mardi 23 décembre 2014

Le jour où les zombies ont dévoré le Père Noël de S.G.Browne

Mirobole éditions, broché, 224 pages, disponible ici existe aussi en numérique ici

Pauvre Andy Warner. L’ex-star contestataire des morts-vivants a passé une année entière soumis à des tests expérimentaux dans un laboratoire de recherches sur les zombies dans l’Oregon. Heureusement, un miracle se produit : à quelques jours de Noël, il parvient à s’échapper et fausse compagnie à ses poursuivants en enfilant un costume de Santa Claus. Le déguisement parfait… À deux réserves près : des collègues de décomposition le reconnaissent et exigent de lui qu’il soit leur chef ; et une adorable fillette solitaire le suit partout, convaincue qu’il est vraiment le père Noël…

 Je tiens avant tout à remercier Mirobole éditions pour l'envoi de ce roman

Je viens de finir de dévorer...Heu, pardon...de lire ce roman et j'ai adoré !! Un vrai petit cadeau de Noël pour la lectrice que je suis.

L'histoire se déroule dans une petite ville aux Etats-Unis. Nous faisons connaissance avec Andy, un zombie ou plutôt un cadavre réanimé.
En effet, oubliez tout ce que vous avez pu lire ou voir sur les zombies.

Ce ne sont pas ces cadavres affreux, sanguinolents et pourris (quoique quand même un peu) , qui se déplacent en trainant les pieds, les bras tendus et poussant des borborygmes, avec la bave et autres flux corporels dégoulinants de tous les orifices que l'on vous dépeint dans les films, loin de là.
Ce sont des êtres comme nous (enfin plus ou moins), doués d'intelligence, de paroles, de sentiments et de camaraderie.
Et ne croyez pas que l'on devienne un zombie, suite à une morsure ou après s'être fait sucer la cervelle ! Que nenni ! C'est plutôt comme une loterie, certaines personnes décédées le restent à jamais et certaines (les moins chanceuses dirons-nous, quoique Andy ne serait pas d'accord avec moi) reviennent en tant que cadavre réanimé.
Et pour éviter une décomposition de leur corps, ils sont obligés (vous voyez, ce n'est même pas leur faute !) de manger de la viande de respirants.
Entendez par là, de la chair humaine. Mais attention, ils ont des règles: jamais d'enfants ni de femmes enceintes.
Je ne m'étendrai pas sur le contenu du récit qui est tout simplement délectable, je vous en laisse (l'agréable) surprise.
Mais sachez que l'on ne peut s'empêcher de prendre fait et cause pour ces zombies. Andy est trop attachant avec sa bouille de Père Noël et sa gentillesse vis-à-vis de la petite Annie mais je n'en dis pas plus car je me connais, je vais encore trop en dire ^^

Le livre est bourré d'humour, de clins d'oeil, un peu gore par moments mais c'est tellement bien écrit que ça passe tout seul.

Un excellent moment de lecture et en plus, grâce à Andy, j'ai enrichi mon livre de cuisine de quelques recettes pour accommoder la viande de respirants.Qui sait, cela pourrait m'être utile un jour  Lol !!

Pour finir, malgré le titre, rassurez-vous, le Père Noël sera bien là pour déposer les cadeaux sous le sapin le soir du réveillon sauf si..... vous n'avez pas été sage !!! 

Un vrai coup de coeur !!