samedi 28 mars 2015

Sainte Marie des Ombres T2 L'enfant des ténèbres de Sophie Dabat

Bragelonne éditions disponible ici uniquement en format numérique

« J’ai gagné. J’ai survécu. Le sang dans ma bouche a goût de victoire.
Allez tous vous faire foutre. »
Marie a besoin d’air, et de temps, pour panser ses blessures, et la route offre ce dont elle a tant manqué : tranquillité, liberté et solitude. Mais on peut aussi y faire de mauvaises rencontres...
Contrainte et forcée, Marie va devoir renouer avec ses origines nomades. Fera-t-elle le choix de plonger encore plus profondément dans sa propre histoire et remuer le couteau dans la plaie de ses traumatismes ?
Elle ne pourra compter que sur elle-même, et Cullan, pour surmonter l’épreuve du sang et des ombres. À moins qu’elle pactise avec ceux qu’elle a cru pouvoir repousser dans les recoins obscurs de son passé.

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir, Marie et son univers.

Les dévorantes sont toujours aussi dangereuses mais Marie parvient à leur tenir tête et même à les tuer.
Mais malgré qu'elle ait laissé derrière elle Thomas, Anne, Ballard et sa fille, son passé ne tarde pas à la rattraper.
Thomas lui manque, Anne lui manque mais voilà qu'un passé encore plus ancien la rattrape et elle se retrouve, de force, dans son ancien camp de nomade où, prise en otage, elle va devoir affronter des ennemis pire que les dévorantes car la rancoeur, la haine et l'ignorance font souvent plus de dégâts que l'on ne pense.
Et alors qu'elle veut faire croire à tous qu'elle est une femme dure, au coeur de pierre que plus rien n'émeut, elle n'hésite pas à se mettre en danger pour sauver... (Hé, hé...je ne le dirai pas !!!)

Ce que je peux aimer Marie : son caractère, sa ténacité (qui lui joue parfois de bien vilains tours), son courage, son esprit et son talent combatif, sa tendresse et son amour pour Thomas et Cullan et tant d'autres choses qui font que l'on ne peut qu'aimer cette femme que la vie (et les hommes) n'ont pas épargnée.

J'ai adoré cette lecture. Tout comme dans le premier tome, pas une seule minute de répit dans le récit. De l'action à gogo, de l'amour juste ce qu'il faut... En résumé : tout ce que j'aime.

Sophie Dabat a le don de nous emmener au coeur de l'action, nous vivons, comme Marie, ressentons ce que Marie ressent, luttons avec Marie, souffrons avec Marie.

Mais Sophie, je te déteste ^^...
Pourquoi ? 
Pour m'avoir fait pleurer !! 
Pourquoi LE faire mourir ?
Pourquoi lui ?

Alors oui, le livre est une vraie petite merveille mais j'ai horreur de pleurer, mon maquillage ne tient pas le coup et mon mari me regarde comme si j'étais un peu à l'ouest.

Et ce n'est qu'à cause de cela que je mets un 4,5 et non un 5 !! Na !! ^^
Vous pouvez retrouver la chronique du Tome 1 en cliquant sur l'image  

http://lesreinesdelanuit.blogspot.be/2014/04/sainte-marie-des-ombres-tome-1-la.html