vendredi 12 juin 2015

Arum T1, Obsession de Jennifer L. Armentrout

J'ai Lu, 10 juin 2015 - Semi-Poche 352 pages
(disponible en format eBook)
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle

J'Ai Lu Pour Elle
Serena Cross était restée septique lorsque sa meilleure amie avait assuré que le fils du sénateur trempait dans un étrange complot. Après l'exécution de cette dernière sous ses yeux, le doute n'est plus permis : elle aussi est menacée.
Mandaté par le Département de la Défense, Hunter est chargé de veiller à sa sécurité. Sa particularité, hormis le fait qu'il soit imbuvable mais irrésistible ? Ce chasseur redoutable possède des "aptitudes" qui le rendent tout à fait capable de rivaliser avec les ennemis de Serena.
Entre eux, la tension est immédiate, et leurs échanges tantôt glaciaux, tantôt électriques. Mais si Hunter connaît le dossier de Serena par cœur, celle-ci ignore tout de son protecteur... notamment qu'à ses côtés, elle court peut-être un plus grand danger encore.

**Merci à Elsa et aux Éditions J'ai Lu pour ce roman**

Arum est un spin-off de la série Lux. Bien que l'univers soit donc identique, ce tome peut se lire indépendamment de la saga Lux car il s'agit ici de nouveaux personnages.
Mais attention, il y a tout de même quelques spoilers, ou du moins indices, qui nous renseignent sur la suite des événements de la série Lux. 

Dans Lux, nous étions du côté des "gentils", les Luxens. Ici, nous sommes du côté des "méchants" - du moins, c'est comme cela qu'ils étaient décrits dans Lux, des monstres violents et cruels - les Arums. 
Alors je ne sais pas qui est le gentil du méchant, car apparemment la frontière est mince entre ces deux peuples et ce sont souvent les humains qui en pâtissent, mais ce qui est sûr, c'est que si tous les Arums sont comme Hunter, notre héros, je signe tout de suite... méchant ou pas !

Le tome 1 de Lux (qui est génial soi-dit en passant) est à classer dans la catégorie Young Adult, nous sommes d'accord? Daemon, notre petit Luxen,  bien que hautement sexy est très sage de ce côté-là (si vous voyez de quel côté je parle) et il n'y a aucune scène de sexe explicite. 
Par contre avec Hunter, mamamia !! Il est sombre, ok. Il est méchant, euh... ok (quoique). Mais qu'est-ce qu'il est hot ! Rien à voir avec Lux. Ici, nous sommes dans la catégorie supérieure, réservée aux plus de 18 ans (aah j'aime, j'aime). 

Serena Cross a 23 ans et est psychologue scolaire. C'est le genre de petit bout de femme à toujours avoir le nez dans les bouquins. Calme et pragmatique, plutôt discrète, elle est l'opposée de sa meilleure amie Mel, extravertie et survoltée. Quand Mel lui confie ses craintes, à savoir qu'elle pense que son petit ami, le fils du sénateur Vanderson, est un extraterrestre (elle l'a vu briller comme un sapin de Noël et a surpris une de ses conversations), Serena met ça sous le coup de son imagination débordante et s'inquiète (peut-être un peu) pour la santé mentale de son amie. Mais quand cette dernière meurt sous ses yeux, agressée par un homme... qui ne peut pas en être un, vu la façon dont il la tue, , Serena sait. Son amie a dit vrai. Les extraterrestres existent et elle est dans le pétrin jusqu'au cou. 
Témoin du meurtre de son amie, elle se retrouve vite en ligne de mire des Luxens qui veulent l'éliminer. Dans son malheur, Serena a peut-être une petite chance de survie : le département de la défense décide - pour un temps du moins - de la protéger. Et c'est Hunter, un Arum qui travaille pour eux, qui est chargé de sa protection. 

Le  hic, c'est que Hunter est peut-être encore plus dangereux que les Luxens qui veulent sa mort. Car c'est dans sa nature profonde de tuer : il se nourrit de l'énergie des gens en les aspirant (ce qui en fait un ennemi mortel pour les Luxens  qui sont faits de lumière).
Et Hunter a bien du mal à contrôler ses pulsions lorsqu'il s'agit de Serena. Ce brin de femme le met dans tous ses états, il la désire puissamment, sexuellement parlant, mais pas que...
Les échanges entre eux deviennent alors de plus en plus tendus et... épicés.


La première  chose qui  m'a sauté aux yeux (et c'est pour ça que j'en parle en premier), c'est cette tension sexuelle insoutenable entre nos héros. Dès leur rencontre un climat chargé d'érotisme, de désirs inassouvis, nous assaille et nous enivre. C'est puissant, bestial... et plus les pages défilent, plus cette tension s'accroît ! 
C'est chaud - chaud - chaud ! 

Autre point, un peu déstabilisant au début, car il faut s'habituer : le récit est narré à deux voix, celles de Serena et Hunter (en narration interne - comme j'aime) mais ce qui est troublant c'est que nous n'alternons pas de points de vue à chaque chapitre comme cela se fait souvent. Non, ici, rien n'indique le changement, nous passons d'une voix à l'autre sans qu'il y ait d'indications. Un coup nous suivons Séréna et la ligne suivante il s'agit de Hunter. Heureusement, si c'est un peu déstabilisant au départ (le temps de s'accoutumer), ce n'est en rien dérangeant ou gênant, la compréhension reste fluide et les transitions se font naturellement. 

Sinon l'histoire de ce roman est basique : des méchants, une fille en danger et un "bad boy" (bon ce dernier est extraterrestre, mais cela ne change pas tant que ça la donne). C'est donc une trame classique mais très efficace, magnifiée par un univers original et incroyable. J'ai passé un super bon moment en compagnie de Serena et Hunter et retrouver la plume de Jennifer L. Armentrout est toujours un plaisir extrême. J'adore cette auteure et l'univers qu'elle a créé avec Lux et Arum est vraiment superbe. 
Extrait : 
"Nom de dieu... Son jean descendait bas sur ses hanches étroites. le ventre de Hunter était parfait. Chaque muscle finement dessiné donnait envie de lécher. Je n'avais jamais léché les abdos de personne jusqu'ici, mais je commençais à comprendre qu'on puisse en avoir envie. J'étais au paradis des tablettes de chocolat. Il avait même les deux creux près de l'os du bassin..."

***************************
"-D'accord. Avant de me passer un savon, sachez que je vous croyais mort. Vous êtes parti toute la journée. 
- Non, je ne suis pas mort. (Je m'arrêtai à quelques mètres d'elle.) Es-tu incapable de suivre des instructions, même les plus simples ? Je me demande comment tu as pu vivre aussi longtemps.
Elle croisa les bras et le leva le menton. Très joli. 
- Je n'aime pas qu'on me donne des ordres. 
- Tu aimes pourtant ça quand je t'ordonne d'écarter les cuisses, fis-je remarquer, et ses joues se parèrent de rouge vif. (...)"

Cliquez sur l'image pour voir la chronique Lux


Ce livre est un service-presse de :
J'Ai Lu Pour Elle

4 commentaires:

  1. J'ai adoré ta chronique lol ;)
    J'ai vraiment hâte de le lire et de faire sa connaissance :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *Solenn* Merci beaucoup :) J'espère que tu vas te régaler autant que moi :))

      Supprimer
  2. je n'ai pas l'habitude de m'attarder sur les éditions j'ai lu pour elle, mais vu que votre blog en est bien fourni je commence à m'y interesser ! ^^ je sens que je vais faire de belle decouverte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont de super sorties, je pense aussi que tu feras de très belles découvertes :))

      Supprimer