jeudi 25 juin 2015

Funèbres T2 Sans préavis de Rachel Caine

éditions J'ai Lu, octobre 2014, 381 pages,format papier disponible ici et numérique ici



« Depuis mon retour à la “vie”, je tente d’apprivoiser ma nouvelle existence, centrée essentiellement sur les pompes funèbres et Pat, tout en occultant la disparition prolongée de ma soeur…
Afin de continuer à bénéficier des soins quotidiens liés à ma condition, je me suis engagée à me rendre disponible pour le FBI si besoin. Aussi, lorsque l’agent Black m’a contactée pour me confier une mission, je n’ai pas vraiment eu le loisir de refuser, même si l’intitulé de celle-ci porte le nom de mon pire cauchemar : Pharmadene. »




Funèbres est une série dans laquelle l'héroïne, Bryn, pourrait être comparée à Merit (de la série Les Vampires de Chicago) ou Mercy (de la série Mercy Thompson)
Mais contrairement à ces deux jeunes femmes, Bryn n'est ni une vampire ni un changeur mais une régénérée !
Késaco ?
Pour faire court, disons que c'est un mort vivant largement amélioré.
Replongeons nous un peu dans le premier tome...
Bryn, ancien soldat des forces américaines, trouve un emploi dans une entreprise de pompes funèbres.
Pas très folichon, mais bon...on prend ce qu'on trouve ! ^^
Lors de son premier (et dernier) jour de travail, elle découvre que son patron propose un service un peu spécial. Moyennant une (très grosse) contribution financière, il ramène à "la vie" les défunts en leur injectant un produit prototype : l'Athanax. Mais ce produit nécessite une injection quotidienne sous peine de pourrir ( oui, oui...tout à fait !) sur place. Et si vous ne savez plus payer ... voilà ce qui vous attend.. Beurk, beurk, beurk..

Non seulement vous vous décomposez très lentement mais en plus, vous restez conscient jusqu'à l'ultime seconde de votre seconde et définitive mort !
Donc, Bryn découvre le pot aux roses, ce qui ne plait pas du tout à son patron qui l'élimine.
Mais voilà Bryn ramenée à la vie par une de ces fameuses injections, la condamnant à recevoir sa dose journalière de nanites (ce sont les molécules de l'Athanax) sous peine de ...enfin, vous savez quoi !

Voyons le bon côté des choses (oui,oui, il y en a un ^^) c'est que, à moins d'être décapitée, Bryn est "immortelle" grâce à ces fameux nanites qui lui permettent de se régénérer.

Et c'est avec l'aide du séduisant Pat McCallister et de Joe Fideli qu'elle va lutter contre la  firme Pharmadene, créatrice de cette molécule.

Dans ce second volet, Bryn, contactée par l'agent Riley du FBI est chargée d'enquêter au sein de Pharmadene car malgré l'éviction des anciens patrons, il semblerait que certains problèmes perdurent.
Mais cette affaire n'est pas la seule priorité de Bryn.
Elle est aussi à la recherche de sa soeur, Annalie, disparue, enlevée (je ne vous dirai pas par qui pour ne pas spoiler le tome 1).
S'ensuivent une série d'événements qui vont mettre à rude épreuve la résistance de Bryn et donner un surcroit de travail à ses nanites qui auront fort à faire !
L'auteur nous livre ici un récit au rythme effréné, ne nous laissant aucun moment de répit.
Une héroïne comme on les aime : forte, tenace, attachante, courageuse, avec un sens de l'humour parfois corrosif mais ayant aussi une certaine fragilité et des moments de faiblesse et de doute.
Le troisième et dernier tome de cette série m'attend bien au chaud et j'ai hâte de savoir comment tout cela va se terminer car je peux vous révéler qu'à la fin de ce second volet, Bryn était, comment dire...améliorée ?