dimanche 15 mars 2015

Endless T2, Seduction de Cecilia Tan

Éditions Blanche, 12 mars 2015 -  Grand format 317 pages
disponible en eBook


Deux mois se sont écoulés depuis la séparation douloureuse entre Karina de James, l'amant mystérieux qui réveille ses désirs les plus secrets. En manque de lui, et va tout mettre en œuvre pour le retrouver. Sa recherche l'emmène à Londres, où elle se trouve plongée dans le monde des arts et des plaisirs libertins. Et bientôt, Karina rencontre un autre homme énigmatique qui promet de l'aider à retrouver James mais lui fixe un prix, qu'elle se donne à lui corps et âme... Damon George est riche,séduisant,membre d'une société secrète riche et puissante dédiée à l'érotisme et la sensualité. Damon va éduquer Karina à aimer et désirer un autre homme. Au moment où elle retrouve James, c'est une autre Karina qu'il découvre. Est-ce que James va la rejeter à nouveau ou l'a trouve-t-il plus irrésistible que jamais ?

**Merci à Olivia et aux Éditions Blanche pour ce roman**

Le tome 1, même s'il m'avait beaucoup séduit, m'avait laissé dubitative. Et c'est encore le cas dans ce nouvel opus. Cette série est nimbée de mystères à tel point qu'il est difficile de se faire une opinion sur les personnages. Par contre, côté addiction c'est un sans faute !!

Résumé (contient des spoiler du tome 1)
<<Nous avions laissé notre pauvre Katrina esseulée après la fuite de son mystérieux amant, James. 
Ce dernier l'a initiée au monde du BDSM et Katrina ne s'est jamais sentie aussi bien, aussi vivante, qu'avec lui. Mais en le forçant à avouer sa véritable identité, James - car en fait, il s'appelle réellement James - a préféré couper les ponts avec elle, la laissant seule et sans nouvelles...

Katrina met tout en œuvre pour le retrouver. Ses dernières recherches indiquent qu'il est en Angleterre. Elle part donc là-bas en acceptant un stage chez Martindale. En voulant s'approcher au plus près de James (qui est donc je le rappelle le sculpteur JB Lester mais aussi la célèbre rock star Lord Lightining) et de ses habitudes libertines, Katrina va faire la rencontre de Damon George. Ce dernier, un artiste riche et dominateur, va la prendre sous son aile en tant que "stagiaire" (une esclave sexuelle) pour une Société secrète dont James est un des membres... Par ce biais, Katrina espère capter l'attention de son ex-amant, mais est-ce la meilleure des manières ? Comment James va-t-il réagir face à cette nouvelle Katrina ? >>

La première chose qu'on remarque, c'est James... ou plutôt son absence ! Si James était mystérieux dans le tome 1, ici, il est quasiment inexistant (forcément puisqu'il a fuit !!)... autant dire que le voile sur ce personnage énigmatique n'est pas prêt d'être levé ! C'est, je dois bien l'avouer, très intriguant ! 
Katrina me semble autant insouciante (et inconsciente) dans ce tome que dans le premier. Elle accepte certaines situations avec  un flegme et une facilité déconcertante, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde -  n'oublions pas que 4 mois plus tôt, Katrina était une jeune fille aux pratiques sexuelles tout ce qu'il y a de plus sage !!!  Ou alors, elle a trouvé sa voie et n'hésite pas à l'explorer à fond lol !! 

Je ne peux pas dire que j'aime les personnages - vu que je ne sais toujours pas à quoi m'en tenir avec eux-, mais ils savent nous tenir en haleine et nous donnent envie de connaître la suite de cette déroutante histoire. 

Ici, nous entrons plus profondément dans l'univers du BDSM, (flagellation, domination...) mais il y a toujours une note de légèreté dans le récit qui fait que j'adhère beaucoup plus facilement à ce monde que je n'aime pas particulièrement d'habitude. C'est donc au final une bonne surprise.

Cliquez sur l'image pour votre la chronique du tome 1


Ce livre est un service-presse des Éditions Blanche
                      


Et parce que deux avis valent mieux qu'un...


*** Merci à Olivia et aux éditions Blanches pour cette lecture***

Je ne vais pas vous faire un résumé, celui de Solenn est très complet et en rajouter plus, viendrait à tout vous dévoiler.

Je ressors de cette lecture consternée, déroutée, la tête à l'envers ! 

Mais qui es-tu Karina ? 
J'avoue que son personnage a réussit à me choquer ! Pourtant il m'en faut beaucoup.

Autant dans le premier tome j'admirais son insouciance et sa liberté autant dans celui-ci je l'ai  trouvé trooopppp libre justement. Ma pensée première ?  <<Mais Karina tu es une chaudasse vicieuse et perverse, ma belle  !! >>
Elle a traversé l'océan pour retrouver James mais n'hésite pas à mettre son corps en mode "libre service" pour des vieux pervers. Ok, elle se préserve le "principal" mais le reste ? C'est pas aussi intime ?

Donc, passé cet énorme choc d'une Karina en mode "cochonne en rut", j'ai poursuivi ma lecture, étonnée par le savoir-faire de l'auteur qui malgré des personnages auxquels je n'adhère pas, réussit à attiser ma curiosité et à me garder jusqu'à la fin.
 Il faut bien dire que Cécilia Tan sait émoustiller nos sens et même si j'ai souvent sourit et levé les yeux au ciel, j'ai passé un bon moment et j'ai juste hâte de retrouver l'énigmatique James et voir comment il va reconquérir le cœur (et le corps) de Karina.