jeudi 5 février 2015

Les couleurs du plaisir T3, égarée de Kathryn Taylor

Marabout, Red Velvet - 28 janvier 2015 - 320 pages
(disponible en format eBook)

Un nouveau volume de la série "Les couleurs du plaisir", qui met en scène une nouvelle héroïne et nous transporte en Italie.
Aller à Rome a toujours été le rêve de la jeune Sophie Conroy. Mais elle était loin d'imaginer ce que la Ville Eternelle lui réservait... Sa rencontre avec Matteo Bertani, séduisant et secret professeur d'art, la bouleverse et lui fait découvrir une nouvelle dimension du désir. Bientôt, Sophie va se perdre dans la tourmente de ses sentiments. Mais la passion, la distance, que Matteo met dans leur relation, lui fait pressentir quelque chose : son cœur serait-il déjà pris ?

**Merci à Émilie et aux Éditions Marabout pour ce roman**

Commencer un roman et avoir l'impression d'être tombée dans la 4ème dimension, ça vous est déjà arrivé ? Moi oui, avec ce récit. 
J'explique pourquoi...
Je ne lis que rarement les résumés, et comme ce tome est un tome 3, je n'ai donc pas pris la peine de lire la 4ème de couverture (j'aurai dû !!). 
Toute heureuse de retrouver mon Jonathan, prête à me mettre à quatre pattes à sa première injonction, quelle ne fût pas ma surprise de ne pas le voir dans ce récit !!! WTF ? Où est mon Jonathan ?  Où est Grace, notre héroïne des tomes précédents ? Et puis surtout, qui est Sophie ? (bon j'en connais bien une mais, à priori, il ne s'agit pas d'elle non plus!

Ce tome 3 n'est pas une suite de l'histoire de Grace et Jonathan !! 

Dans ce nouveau tome nous changeons totalement de personnages et de décor !! 
Bye-bye l'Angleterre et la société Huntington Ventures. Bonjourno l'Italie, Rome et les beaux arts !
Je ne vous cache pas que cela fait très bizarre de changer aussi radicalement de décor, sans points de repaire auxquels s'accrocher par rapport au tome 1. 

Sophie Conroy, 25 ans est (je vous le dis de suite, pour ne pas que vous soyez autant dans le flou que moi) la meilleure amie de Sarah, qui n'est autre que la sœur de Jonathan (ah-ah ! Voilà notre corrélation avec les tomes précédents ! Oui mais moi, il m'a fallu la moitié du récit pour le comprendre !).
Depuis ses seize ans, Sophie travaille avec son père et dirige avec lui, un hôtel des ventes à Londres. Après quelques déconvenues qui ont failli les ruiner, leur entreprise se porte au mieux et leur renommée est grandissante.  
Pour les affaires, Sophie part à Rome afin d'évaluer les biens de Giacomo Di Chessa dont il souhaite se séparer, pour une future mise aux enchères. 
Ce qui semblait être une acquisition vite réglée et simple (mais d'une très grande importance pour les affaires de Sophie) va devenir beaucoup plus... épineux ! L'épine en question se prénommant, Matteo Bertini *soupir*: grand ami de Giacomo, et expert en arts de renommée internationale. Il s'oppose formellement à cette vente et prévient notre belle Sophie : il fera tout pour que ce mandat soit un échec. 
Si Matteo n'était pas aussi imbu de lui-même, s'il n'était pas aussi beau *soupir*, aussi sexy *soupir*, si la libido de Sophie pouvait se taire, au lieu de se déchaîner en sa présence, ce serait déjà beaucoup plus facile pour elle de garder une certaine contenance et la tête froide...

Après donc, un grand moment de flottement (durant les 100 premières pages tout de même) qui m'a complètement déstabilisée et quelque peu déçue au départ ; je me suis mise à lire l'histoire, à la lire vraiment ! Laissant de côté nos anciens héros et plongeant avec délectation dans ce récit ! Car une fois mes neurones reconnectés, j'ai vraiment adoré ! A chaque nouveau chapitre, je me disais, allez hop c'est le dernier et dodo... et puis la tentation était trop forte, et j'enchaînais avec le suivant ! Rassasiée qu'une fois le livre terminé  (et encore !) ! 
Un conseil, laissez-vous porter par cette merveilleuse histoire ! Oubliez Grace et Jonathan (il y a tout de même un petit clin d’œil sur eux), laissez une chance à ces nouveaux personnages sublimes et savourez ce récit !

Maintenant j'ai hâte de lire le quatrième volume qui portera toujours sur Sophie et Matteo (l'histoire de Grace et Jonathan étant apparemment terminée).
Voir chronique précédente en cliquant sur l'image
Couverture de Les couleurs du plaisirCouverture de Les couleurs du plaisir, Tome 2 :  Devoilée

 Ce livre est un service-presse des Éditions Marabout