vendredi 2 janvier 2015

Endless Love T1, de Cecilia Tan

Hugo Roman- Editions Blanche 02 janvier 2015, Grand Format 350 pages
(disponible aussi en format eBook)

Karina est serveuse dans un bar de New York. Elle tombe sous le charme de James, un client mystérieux et dominateur. 
Ce qui commence comme un jeu érotique évolue bientôt en un jeu de pouvoir où James révèle le côté sauvage de Karina et brouille la ligne entre le plaisir et la souffrance. 
Et c'est Karina qui réclame toujours plus, dépassant ses propres limites, pour prouver la force de son amour à l'homme à qui elle s'offre.


**Merci aux Editions Blanche et Hugo & Cie pour l'envoi de ce roman**

Karina Casper, à 26 ans, est à un moment de sa vie où elle a besoin de changements, d'aventures...
Entre ses études en histoire de l'art -spécialisée en art préraphaélite- (Quoi ? Comment ça tu ne sais pas ce que c'est ?! Rhoo ! Oui... et bah moi non plus - mais ça fait classe de le mettre dans ma chronique, non ?) donc, entre ses études en art préraphaélite où son directeur de thèse, le professeur Renault (un vieux pervers), lui fait une proposition (un chantage) graveleuse sous peine de voir sa thèse finir à la poubelle et son espoir de diplôme envolé ; ses relations amoureuses qui sont au point mort - sa dernière relation ayant fini par un désastre (avec Brad, son ex, qui aurait bien eu besoin de petites pilules bleues, histoire de pouvoir faire durcir son désir) - ; ses deux jobs (anciennement trois, mais elle en a perdu un au passage) qu'elle doit cumuler pour payer la fac, ses prêts étudiants et son appartement... Bref, tout ça n'a rien de très réjouissant !

Même si Karina est loin d'être déprimée, sa vie est assez monotone. Seule Becky sa colocataire américo-chinoise, groupie  et fan absolue du groupe Lord Lightning, égaye  un peu sa vie par ses  toutes récentes excentricités. 

Un soir où  Karina fait un remplacement, dans le bar de sa sœur, Jill - posant par la même occasion un lapin à son directeur de thèse qui risque de prendre très mal la chose -, elle fait la connaissance d'un homme au charisme troublant et au charme indéniable. 
Sa rencontre avec celui que nous appellerons James...Riche (enfin qu'elle appelle James Riche - on n'a pas eu trop notre mot à dire en fait- mdrr), cette rencontre tombe à point nommé. Cet homme si émoustillant réveille instantanément son désir...
Très vite, un flirt sous forme de jeu s'installe entre eux. Ce qui commence par un jeu innocent (innocent, vraiment ?) et coquin va, au fil des rendez-vous, devenir de plus en plus poussé. Seule règle : la confiance. Karina doit se donner, obéir sans jamais lui mentir (sous peine d'être... punie). 

Cette relation si particulière qu'ils instaurent entre eux, lui permet de se découvrir, de s'affirmer.
Karina va expérimenter sans aucune pudeur, ni réserve toute l'étendue des plaisirs charnels. Complètement désinhibée, elle se laisse guider par James dans l'antre de la luxure.

James est très intriguant, autoritaire sans être réellement dominateur. Il a ce petit côté joueur et taquin qui fait que toutes ses demandes -euh non,...ses ordres ! (parce que ce sont quand même bien des ordres !)-, aussi  incongrus  et osés soient-ils, passent. Pire, ils enflamment nos sens. De plus, il est si mystérieux et énigmatique que nous nous posons mille questions à son sujet. Même son identité (réelle) nous est inconnue !  Qui se cache derrière James ? Quel(s) secret(s) essaye-t-il de préserver ? 
***
J'avoue que j'étais réticente à lire ce livre... Encore une énième romance BDSM et sincèrement je ne suis pas fan de ce genre. L'héroïne soumise qui subit les fantasmes du héros dominateur et qui finit attachée et fouettée... très peu pour moi (surtout le "fouettée", allez savoir pourquoi mais ça ne m'excite pas des masses lol). 
Oui mais, ici, les règles sont différentes. Tout est sous forme de jeu, de défi. Je n'ai pas ressenti le côté soumission (car il n'y en a pas ! Du moins pas comme on l'imagine), c'est juste un fantasme, un moyen de se donner à soi, mais aussi à son partenaire, du plaisir. Karina et James sont dans une relation d'échange et de confiance. 
James est si mystérieux que je ne sais que penser de lui !  Il est à la fois diablement sexy, taquin et joueur mais sait aussi être autoritaire et exigeant. Mais disons, qu'avec le peu que j'ai découvert, je suis comme Karina, plutôt conquise et sous le charme.
Quant à Karina, et bah... je ne sais pas non plus quoi penser d'elle ! Certes elle est moins mystérieuse, mais j'ai quand même du mal à la cerner. Elle se laisse aller avec tellement de légèreté et de facilité que cela m'a décontenancée ! Je ne sais pas si c'est dû à mon âge (âge de la sagesse - mouhahha), mais il me semble, qu'on n'entreprend pas toutes ces....choses avec un parfait inconnu - même pour la quête du grand frisson ! Je la trouve un peu inconsciente et irréfléchie, et en même temps j'admire (j'envie !) son côté téméraire et intrépide (allez comprendre !). 

Pour ce qui est de l'histoire, là aussi, je réserve mon jugement (décidément !!). Je ne suis pas à 100 % convaincue. Si le récit est entraînant, agréable à lire, souvent drôle et très original, que les personnages sont hauts en couleurs et intrigants  et que les scènes de sexe sont terriblement hooot et sensuelles, il m'a manqué, le plus important pour moi, la romance ! Ici, il n'est question (pour l'instant) que de "sexe récréatif", et même si nous pouvons supposer un attachement entre nos personnages, il n'est pas assez présent et profond. J'en attends plus de ce côté-là et j'ai donc bon espoir que le tome 2 (que je lirai avec plaisir) me comble plus. 
***
Extrait :
- je ne suis pas sûre. je crois que je n'ai jamais désiré quelqu'un autant que je vous désire en ce moment. Mais vous ne semblez pas être du genre à vous jeter sur moi sur la banquette arrière.
Ma remarque a semblé l'amuser. 
- J'avoue, c'est tentant, mais non. Même pour pouvoir avoir le privilège de voir mon sexe, il vous faudra réussir une épreuve. 
Je me suis redressée en tentant de comprendre :
- Vraiment ? (un homme dont le but premier n'était pas d'éjaculer était un vrai mystère pour moi.) Il est tellement précieux ? Ou bien au contraire a-t-il une malformation quelconque ?
Il a pouffé derrière sa main. J'ai esquissé un sourire de triomphe. Le faire éclater de rire semblait être une des choses que je réussissais le mieux. 


Ce livre est un service-presse des Editions Blanche

Parce que deux avis valent mieux qu'un...



***Merci à Olivia et à Hugo Roman Blanche pour ce roman***

Lord Lightning est une rock star. Cette nuit, il donne son dernier concert, c'est sa soirée d'adieu. En effet, il a décidé d'arrêter sa carrière. Ses fans s'arrachent les cheveux, pleurent et se bousculent autour du Madison Square Garden. À quelques blocs de là, Karina Kasper remplace au pied levé une des serveuses du bar de sa sœur Jill, débordée par cette nuit de folie.
Karina a dû mentir à Théo Renault, son directeur de thèse, avec qui elle avait rendez-vous justement ce soir- là. Comble de malchance, pour couronner cette soirée pourrie, il est justement dans ce bar et Karina doit tout faire pour l'éviter. Il doit valider son mémoire et tient son avenir entre ses mains.
Elle se concentre alors, sur un nouveau client qui vient d'arriver au comptoir et le guide vers la salle du 1er étage.

J’ai essayé de me concentrer sur le client qui se présentait au comptoir. C’était un grand type qui portait un chapeau et un costume sur mesure d’un beau brun tête de nègre, parfaitement coupé pour mettre en valeur sa silhouette élancée, digne d’un magazine de mode.

S'ensuit alors un échange, entre cet énigmatique client et Karina qui va aboutir sur un "petit" jeu sexy et troublant.


– Je m’ennuie, Ashley. J’aimerais jouer à un jeu. Et je voudrais que quelqu’un joue avec moi.– Je parie que vous dites ça à toutes les filles, ai-je plaisanté.
Son regard sombre m’a surprise.

– En réalité, j’ai besoin de quelqu’un de vraiment spécial pour susciter mon intérêt.

Il me trouve donc spéciale ?
– Si vous ne voulez pas jouer avec moi, pas de problème, a-t-il ajouté. Si vous me dites non, je disparaîtrai pour toujours.
Sur le mètre étalon de la dinguerie, il aurait vraiment pu gagner le gros lot. Pourtant, mes alarmes intérieures sont restées muettes. Peut-être parce qu’il ne dégageait rien de bizarre et que quand il m’avait affirmé qu’il me laisserait tranquille si je ne voulais pas entrer dans son jeu, il semblait sincère. Peut-être aussi parce qu’il est difficile de dire non à un homme aussi sexy.


Pfiouuu ! Quelle histoire... j'avoue que, même si j'ai lu quelques avis ici et là, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi "hot". Les jeux de nos deux héros réveilleraient tous les volcans d'Auvergne. 


Je compare ce premier tome aux préliminaires d'un couple. Ils jouent, se titillent, se chauffent sans pour autant que ce soit "l'explosion". J'espère que dans le tome deux tout ça se concrétisera.

Karina est une jeune femme très "cash", nature, ouverte à tout et peu farouche. Inconsciente, certes, mais j'admire sa liberté.

Quant à James, j'attends vraiment le tome deux pour en savoir plus sur lui, car, à part le fait qu'il sache jouer de ses mains et sa bouche (sans oublier qu'il sait utiliser les petits jouets d'adulte)  il reste un mystère total.
Même si la romance n'est pas très présente (quoique...) j'ai bien aimé ce moment de lecture et j'attends le deux avec beaucoup plus d'impatience que je n'ai attendu le un.