jeudi 15 janvier 2015

Le sang de la lignée T1, Flashback de Elena Guimard

Couverture de Le Sang de la Lignée, tome 1 : Flashback
Auto-Edition 15 janvier 2014 - Disponible en Grand Format ou eBook

Six fois que je reviens à la vie, que j’erre en solitaire et j’ai enfin mes réponses. Elles ouvrent la boîte de Pandore, mais je ne suis plus seul. Arriverais-je à m’intégrer dans ce putain de monde ? Tout va trop vite pour moi à présent : une famille, des amis, ma lignée et par-dessus tout mon âme sœur… Je dois rêver ! C’est ça je suis à nouveau mort et je rêve… Et si c’était la réalité. 
Alban est une aberration. Enfin, c’est ce qu’il pense. Car il est le seul spécimen de vampire qu’il connaît, mais en prime c’est un drôle de vampire. Bien qu’il se nourrisse de sang, il lui faut aussi du sexe afin d’accomplir sa transformation et prendre la pleine puissance de ses capacités. Voilà plusieurs vies qu’il est solitaire. Puis soudain tout s’enchaîne, il en découvre d’autres de sa race, dont certains de sa filiation. Il commence à avoir les réponses aux questions qu’il se posait. Mais les interrogations deviennent aussi nombreuses que les réponses. Ensuite la rencontre avec cette fille... Pourquoi n’arrête-t-il pas d’y songer ?

**Tout d'abord, je remercie Elena pour cette lecture**

Alban Dupuis pourrait être un garçon ordinaire car, au premier abord, sa vie paraît des plus banales : école, potes, famille... Le classique. Mis à part qu'Alban en est à sa sixième vie ! Non pas qu'il se réincarne, mais, de ce qu'il sait, il est un vampire ; et si l'âme des vampires est immortelle (bien que ça ne soit pas tout à fait vrai) leur corps (sauf accident prématuré) meurt vers les 140 ans. Avant qu'ils ne décèdent, "un instinct" les pousse à trouver une "porteuse" une mère (qu'ils choisissent) pour renaître et ainsi recommencer un cycle de vie. De ce qu'il en sait, il est le seul vampire sur terre !  Il ne sait ni comment, ni pourquoi il est devenu ce qu'il est (en fait il ne sait PAS grand chose sur sa condition de vampire !). 
Il est donc dans sa sixième vie, et s'apprête, alors qu'il vient de fêter ses 18 ans, à prendre ses pouvoirs et devenir réellement un vampire (le changement ne s'effectuant qu'à la fin de l'adolescence). Pour cela, il décide d'aller en Suisse pour, d'une part, récupérer ses comptes bancaires, (avec plusieurs vies, on en accumule de l'argent !!) et d'autre part, trouver une fille qu'il pourra mordre tout en s'accouplant (l'unique façon pour lui de prendre possession de ses pouvoirs - le sang et le sexe étant intimement liés). 
C'est alors qu'il rencontre Lara, une magnifique rousse qui l'ensorcelle au premier regard. L'alchimie entre eux est de suite puissante, unique ! Quand au sexe, il est tout simplement fabuleux, époustouflant ! Qui est donc cette fille qui lui faire perdre la tête ?
Malheureusement Alban doit retourner en France mais se promet de la revoir. Entre temps il fait la connaissance en boîte, d'un de ses congénères !! Une première !! Lui qui parcourt le monde depuis plus de 700 ans, vient enfin de découvrir qu'il n'est pas seul ! 
Alors qu'Alban tente de remonter les liens de sa lignée et de ses origines, la belle et voluptueuse Lara ne quitte pas ses pensées...

Cette histoire (en trois tomes) est narrée à la première personne, du point de vue d'Alban. C'est donc un récit narré d'un point de vue masculin, chose assez rare dans la littérature pour être souligné. 
J'ai apprécié être dans la tête d'Alban, un garçon aux multiples facettes : à la fois jeune, décontracté, au langage actuel mais qui a aussi plus de 700 ans de bagages derrière lui ! Cette attitude qu'il a envers les autres n'est qu'une partie infime de ce qu'il est vraiment, car avec le temps, il a appris à s'adapter à son environnement et à cacher sa vraie nature. J'ai beaucoup aimé son personnage qui est très attachant, charmeur et charmant. 
Sa relation avec Lara est mignonne et sensuelle - les scènes de sexe (non qu'il y en ai beaucoup) sont très bien décrites (parfaites !) - même si leur relation ne m'a pas fait chavirer ou palpiter autant que je l'aurais souhaité, cette relation si particulière n'en reste pas moins, très belle. 
Les personnages que nous rencontrons au fur et à mesure de la lecture, sont tous sympathiques et c'est un plaisir de les découvrir et de les suivre. 

L'histoire est super originale dans la façon d'appréhender les vampires. Elena Guimard a inventé toute une façon de reproduction et de lignée des vampires très intéressante. Elle revisite le mythe des vampires et c'est très réussi. 
Par contre, il demeure un gros point faible (pour moi) dans ce récit Bit-lit : l'action ! Il ne se passe pas grand chose, c'est un peu "plan-plan" car beaucoup de cette histoire tourne autour de la généalogie, ADN, la lignée... pour devenir parfois (trop) scientifique et, j'avoue avoir décroché dans ces moments là. 
De plus, j'ai trouvé qu'il manquait un réel fil conducteur et une intrigue qui nous donne l'addiction et l'envie de tourner les pages avec frénésie. 
Heureusement, la plume d'Elena est, contrairement à l'histoire, très entraînante et super agréable à lire. Cela pallie donc ce manque de dynamisme.  

En conclusion : Malgré quelques points faibles cités ci-dessus, cette lecture est plaisante. L'univers d'Elena Guimard est original et très bien monté. Sa plume est fluide et agréable. Ses personnages, même s'ils manquent  parfois d'émotions sont sympathiques. 
Une lecture qui, sans être parfaite, est agréable :)