penser à elle nuit et jour !! Jusqu'au jour où Jane est menacée de mort et seul Hugh pourra la sauver en la mettant à l'abri, loin de Londres. Pour cela, il doit l'épouser (hein ? quoi ? quoi ?).

Jane est le contraire de Hugh, c'est une femme très sociable, enjouée. Elle et ses cousines forment "un club"... Appelé  les Huit (tout simplement parce qu'elles sont huit), qu'elles soient mariées, célibataires, avec ou sans enfants, ces Huit  ne font rien comme toute le monde. Elles se moquent des convenances : se déguiser en homme pour aller dans des tripots malfamés ne leur font pas peur, boire, fumer, lire des lectures érotiques...etc... Elles sont dans tous les coups fumants lol.  En fait la famille de Jane est tout simplement avant-gardiste.
Mais Jane a aussi son point faible : Hugh ! Elle en est éprise depuis des années (comme Hugh en fait), et son abandon lui a laissé un goût amer et beaucoup de larmes, d'ailleurs Hugh a été surnommé Desannées Delarmes par les Huit. Alors quand Hugh  réapparaît dans sa vie, pour soi-disant la protéger d'un danger (dont elle n'était même pas au courant) et que (en plus) pour cela, ils vont devoir se marier le temps que la vie de Jane ne soit plus en péril.... C'est comment dire ? Le Choc !

J'apprécie tout particulièrement l'écriture de Kresley Cole que je trouve très agréable à lire. L'histoire est toujours aussi attrayante et divertissante, même si j'avoue avoir préféré le tome 1, car cette fois-ci je l'ai trouvé moins surprenant, étant donné que la trame du récit reprend le même schéma que le tome précédent : un amour- une malédiction- un ennemi. Nous ne sommes donc plus dans l'effet de surprise, mais il est tout aussi captivant de savoir comment l'auteure va nous nous mener au dénouement de l'histoire. De plus, les papillons dans le ventre et les frissons sont eux aussi au rendez-vous. Plaisir  garanti !

Ne reste plus qu'à attendre le tome 3...

Le tome 3 sera sur le frère aîné des MacCarrick, Ethan, un tueur impitoyable au service de la couronne, avec pour supérieur Weyland comme son frère Hugh. Sachant que dans ce tome, il a fait la connaissance d'une jeune fille dont les charmes sont loin de le laisser insensible, mais surtout qui porte le nom de celui qui l'a à jamais défiguré (il a une énorme balafre en travers du visage), et qu'il a juré de se venger (en massacrant toute sa famille). Hum ça me semble très  prometteur tout ça ...