jeudi 27 novembre 2014

Les Chevaliers des Highlands T5, Le Saint de Monica McCarty

Couverture de Les Chevaliers des Highlands, Tome 5 : Le Saint
J'ai Lu Aventures & Passions, 19 mars 2013 Poche 445 pages
(disponible en format eBook)


1308. Helen Sutherland a failli s'évanouir en reconnaissant Magnus MacKay parmi les guerriers de Robert de Bruce. Trois ans plus tôt, en dépit de l'amour fou qui les liait, elle a refusé de s'enfuir avec lui. Par loyauté filiale, et peut-être aussi par lâcheté. Aujourd'hui, Magnus la repousse sans ménagement. Mais Helen n'est pas du genre à se laisser ronger par les regrets. Elle décide de reconquérir le cœur de l'implacable Highlander. Et pour cela, elle n'hésite pas à le suivre dans la périlleuse reconquête de l’Écosse.

Personnes fragiles s'abstenir ! Ce livre est un concentré d'émotions ! 
Dès le prologue, le ton est donné. Et les larmes sont déjà  au bord des yeux !
Au chapitre un, j'ai juste eu la sensation que mon cœur passait à la moulinette !! Au chapitre deux, pas mieux, puisque l'auteur ayant décidé d'achever son lecteur avec ce tome, s'y donne à cœur joie et y va de mal en pis ! 
C'est le tome le plus intense et riche en émotions de cette série...

Les écossais sont en guerre avec les anglais et cherchent leur indépendance (ce qui n'est pas nouveau), mais au cœur de ce conflit, il y a aussi des distensions. Car il faut savoir que tous les écossais ne sont pas forcément des alliés. Beaucoup de familles et de clans sont ennemis. Un exemple : le clan des MacKay et celui des Sutherland connus pour être des ennemis de toujours. 

Magnus MacKay, dit le Saint, est membre de la garde secrète de Bruce et donc l'un de ses fidèles partisans. 
Helen Sutherland de Moray est la fille du compte de Sutherland dont la famille soutien le roi Edouard (donc les anglais).

Helen et Magnus se sont rencontrés à leur adolescence. S'en suit une grande amitié qui se transforme rapidement en amour. 
Mais Helen et Magnus sont un peu les Roméo et Juliette des Highlands !! Leur union semble impossible avec cette haine viscérale qu'éprouve leurs familles envers le clan de l'autre. 
Alors quand Magnus demande à Helen de l'épouser, celle-ci, déchirée entre sa famille et celui qu'elle aime... fait le choix qui lui paraît le plus simple (sur le moment) et refuse, malgré tout l'amour qu'elle lui porte. 
Quelques années plus tard, Magnus revient sur les terres des Sutherland pour célébrer le mariage de son coéquipier et meilleur ami de la garde secrète,  William Gordon. 
Ce dernier ne se marie pas avec n'importe qui, c'est un mariage politique comme il est courant pour les nobles de haut rang. Il n'a jamais vu sa fiancée, mais Magnus, si !! Il la connait même très très bien puisqu'il s'agit d'Helen, son Helen...


Ce tome est, niveau romance, le tome le plus abouti et le plus intense !! J'ai été totalement transportée par leur histoire !! Tellement d'émotions, c'est à la fois triste et beau... Une superbe histoire d'amour. Après les personnages ne sont pas ceux que je préfère (mon chouchou est toujours Le Faucon), mais qu'importe, puisque qu'ici c'est la romance qui m'a transportée.


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques
Couverture de Les Chevaliers des Highlands, Tome 2 : Le Faucon
Couverture de Les chevaliers des Highlands, Tome 3 : La VigieCouverture de Les Chevaliers des Highlands, Tome 4 : La Vipère