samedi 14 février 2015

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

éditions Denoël, broché,15/01/2015, 496 pages, disponible en format papier ou numérique ici
Traduit du suédois par Carine Bruy


Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. 
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. 
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel… 

 Avant toute chose, un grand merci aux éditions Denoël pour l'envoi de ce roman


Cette lecture est une petite merveille !!!!
Elle nous emmène dans un monde où le livre est roi et où la lecture permet de s'ouvrir sur le monde et de réunir des gens que rien ne prédisposait à se rencontrer.

Voici donc notre amie Sara (car oui, au fil de la lecture, Sara est devenue une amie), qui arrive en Iowa, dans une petite bourgade (désertée par ses habitants) Broken Wheel.
Pourquoi dans ce coin perdu ? 
Tout simplement parce qu'Amy, une charmante vieille dame avec qui Sara échangeait une correspondance assidue en direct de sa lointaine Suède, habite ce 'charmant' patelin.
Et Amy invite Sara à venir lui rendre visite à Broken Wheel, invitation acceptée par Sara suite à la perte de son emploi dans une librairie et qui, enthousiasmée par ses échanges avec Amy au cours desquels, elle a apprit à connaitre la ville et tous ses habitants n'a qu'une hâte, connaitre enfin son amie, aux goûts littéraires si proches des siens et pour qui elle ressent une véritable amitié.
Habitait devrais-je dire car à son arrivée, Sara apprend le décés de som amie ce qui la plonge dans une profonde tristesse à laquelle vient s'ajouter une question primordiale pour elle : que va-t-elle devenir ?
Mais à Broken Wheel, on se serre les coudes et voilà Sara intégrée (de force dirons-nous ^^) par les habitants.

Et peu à peu, Sara va sortir de sa coquille et s'intégrer à la vie de communauté tellement bien qu'elle va y créer une librairie avec les milliers de livres laissés par Amy.
Mais hélas, le visa touristique arrive bientôt à échéance mais Sara n'a pas envie de repartir de cette ville qui l'a prise sous son aile est ses habitants qu'elle a fini par apprécier et même à aimer.
Et les habitants n'ont pas du tout l'intention de la laisser partir et ils n'hésiteront pas à recourir à tous les moyens légaux ou pas pour garder Sara.

Sara est une jeune femme timide et mal dans sa peau qui ne vit sa vie qu'au travers de ses livres. Livre qu'elle emmène partout avec elle, où qu'elle aille, quoiqu'elle fasse, elle a un livre dans sa poche ou dans son sac (ça me rappelle quelqu'un ça ^^ et je suis persuadée que nous ne sommes pas les seules !!)
Mais non seulement ses livres lui tiennent compagnie mais ils lui servent de bouclier contre les autres.
Plongée dans sa lecture, elle ne voit ni n'entend rien.


Mais peu à peu, grâce à l'accueil des habitants, elle s'ouvre aux autres et veut faire quelque chose pour la communauté, elle décide donc d'ouvrir une librairie alimentée au départ par les innombrables livres d'Amy et par la suite par ses achats perso.
Et je dois dire que l'ouverture de cette librairie est une idée géniale, tous les habitants, à un moment ou un autre vont pousser la porte et découvrir la plaisir de la lecture. Mais pas seulement eux, elle va même faire venir des gens de Hope, la ville voisine et va rendre peu à peu vie à Broken Wheel.
Et chaque habitant va voir sa vie changer grâce à la lecture : Caroline, Grâce, John, Georges, Claire, Tom (mmmhhh...Tom), Andy et tant d'autres.

Lors de la lecture, on ne peut s'empêcher de s'attacher à tous ces personnages, à s'intéresser à eux, à leur vie, à l'évolution de celle-ci. La plume de l'auteur nous fait vivre tout cela avec une grande intensité et il suffit de fermer les yeux pour se retrouver à notre tour au coeur de Broken Wheel et de sa population. Et on a qu'une envie, entrer dans la librairie de Sara.
Les amateurs de lecture et de livres ne pourront que se retrouver dans la passion de Sara.

J'adore quand elle sent les livres, leur odeur, leur parfum qui lui permettent d'apprendre, d'appréhender les livres d'une autre façon. Elle ne peut pas jeter un livre, pas question!!! Elle les revend ou les donne. 

Et il y a une phrase qui m'a particulièrement touchée car c'est exactement ce que je ressens lorsque je vois tous les livres qui existent :
Quelle terrible prise de conscience : savoir qu'il y avait tant de livres qu'elle ne toucherait jamais, tant d'histoires qui se poursuivraient sans elle, tant d'auteurs qu'elle n'aurait pas le temps de découvrir !
C'est tellement vrai, je me reconnais tout à fait dans cette phrase et vous ?

Une magnifique lecture bourrée d'amour, d'amitié, de bonheur, de chagrin parfois mais une magnifique leçon de vie. Ce roman nous apporte une profondeur à laquelle on ne s'attend pas Un véritable coup de coeur pour moi et une magnifique découverte !!! Je ne peux que vous le recommander.

http://www.denoel.fr/