dimanche 15 juin 2014

Unafraid de Melody Grace


Éditions Prisma, 12 juin 2014, Broché 262 pages
(disponible aussi en format ebook à partir du 19 juin)



Brittany Ray se moque éperdument de la mauvaise réputation qui lui colle aux basques. Quand on a grandi dans une petite ville assoupie, le long des plages, où le moindre événement déclenche les cancans, et qu'on a une mère junkie et un père qui a fichu le camp, on conserve peu d'illusions sur la vie. La petite sœur grunge et écorchée vive d'Emerson a appris très tôt qu'il était vain d'espérer trouver l'amour et le bonheur : les gens qu'on aime finissent toujours par vous abandonner. Et les autres se servent de vous sans égards. C'est comme sa passion secrète pour le stylisme. Certains rêves ne sont pas faits pour des filles comme elle, déjà abîmée par la vie. Hunter Covington est l'un de ces rêves. Beau à se damner, fils adoré d'une famille aisée, il est tout son contraire. Ils ont passé une nuit ensemble quelques étés auparavant, sur un coup de tête. Et au matin Brit est partie sans un mot, avant de prendre le risque de s'attacher et de souffrir. Que peut-elle attendre d'un garçon qui doit la considérer comme une distraction passagère ? Pourtant, ce qu'elle ignore, c'est que Hunter est enfermé dans la cage dorée que ses parents ont choisie pour lui. Son avenir est tout tracé : grandes écoles, job dans la grande entreprise de son père... on murmure même que sa mère envisage pour lui une carrière politique. Mais ce carcan est justement ce qui le tue à petit feu. À essayer de jouer son rôle à la perfection, il étouffe et s'enfonce dans la solitude. Elle ne sait pas que Hunter vient de tout envoyer promener pour revenir à Beachwood Bay reprendre le ranch de son grand-père. Et retrouver Brit, cette fille imprévisible et dangereuse qu'il n'a jamais oubliée. Saura-t-il gagner sa confiance ? Et si ses propres démons l'enfermaient dans une spirale infernale ? Beachwood Bay est emplie de fantômes du passé. Deux âmes blessées et perdues peuvent-elles se trouver ? Et si le plus grand défi était d'affronter l'avenir sans peur ? Sans peur... Unafraid. Dans un style sincère et direct, Unafraid entraîne le lecteur dans une histoire d'amour déchirante avec des personnages abîmés par la vie. Sur un ton résolument clair, le roman suit la veine sex-seller actuelle. Il s'inscrit dans le courant " New Adult " arrivé en France en janvier 2014, depuis les États-Unis.




C'est une sortie que j'attendais avec impatience, mais je ressors de ma lecture déçue !! Peut-être avais-je mis la barre trop haute, mais je n'ai pas été convaincue par ce tome.

Déjà arrêtons deux secondes sur la couverture du livre (oui pas plus au risque d'avoir mal aux yeux !) Mais c'est quoi cette horreur ???! La première couv n'était déjà pas terrible mais là, ils se sont surpassés !

Dans le tome 1, nous avions fait la connaissance de Juliet et Emerson, histoire qui m'avait beaucoup touchée même si j'avais mis du temps à réellement l'apprécier. 
Dans ce tome, il s'agit de Brit, la sœur rebelle d'Emerson et de Hunter jeune homme issu d'une famille célèbre et extrêmement riche. 
Entre Brit la révoltée, à la réputation de fille facile et Hunter le garçon "parfait", bien sous tous rapports un fossé les sépare, voire un trou abyssal comme le dit si bien Brit, et pourtant...

Nous voilà donc de retour à Beachwood Bay.
Brit est serveuse dans un bar, c'est une fille farouche, sauvage,  elle s'est érigée des remparts sous lesquels elle se cache. Ses armes : la désinvolture et le sarcasme. Mais derrière cette façade c'est une jeune fille sensible, fragile avec un rêve inavoué celui de devenir un jour une grande styliste.
Hunter, pourrait être le garçon parfait s'il ne cachait pas ce terrible secret qui le ronge. Son chemin est tout tracé, suivre la voie de son père dans l'entreprise familiale, se hisser dans les hautes sphères de la société, se présenter au sénat...et pourquoi pas même devenir un jour président ? Oui mais tout ça, ce n'est pas son rêve, mais celui de ses parents !! Hunter, lui n'aspire qu'à une chose : élever des chevaux et s'occuper du ranch qu'il a hérité de son grand-père. 

Il y a 3 ans de ça, Brit et Hunter ont eu une aventure d'un soir. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que, autant pour l'un que pour l'autre, cette soirée les a marqués à jamais. 

Quand Hunter revient à Beachwood pour s'occuper du ranch, c'est tout naturellement qu'il décide de (re)conquérir le cœur sauvage de Brit.


Cette histoire commence doucement, trop doucement, j'ai trouvé la lecture mollassonne voire carrément ennuyeuse ! Ma déception se situe donc autour de l'histoire qui manque d'entrain, seuls quelques chapitres sont addictifs et c'est malheureusement insuffisant pour me faire oublier la monotonie et le manque d'attrait que j'ai ressenti dans les 3/4 du livre. Quand à la fin, oucht, plus cliché tu meurs !! Digne d'un Walt-Disney, bonjour le conte de fées ! C'est mignon hein, mais si peu crédible et tellement, tellement facile !
Pourtant  tout n'est pas mauvais loin de là ! J'adore l'humour de l'auteur, j'ai eu le sourire plus d'une fois. J'ai aussi beaucoup aimé les personnages : Brit a un tempérament de feu, elle est très attachante, Garrett son "frère de coeur" est génial ! C'est pour moi le personnage le plus attachant, quand à  Hunter il est vraiment très émouvant.  Ce livre étant un roman New- Adult, il contient quelques scènes charnelles, et comme dans le tome 1, elles sont chauuuudes !! (de quoi rendre nos petites culottes comblées et épanouies)

En conclusion : malgré les personnages attachants, l'humour souvent présent et une petite culotte épanouie, je me suis quand même ennuyée et je n'ai pas accroché plus que ça à l'histoire.

Voir chronique tome 1 ici