samedi 20 septembre 2014

Le Joyau de Amy Ewing


Éditions Robert Laffont, Collection R, 18 septembre 2014. 452 pages
(disponible aussi en format eBook)



Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez. Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté. Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie. C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers... La nouvelle trilogie événement, par l'éditeur de la série best-seller La Sélection !


**Merci à Stéphane-Laure et à la collection R pour l'envoi de ce roman**


Il était une fois, une belle jeune fille qui s'appelait Violet...

Ooopsss! Je me suis trompée ! Non ce n'est pas un conte de fées, mais la belle jeune fille s'appelle bien Violet. Elle vient d'avoir 16 ans et vit dans la Cité Solitaire, une île où le royaume est divisé en 5 cercles :
                                                                
Évidemment, Violet est native du cercle le plus pauvre, Le Marais. C'est là que la Royauté vient se fournir en Mères Porteuses, car dans Le Joyau (là où vit la royauté), les femmes ne parviennent pas à procréer. Donc, à l'âge de 12 ans, Violet, qui a été diagnostiquée bonne pour être mère porteuse, est arrachée à sa famille (sa mère, son frère et sa petite sœur) et emmené dans un pensionnat (Southgate) pour y être préparée à son futur rôle et améliorer des dons que toute  mère porteuse possède dès la naissance, Les Augures. (Je vous laisse découvrir par vous-même de quoi il retourne).

Pour en revenir au début du conte.... non, de l'histoire ! Violet s'apprête à quitter Soughgate définitivement, en compagnie de Raven, sa meilleur amie et quelques autres pensionnaires. Elles partent vivre dans Le Joyau où elles seront vendues aux enchères aux dames de la Noblesse. Et c'est la Duchesse du Lac qui remporte la mise avec Violet. 
Mais celle-ci va-t-elle accepter d'être l'objet, la chose, le jouet, le cobaye de cette femme qui n'a qu'un seul but, à savoir, que sa future fille (celle que Violet va devoir porter) épouse le fils de L'Exèteur et de L'Electrice (roi et reine du Royaume) ? 
Et pour parvenir à ses fins, la Duchesse du Lac est prête à tout ! Oui TOUT ... même à tuer !! 


Je pense que je vais m'arrêter là pour le résumé car sinon je vais vous raconter tout le livre, tellement il est riche en descriptions, personnages, intrigues, complots, médisances, trahisons et hypocrisie.

Ce livre n'est pas encore un joyau pour moi, juste une pierre brute, mais si la fin de ce tome tient ses promesses, le deux le sera certainement, car comme souvent dans une trilogie le tome 1 sert à poser l'histoire, à nous faire connaitre les us et coutumes, nous présenter les personnages (et il y en a !) donc ça implique quelques longueurs ici où là, et c'est vrai que pendant quelques chapitres, je commençais à vraiment m'ennuyer et m'enlisais dans la routine de Violet. Heureusement que les choses s'accélèrent quand les tentatives pour l'insémination commencent. Là, j'ai tout oublié (adieu courses, ménage et dîner) pour voir comment Violet allait pouvoir s'en sortir ! 

D'ailleurs j'ai apprécié le personnage de Violet : une jeune fille forte, fière, qui ne veut en aucun cas se soumettre à sa condition. Qui veut juste un avenir "normal" et être libre tout simplement.
Quand à Ash ? Et bien, Ash, pour le moment, est un peu en retrait dans l'histoire. Malgré sa condition difficile je n'ai pas eu le coup de foudre même si son physique fait rêver, mais j'ai bon espoir que dans le prochain tome, il aura sa part de gloire. 
Garnet, ahhh Garnet... le fils rebelle et bad boy de la Duchesse, lui, il me fait craquer (j'adore les bad boys ;) ) et j'espère qu'il aura un rôle plus conséquent dans le tome 2. En fait, je ne l'espère pas, j'en suis sûre :)
Lucien, le castrat et camériste de l'Executrice est juste touchant, surprenant et mystérieux. Il va certainement nous réserver bien des surprises.

Ce que je vous raconte vous semble complexe ? Plongez-vous dans Le Joyau sans hésitation, vous comprendrez.

 J'ai bien apprécié cette lecture même si je n'ai pas l'habitude de lire de la dystopie et j'ai vraiment hâte de lire la suite car cette fin... C'est juste pas possible de nous laisser ainsi !!!
Ça nous promet une beau tome 2 qui ne va pas trop tarder j'espère.



Ce livre est un service-presse des Éditions Robert Laffont