vendredi 3 avril 2015

Mentir (One Tiny Lie) de KA. Tucker

Hugo Roman - 09 avril 2015, Grand Format
(disponible en format eBook)



Des deux sœurs Cleary, Livie est sans aucun doute la plus stable et la plus sérieuse, malgré toutes les épreuves que la vie lui a fait traverser. Depuis la mort de ses parents, Livie a toujours eu la tête sur les épaules, aidant sa sœur Kacey à lutter contre ses démons. Brillante et disciplinée, c'est sans surprise qu'elle quitte Miami pour intégrer la prestigieuse université de Princeton, un rêve qui était à la fois le sien et celui de son père. Cette première année à l'université ne va pourtant pas se dérouler exactement comme elle l'avait prévu. Son père l'avait pourtant mise en garde avant de mourir : méfie-toi des garçons ! Dès sa première soirée sur le campus, Livie fait la rencontre du mystérieux Ashton. Elle va succomber à son charme, même s'il est tout ce qu'elle déteste : hautain, dragueur et mystérieux. Elle ne peut pas l'oublier malgré la présence du beau et tendre Connor, le mec parfait dont elle avait toujours rêvé ! Grace au soutien de sa sœur, de sa coloc effrontée et de son déluré de psy, Livie fera ses débuts à l'université en chamboulant ses repères et les plans déjà tout tracés pour sa carrière et ses amours. Elle se sent vraiment bien dans les bras de Connor, mais résistera-t-elle à Ashton le dangereux séducteur ?


**Merci à Adeline et aux Éditions Hugo Roman pour ce superbe roman**

Après avoir eu un coup de cœur pour le tome 1, ses personnages et la plume de K.A Tucker, c'est avec un réel plaisir et une grande impatience que j'ai plongé dans ce nouveau tome. 

Nous sommes donc avec Livie Cleary, la petite sœur de Kacey (l"héroïne du tome 1). 

À la différence de Kacey, Livie a toujours eu la tête sur les épaules et, malgré son jeune âge, le sens des responsabilités. 
Peut-être même un peu trop d'ailleurs. Livie est parfaite ! Elle est sage, réfléchie, brillante et studieuse. À 18 ans, elle n'a toujours pas, ne serait-ce qu'embrassé un garçon ou bu un verre d'alcool. Elle ne s'est jamais comportée comme une  adolescente avec ses doutes et ses incertitudes, mais aussi l'allégresse et  les amusements qui définissent cette phase. 
Non, Livie est adulte avant l'heure. Depuis ses onze ans et le décès prématuré de ses parents, la rééducation douloureuse de sa sœur et sa descente en enfer, Livie a dû se prendre en charge et grandir bien trop vite. 
Toute sa vie est tracée depuis son enfance : aller à Princeton, puis devenir pédiatre et s'occuper des cancéreux. Pas une seconde Livie ne remet en question les choix qu'elle a pris des années plus tôt (et si tient scrupuleusement), ni son mode vie de fille plan-plan... Et c'est bien ça, le problème...

Livie a besoin de se détendre et de s'amuser !! De profiter de sa jeunesse, de sortir de sa bulle.  Sa sœur s'inquiète pour elle et l'incite à lâcher prise. Et avec l'aide de leur médecin, le Dr. Stayner (connu pour ses méthodes peu orthodoxes.)... et de Reagan, la coloc détonante de Livie, (qui semble connaître tous les garçons de l'université) ; Livie va  enfin se lâcher !
Elle va même faire très  fort pour sa première soirée universitaire...

Si ses souvenirs sont embrumés par la masse d'alcool ingurgitée, elle se souvient du beau et séduisant Ashton Hentey, le capitaine de l'équipe d'aviron de Princeton, et de sa langue dans sa bouche... ainsi que des sensations nouvelles et enivrantes qu'elle a ressenti. 
Mais voilà, à peine remise de cette folle nuit, qu'Ashton lui dit sans ménagement, qu'il regrette ce qui s'est passé avec elle. Qu'elle doit l'oublier et surtout ne rien dire à personne !! 
Pourquoi ce revirement soudain d'Ashton ? Parce que c'est un gros connard ? (fort possible) Qu'il est le plus beau mec de l'université, doté d'un corps sublime et que, du coup, il se la pète un max ? (un fait avéré !) Parce qu'il est connu pour être un queutard arrogant ? (sa réputation n'est plus à faire !
Mais si derrière cette facette de dragueur superficiel se cachait un être beaucoup plus complexe ?

Je suis une nouvelle fois charmée par cette lecture !! Si Livie est moins piquante et incisive que Kacey, elle est terriblement attendrissante. Sa gentillesse nous atteint de plein fouet ! Elle n'est peut-être pas la perfection incarnée, mais est ce qui s'en approche le plus. 

Ashton, que dire de lui ?! Ce personnage porte tout le récit. 
Il est la raison qui a fait que je suis devenue totalement accro au récit ! J'ai adoré ce personnage ! 
Il m'a émue et touchée profondément. Impossible de rester de marbre face à ce jeune homme, bien plus complexe et torturé qu'il n'y paraît !

L'histoire est rondement bien menée, addictive et entraînante. Les émotions nous submergent une nouvelle fois, avec une intensité toute aussi puissante que pour le premier volet !!

Extrait :

J’ai les yeux qui piquent. Je plonge alors ma main dans mon sac pour envoyer un message à ma sœur avec mon téléphone.
ASHTON EST UN GROS CON.

Je reçois sa réponse immédiatement.
UN TRÈS GROS CONNARD.

Je lui renvoie rapidement un autre message en utilisant le jeu que avons inventé depuis que nous sommes petites – puéril mais rigolo :
UN TRÈS GROS CONNARD QUI PUE.

UN TRÈS GROS CONNARD QUI PUE ET QUI JOUE DU BANJO AVEC SA BITE.

Je pouffe de rire en imaginant ça dans ma tête, puis je tape :
UN TRÈS GROS CONNARD QUI PUE ET QUI JOUE DU BANJO AVEC SA BITE EN CHANTANT « OLD MCDONALD ».

Le message suivant de Kacey comporte une photo d’Ashton qu’elle a prise lorsqu’il était étendu sur la table du tatoueur. On y voit la machine à tatouer et le visage d’Ashton tordu par une affreuse grimace. 
J’éclate de rire et toutes mes tensions s’évanouissent. Kacey sait toujours comment me faire aller mieux.

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente


Ce livre est un service-presse des Éditions Hugo Romans
Hugo New Romance 

Et parce que deux avis valent mieux qu'un...


***Merci à Adeline et à Hugo Roman pour cette lecture***

Quel plaisir de retrouver Livie, Kacey et tous les personnages de Respire !

L'histoire démarre fort avec Livie qui arrive enfin à Princeton, la fac dont elle a toujours rêvé, la fac où ses parents ont étudié aussi. Elle est accompagné de Kacey qui veut la "décoincer" et l'aider a enfin devenir une jeune femme insouciante "normale" qui fait la fête, boit et flirte. Et il faut dire qu'elle inaugure avec panache ! 
Elle est aidée pour cela par le Dr Stanley, son thérapeute. Et ce Dr Stanley est un vrai régal, on en avait déjà eu un aperçu dans le tome un et là, ça se confirme : il est sublime (qui a son 06 ? j'ai besoin d'un psy).
Pour en revenir à l'histoire et vu que Solenn à déjà tout dit et que je suis à 99% en accord avec elle (je garde le 1% sinon elle ne va plus se sentir), je vais juste vous donner mon ressenti.

Niveau émotions ça commence tout doucement. L'auteur a choisi de nous faire sourire, rire pendant une bonne moitié de l'histoire. On connait la vie tragique de Livie mais qu'en est-il de celle d' Ashton ? C'est le mystère total, jusqu'à la seconde partie où d'un coup, sans crier gare, l'auteur nous assomme, nous tord le cœur et nous arrache des frissons !
Même si ce second tome ne m'a pas autant transporté que le premier ça reste une lecture magnifique. J'ai hâte de retrouver tous ces personnages dans le tome trois.
J'ai beaucoup aimé le final, je suis fan.