lundi 18 août 2014

Au seuil de l'instant de Christine Béchar

Couverture de Au seuil de l'instant
 "image Fotolia"
Rebelle éditions,disponible pour l'instant en numérique ici ou ici et en version papier à partir du 1er Septembre 2014




Patrick est un homme d'affaires très occupé. Occupé, mais déterminé à revoir cette femme rencontrée par hasard dans un musée et dont le souvenir l'obsède. Que dissimule-t-elle ?
Pourquoi tient-elle tant à lui cacher son identité ?
Patrick a bien l'intention de mettre tout en oeuvre pour percer son secret. Quoi qu'il en coûte.



Tout d'abord, un tout grand merci à Christine pour la découverte de ce roman.

Nous faisons connaissance de lui et d'elle (ainsi sont-ils présentés au début du roman) Lui, la connait après avoir découvert, par l'intermédiaire d'une connaissance, son livre, car elle est écrivain. Il est fasciné par elle et fait tout pour la rencontrer fortuitement.Mais leur première rencontre tourne court. Lors de la deuxième, quelque chose se passe entre eux et ils finissent à l'hôtel. Mais Patrick( c'est son prénom) est quelque peu dérouté par Nathalie( c'est aussi son prénom), tantôt douce, aimante et chaleureuse, elle devient en quelques secondes, froide, distante et même à la limite indifférente!
Patrick ne sait plus sur quel pied danser avec elle! Est-elle vraiment cette femme pudique par moment et émouvante? Ou au contraire, une femme fatale, à la limite de la nymphomane?
De retour à New-york, il convainc Nathalie de le rejoindre, chose qu'elle fait.Mais son séjour ne se passe pas sans heurts, et là encore, elle souffle le chaud et le froid et ce pauvre Patrick ne sait plus à quel sein (Heu..pardon..saint..) se vouer!!
De plus, Mike, son associé, qui ne semble pas porter du tout Nathalie dans son coeur, l'a fait suivre par un détective et transmet à Patrick des photos plutôt compromettantes!
Et plus il tente de questionner Nathalie pour en connaitre plus sur elle et sa vie et plus  elle se montre évasive.
Mais au final, on se rend compte qu'elle n'est pas du tout celle que l'on croit et que tout dans son attitude n'est qu'une carapace de protection.
Et subitement, nous tombons en plein drame mais un drame qui va leur permettre enfin, de se découvrir vraiment.
Quand j'ai commencé la lecture de ce livre, je m'attendais à un livre érotique! Allez savoir pourquoi!! C'est loin d'être mon genre préféré mais je me suis dit, tant qu'à me lancer dans ce genre de roman, autant me lancer avec une auteure que j'aime beaucoup!
Et bien non!! Ce n'est pas ça du tout!! Oui, bien sûr, ils se retrouvent à l'hôtel, bien sûr, ils font l'amour mais tout est écrit de belle manière et en plus, je trouve super original que l'auteure, en tant que femme, se mette dans la peau d'un homme pour raconter l'histoire mais au vu de la fin du roman, il ne pouvait en être autrement!
Les personnages sont attachants. Patrick, homme d'affaire, sûr de lui, se trouve, face à Nathalie, complètement démuni et je l'ai trouvé émouvant, lorsqu 'après avoir réussi à la convaincre de se rendre à l'hôtel, il se sent très peu sûr de lui et a peur de commettre un impair!
Quant à Nathalie, elle est plus difficile à cerner, tantôt femme fatale et sûre d'elle, puis femme fragile et par moment, une telle peine et un tel désespoir! Mais au vu des circonstances, bien des choses s'expliquent.
Si vous aimez les belles histoires d'amour, ce livre est fait pour vous. Et Christine Béchar est aussi à l'aise ici que dans sa trilogie 'Madrugada' dont j'attends avec impatience la lecture du troisième et dernier tome!