jeudi 10 juillet 2014

King's Game T1 de Nobuaki Kanazawa


Couverture de King's Game
Éditions Lumen, 14 mai 2014- Broché 



Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange sms qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un “King’s Game”. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence: ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort. Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ? King’s Game… 1 classe, 32 élèves, 24h pour obéir. Une seule sanction: la mort.






Fan de manga et de nature curieuse, je me suis dit "tiens une réédition d'un manga en version roman, pourquoi pas ? allons-y" !!

En ouvrant ce livre, j'étais loin, mais alors trèès loin d'imaginer ce que j'allais vivre et  ressentir....

Dès le début l'auteur (qui a donné son nom au personnage principal) nous mets dans le bain  : 32 élèves, un maître, Le King, (mais qui est ce ???)  un résultat... la mort.

Ce que j'en pense ?
1) Je veux lire le  tome 2 de suite !! 
2) Je suis sur les fesses  !! 
3) Comment un roman peut-il captiver autant ?! 
4) Tout ce que je peux dire, c'est que maintenant, je regarde mon portable d'une autre façon.... et sursaute à chaque sms !!!

De plus, les personnages principaux sont attachants, prêts à tout pour sauver leur peau et celle de leurs camarades, même si des fois ce sont des têtes à claques ....mais, je n'en dirai pas plus il faut absolument le lire.

Un seul mot d'ordre pour ce récit : rester en vie....  Mon seul mot d'ordre  pour ce livre  : le lire de suite  !! 

Ma note est de  5/5,  mon coup de cœur de l'année parmi d'autres, mais ceci est une autre histoire...

 

PS : Vous ne trouverez plus votre portable aussi attachant, et vous allez sursauter au moindre sms après ce chef d’œuvre du genre, le pire, hihi, c'est qu'il est sur 5 tomes !! rhoooo.



Parce que deux avis valent mieux qu'un...

Après l'avis de Jenny, j'étais obligée de me procurer ce roman !! 
Même si ce n'est pas un coup de coeur pour moi, j'ai pris beaucoup plaisir à le lire... quoique le mot plaisir est un peu déplacé dans ce genre de lecture... stress, angoisse seraient beaucoup plus appropriés lol !! La bonne nouvelle c'est que je n'ai pas mouillé ma culotte, et gérer sa vessie avec ce récit relève de l'exploit !! (oui oui, on peut m'applaudir !)

Nobuaki Nanazawa le héros de ce roman, est un jeune garçon sans histoires, il a une petite amie, Chiemi, qu'il aime profondément, un meilleur ami, Noaya qu'il adore, une maman attentionnée,... bref une vie paisible, dans une ville paisible, dans un lycée paisible,  dans une classe paisible... Jusqu'au jour où toute sa classe de seconde B, reçoit un SMS pour participer au jeu du roi, jeu très célèbre et commun lors des soirées étudiantes, ou bizutages... Le principe est simple : le king (le roi) désigne quelqu'un et lui donne un ordre simple (souvent drôle), ce dernier aura alors un délai bien précis pour l'exécuter, et s'il échoue, il aura un gage. C'est donc, un jeu simple, potache, qui met la bonne ambiance et anime les soirées. 

Or, ce jeu ci, est différent... vraiment différent !! Il n'a rien de festif ! Les règles sont toujours les mêmes : 
1- Toute la classe est obligée de participer.
2- Les ordres du roi doivent être exécutés sous 24 heures.
3- Ceux qui n'obéiront pas aux ordres auront un gage.
4- Il est absolument impossible de quitter le jeu en pleine partie.
Mais les ordres et gages, eux, n'ont rien d'amusant ou d'anodin.... car seule la mort est au bout de ce jeu... Et les élèves vont très vite s'en rendre compte !

Nobuaki se voit donc enrôlé malgré lui dans ce terrible jeu, où chaque sms reçu peut être le dernier pour lui ou l'un de ses amis, et l'entraîner vers la mort. Une seule solution : trouver qui tire les rennes de ce jeu ! Qui est le roi ? Alors que les morts se succèdent, atroces et inexpliqués... le mystère s'épaissit autour du King ?!Est-ce l'oeuvre d'un psychopathe ? Ou tout autre chose ?

Nobuaki va se lancer dans une course folle, à la recherche du King. Sa vie et celle de sa classe est en sursis, .... Combien en réchapperont ?
Nous nous posons beaucoup de questions au cours de ce récit, qui est captivant et addictif !! Les réponses se feront au compte gouttes, et jusqu'à la fin... le doute persiste ! qui ? quoi ? comment ? pourquoi ? 

C'est surprenant, intense et stressant (très stressant) !! Ce récit nous montre les vices les plus vils des humains... Comment réagissons nous face au danger, à la pression, au stress, à la mort ? Sommes-nous solidaires, ou individualistes ? Amour, amitié, solidarité, méfiance, trahison, peur, doute,... tous les sentiments ici, seront mis sous le joug des projecteurs du king, et le résultat peut faire froid dans le dos !
Même si ce livre est en format roman, j'ai bien ressenti le manga derrière, les personnages se parlant beaucoup à soi-même (typique des mangas), c'est du coup une écriture atypique (dont je n'ai pas l'habitude) mais très agréable à lire, je pense d'ailleurs lire les mangas aussi pour faire la comparaison.

King's Game est un savoureux mélange de Jumanji  (pour le côté jeu) et de Scream (pour le côté horreur).

C'est donc une jolie découverte (merci Jenny), je ne regrette vraiment pas mon achat.

Lu dans le cadre Challenge Abécédaire