mardi 16 décembre 2014

Le Divin Enfer de Gabriel T3, Rédemption de Sylvain Reynard

Hugo Roman, 06 novembre 2014 - Grand Format 476 pages
(disponible en format eBook)


Le livre – Tome III et fin : Le Professeur Gabriel Emerson a quitté son poste à l'université de Toronto afin de suivre sa bien-aimée Julia. Ensemble, il sait qu'ils pourront faire face à tout. Et il est impatient de devenir père. Mais les études de Julia menacent les plans de Gabriel. Lorsque l'on confie l'honneur à la jeune femme de donner un cours à Oxford, Gabriel est forcé de se confronter à Julia - ses recherches viennent s'opposer aux siennes. Et à Oxford, plusieurs personnes ressurgissent du passé, incluant une vieille ennemie prête à tout pour humilier Julia et dévoiler l'un des plus sombres secrets de Gabriel. Afin d'affronter ses derniers démons, Gabriel décide de faire des recherches sur ses parents biologiques, déclenchant une chaîne d'évènements qui aura des répercussions sur lui, Julia, et son espoir de former une famille.

**Merci à Marie et aux Éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce roman**

Je ne sais pas trop comment aborder cet avis, après avoir abandonné le tome 1 (à un peu plus de la moitié), je me suis décidée à lire directement ce troisième volet. Je sais que ça ne se fait pas, mais je sais aussi que cette lecture n'est pas pour moi. 

J'ai donc quand  même pris le temps de lire (entièrement je tiens à le préciser) ce tome 3. 
J'y ai retrouvé Gabriel et Julianne mariés, d'après ce que j'ai compris cela n'a pas été sans difficultés !! Gabriel étant très doué pour en faire voir de toutes les couleurs aux gens !
Julianne et Gabriel ont emménagé ensemble dans l'ancienne maison de Richard (le père adoptif de Gabriel) en Pennsylvanie, en laissant derrière eux leurs mauvais souvenirs de Cambridge. 
Julia (Julianne) continue ses études et doit préparer une conférence en rapport à son mémoire sur Guido da Montefletro (ne me demandez qui c'est -je ne sais pas et n'ai pas envie de savoir- mais si tu es curieux, Google est ton ami ;) ). Elle est ravie mais aussi stressée de parler devant ses pairs ainsi que devant tout un public. 
Gabriel, lui, cherche la rédemption, il aimerait faire table rase du passé mais craint que ses vieux démons ne le lâchent jamais...Son passé, ses déboires, ses excès et sa vie aux mœurs dissolues sont toujours dans un coin de sa tête, près à rejaillir à tout moment.
Seul son amour pour Julia et sa foi nouvelle, lui permettent de tenir, de devenir meilleur et d'avoir la force, peut-être un jour, de se pardonner (surtout concernant Paulina et Maia) et de pardonner aux autres (son père biologique)... D'ailleurs un nouveau projet qu'il n'aurait jamais cru possible, fleure dans sa tête : avoir un enfant ! 
Et s'il ne peut pas enfanter (il a fait une vasectomie), pourquoi pas même adopter ? 
Le seul hic, c'est que Julia, elle, n'est pas prête ! Et puis il y a ses études. Cette nouvelle qui devrait être une bonne nouvelle, lui met une pression supplémentaire, dont elle se serait volontiers passée ! Déjà que Gabriel et son caractère souvent cassant et blessant, ne lui facilite pas la vie car il critique ouvertement ses idées ; voilà que Christa Perterson (l'ancienne étudiante légèrement psychopathe de Gabriel), toujours aussi peste et jalouse, n'a pas dit son dernier mot, et compte bien briser leur couple...

L'histoire de Gabriel et Julia n'est pas une histoire pour moi. Trop fleur bleue avec des personnages beaucoup trop guindés ! Gabriel porte quand même des nœuds papillons !!! Des nœuds papillons !!! Bouh, il devrait y avoir une loi contre ça ! C'est totalement anti-sexy ! 
De plus, il passe d'un "bad boy" qui ne pense qu'à l'alcool, la cocaïne et la baise [Mais attention, toujours bon chic, bon genre le bad boy ! (N'oublions pas les costumes et nœuds pap)]  à un homme de foi.....en nœud pap !! Désolée, mais moi ça ne me fait pas du tout fantasmer. Pareil pour sa façon d'être (que ce soit pour Julia ou lui). Ils se sont rapprochés grâce à leur passion commune pour Dante et Béatrice (rien qu'avec ça, j'ai mal à la tête !). Je ne veux pas passer pour une inculte, mais moi les poètes, déjà je n'y connais pas grand chose et en plus, ça me donne de l'urticaire (en plus du mal de tête !! lol). 
Donc le problème est là : Je n'ai aucun point commun avec ces personnages bardés de diplômes, qui parlent de choses que je ne connais pas (et que je ne veux pas connaître !). Bref ce sont des grosses têtes, et moi non

Je comprends pourquoi cette trilogie a du succès. Un Gabriel torturé et fou d'amour pour Julia. Une histoire qui donne envie de connaître les secrets les plus sombres de Gabriel (enfin si on aime son personnage). Une écriture maîtrisée et fluide. Une trame bien menée. Une histoire d'amour tourmentée et une fin émouvante. Des personnages (qu'on aime ou pas) de caractère et qui ne nous laissent pas indifférent. 
Même si je ne remets pas en cause tout ça, ni la forme et la structure du récit, ni encore moins le talent indéniable de Sylvain Reynard, je n'ai pas aimé cette romance, elle ne m'a pas fait vibrer et je me suis souvent ennuyée :(
Donc si je dois mettre une note plaisir pour ma lecture, elle sera forcément faible :/


Ce livre est un service-presse des Éditions Hugo Roman