jeudi 23 avril 2015

Entre tes bras de Joy Maguène

Editions Harlequin HQN, 96 pages, 19 mars 2015
uniquement en eBook

D’abord, le désir. Puissant, irrépressible, impérieux. Un désir qui a embrasé mon ventre dès que tu t’es approché de moi.
 Puis la passion. Voilà un mot dont j’ignorais le véritable sens. Un mot qui a pris toute son épaisseur, sa profondeur, lorsque j’ai croisé ton regard. Lorsque je t’ai suivi dans ta chambre. Lorsque je me suis abandonnée entre tes bras.
Ensuite, la culpabilité. Je ne me serais jamais crue capable d’une telle chose. Tromper mon mari, pour moi, c’était méprisable, honteux, inimaginable. Même si Marc était devenu un étranger, même si ma famille n’en était pas vraiment une. Mais il paraît que rien n’arrive par hasard.
Et finalement, une délicieuse erreur. Une erreur répétée, adorée, espérée. La plus belle de ma vie.


***Merci à Mélanie et à Harlequin HQN pour cette lecture***


 Théa et Claire, meilleures amies et collègues, sont en déplacement à Londres pour décrocher un contrat publicitaire. La veille de ce rendez vous important pour leur carrière elles s'éclatent dans la boîte de leur hôtel. Claire, célibataire, qui adore "consommer" du mâle différent, trouve vite un compagnon pour la nuit. Théa, elle, est mariée, a un petit Candide de 2 ans et demi qu'elle adore plus que tout, et pour elle pas question de tromper son mari. Et pourtant, lorsqu’un bel homme vient l’inviter a danser, elle se dit que juste une danse ce n'est pas bien grave.

 – Je suis mariée.
Il rit. Son rire provoque une drôle de réaction en moi. J’en suis presque vexée.

– Ce n’est qu’une danse, dit-il.
Heureusement que la lumière est tamisée, car je me sens devenir rouge écarlate. C’est vrai, ce n’est qu’une danse… Je me reprends vite et réponds :
– OK. Juste une danse.

Mais cet homme, va embraser ses sens et réveiller la femme passionnée qui est au fond d'elle. Théa se retrouve dans sa chambre pour une nuit exaltante et inoubliable.

  Il ouvre la porte maladroitement, urgemment. Peut-être a-t-il peur que je parte en courant, ce qui serait bien possible, si mon esprit se désenivrait d’un coup. Il me fait entrer, se dirige vers le minibar, me demande ce qui me tente.
– Toi !

Il me regarde, interloqué. Puis sourit.
Dans un semblant de lucidité, j’ajoute :
– Heu… Je veux bien boire un truc aussi. Tu sais, je ne sais pas ce qui m’arrive, ce soir. Je suis mariée, fidèle, heureuse et… Et je crois que je devrais partir. C’est trop risqué ce que je fais et en plus, c’est contre mes principes



En général, on a du mal à pardonner les adultères. Pourtant, là, j'ai bien compris pourquoi Théa a craqué. Un mari qui ne la regarde plus comme une amante depuis sa grossesse (mais l'a-t-il seulement déjà regardé comme une amante ?),  toujours absent pour son travail et, lorsqu'il est à la maison c'est comme s'il n'était pas là aussi. Il ne s'occupe même pas de son fils. Un mariage sans passion, une famille qui n'en ait vraiment pas une, voilà à quoi se résume la vie de Théa qu'elle croyait pourtant parfaite.
Mais Théa, sans vouloir oser l'admettre, sent qu'il lui manque quelque chose. Elle est jeune, belle et Matt, cet homme d'un soir, pue le sexe à plein nez. Une nuit... juste une nuit, elle lâche prise. Mais le destin va décider pour elle et son amant d'un soir, elle le revoit dès le lendemain et c'est... son patron !

Ce livre tient plus de la nouvelle que du roman, mais tout y est : une belle romance, un érotisme torride et sensuel, très bien écrit qui émoustille nos sens sans être vulgaire. L'auteur a fait court, mais rien ne manque dans cette histoire. Une héroïne moderne qui hésite en sa vie de femme et son rôle de mère et épouse. Avec un mari comme le sien mon choix serait vite fait aussi :))


 Je suis frustrée. Frustrée du manque d’attention et d’enthousiasme de la part de mon mari. Depuis ma grossesse et la naissance de Candide, nos ébats se sont adoucis, sont devenus encore moins passionnés et beaucoup plus espacés. J’ai mis ce changement sur le compte de la fatigue, du stress, du manque de temps.

Je me suis leurrée.
Parce que la passion du début n’est pas revenue. J’ai toujours pensé que le sexe était en quelque sorte le baromètre du couple. En l’occurrence, dans mon cas, il est au plus bas. Et ça fait un petit moment que ça dure….





Ce livre est un service presse