lundi 28 juillet 2014

Les Royaumes de Lune, tome 1 : L'ombre des Loups de Stéphane Tarrade


Couverture de Les royaumes de lune, tome 1 : L'ombre des Loups
Editions Sharon Kena, 10 juin 2014 format eBook


Laeta, une belle et jeune esclave, est vendue à Rodar, un trafiquant. Elle noue rapidement une relation consentie avec son maître, qui l'emploie comme fille de joie à La lune dans l'eau, une taverne mal famée. La jeune femme se révèle avoir plus de talents que ceux d'une simple courtisane...

Offerte pour un mois à un sergent de la garde, elle se retrouve au cœur d'une étrange série de meurtres, au sujet desquels il doit enquêter : un loup-garou semble à l'œuvre. Laeta, qui n'est pas auprès du jeune sergent par hasard, le séduit et se prend à son propre piège, elle en tombe amoureuse.

Prisonnière de ses amours antagonistes et de sa condition d'esclave, Laeta pourra-t-elle percer un mystère qui s'épaissit aussi sûrement que les brumes du lac ? De ses amies, de ses amours, et de sa propre existence, que pourra-t-elle sauver lorsque le péril se révélera et menacera tous les comtés du nord ?


**Tout d'abord je souhaiterais remercier les Éditions Sharon Kena pour ce service-presse**

 Ce livre est surprenant, tellement surprenant que je ne sais pas encore si j'ai adoré ou détesté.... Ce qui est sûr c'est que je n'ai pas pu le lâcher avant la fin...

Le résumé étant déjà très (trop) complet et dévoilant assez de choses, je ne vais pas m'étendre beaucoup sur ce dernier. Les Royaumes de Lune narre l'histoire de Laeta, une jeune fille éduquée depuis ses 16 ans à être une courtisane, kidnappée par des mingols (un peuple barbare) et vendue tel du bétail à son nouveau maître Rodar. Elle devient donc l'esclave de Rodar, sa "catin" (cela parle de sexe mais il n'y a pas de scènes explicites... ce livre peut donc être lu par un public Young Adult). Sa condition de prostituée ne lui pose pas plus de problème que ça, car même si elle se rend compte que son "statut" n'est pas très folichon... Elle ne peut pas le nier... Elle aime ça !! Eh oui, Leata, en plus d'être une jeune femme intelligente et belle (voire carrément magnifique), est aussi une soumise, une vraie !! (elle s'entendrait bien avec Grey lol) Ce qui fait, que nous n'avons pas beaucoup de compassion pour elle et sa condition... Ce récit n'est pas du tout larmoyant ou dramatique comme je l'avais imaginé.
Suite à plusieurs meurtres au sein de L'Escargae (la cité où elle vit avec son maître et son horrible femme Sylria), Laeta en tant que "catin" et douée d'un certain nombre de talents (comme crocheter les serrures), est la plus à même de mener l'enquête et d'obtenir des informations...

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de lecture, ici, l'auteur à créé un monde fantasy très riche, très complet (il y a même plusieurs cartes de la région de L'Escargea), peuplé de créatures diverses tels que des orcs, des semi-orcs, des magiciens, des loups-garous, des nains et j'en passe... Mais aussi très riche en intervenants, il y a beaucoup de personnages, un peu trop pour mon petit cerveau... Nous avons bien-sûr, les principaux, faciles à retenir comme Laeta, Rodar, Cami et Vanavia ses deux amies (esclaves elles aussi) ainsi que le chef de guet (qui mène l'enquête sur les meurtres) Kurst. Mais après nous avons tous les personnages secondaires (et là..pfiou c'est dur) Sylria (la femme de Rodar), le capitaine Sacha, Hadrick, Clodrick, Burt ou encore Roger, Calbert, ou Bréagat sont des noms parmi tant d'autres... et il est bien difficile (pour ma petite tête) de ne pas si perdre. 

Sinon pourquoi je ne sais pas si j'ai aimé ou pas ?
Pleins de choses m'ont "à priori" déplu (je dis bien à priori car de ça aussi je suis incertaine), comme les personnages, difficile de s'identifier à des personnes sans aucune morale comme Rodar, le capitaine Sacha, et la quasi totalité des personnages de cette histoire. Même Laete est spéciale, très spéciale !! Je n'ai toujours pas cerné ce personnage, elle est un mystère pour moi... Elle se sacrifie, subit beaucoup d'humiliations mais finit toujours avec le sourire (il faudra qu'elle me dise son secret). Notez qu'une esclave de sexe comme héroïne principale c'est culotté et innovant de la part de l'auteur (exit l'héroïne modèle ou la nunuche !). C'est un récit plutôt sombre et dur, où la condition de la femme n'est pas des plus glorieuse, c'est peut-être ça qui m'a dérangée... quoique... là encore, c'est écrit d'une telle façon, que j'ai trouvé cela normal ! Voilà, c'est tellement bien narré, que l'auteur nous ferait "prendre des vessies pour des lanternes", je suis quelqu'un d'assez féministe à la base, j'aurai donc détester... oui mais voilà... ça n'a pas été le cas !! J'ai été prise dans ce récit, captivée par l'intrigue et je voulais absolument connaître la fin.
Je suis donc, dirons-nous... mitigée. 

En conclusion : Un récit mêlant fantasy et fantastique, dans un univers riche et complexe,  une héroïne hors du commun, un récit intriguant et captivant mais qui m'a laissé aussi plus d'une fois perplexe voire complètement dubitative (l'histoire des démons du diamant..euh j'ai cru que j'étais sous LSD en lisant ce passage lol). C'est donc un avis en demi-teinte avec une note de 3,5/5.

Ce livre est un service-presse des Editions Sharon Kena