samedi 6 juin 2015

Intrigantes T1, Rivales de Christine Féret-Fleury

Hachette Romans, 20 mai 2015 Grand Format 220 pages
disponible en eBook


Versailles est en émoi! Versailles se pâme!
Une nouvelle venue défraie la chronique: c'est une magnifique rousse flamboyante, qui se fait appeler Rouge et dont nul ne sait rien. Le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile, il en fait son modèle, sa muse. Les jalousies se déchaînent, les rivalités se déclarent: Rouge attise toutes les passions. Ni la belle Élise de la Valle, ni le ténébreux Philippe de Saint-Agrève ne parviennent à percer son secret. L'une la déteste, l'autre l'adore, mais Rouge demeure insaisissable...
Bienvenue dans les coulisses de Versailles. Laissez-vous initier aux plus sulfureux secrets d'alcôves. Piquantes, insolentes, sensuelles: les intrigues de la cour du Roi-Soleil comme vous ne les avez jamais lues...

**Merci à Betty et aux Éditions Hachette pour cette lecture**

Ce qui m'a attirée dans ce roman ? La couverture dans un premier temps, que je trouve magnifique. Puis le résumé qui laissait présager un moment de folie dans les entrailles de Versailles. 

Malheureusement, ce sont quasiment les seules choses qui m'ont plu dans ce livre. Car une fois dans ma lecture, je ne peux pas dire que j'ai pris énormément de plaisir. 

L'histoire se lit très vite car d'une part, le roman est court et d'autre part l'écriture est fluide et facilite la lecture. 
Dans ce roman, je ne remets pas en cause le talent de l'auteure, sa plume est moderne, maîtrisée et agréable. Là, n'est pas le problème. D'ailleurs, je suis sûre que j'aurais pris du plaisir à la lire dans un autre registre que celui-ci. 

Ce qui m'a gênée, plus que gênée même, puisque je n'ai pas du tout aimé, c'est histoire en elle-même. 
Oui, ce roman mérite son titre, il est intrigant. Ou plutôt Rouge, l'un des personnages phares de ce récit, est intrigante. 
C'est une flamboyante rousse qui débarque un peu de nulle part, dont personne ne connaît son véritable nom. Elle fait son entrée à la cour de Versailles comme la nouvelle égérie de Claude de Chinelle, un couturier de renom que les courtisanes du roi s'arrachent. 
Si on ne sait rien de Rouge, nous savons tout de même qu'elle n'est pas là par hasard. Sous cachet d'être le modèle docile de Claude, elle cache un secret. Un secret présageant une terrible vengeance. 
Et c'est vraiment ce qui a retenu mon attention dans ce récit. Ma curiosité a été piquée par cette intrigue. 
Mais comme on apprend bien vite le motif de sa vengeance, l'attrait s'amoindrit, puis s'efface complètement face à la superficialité des personnages. 

Dans cette histoire, nous avons le point de vue de deux personnages (en narration externe) celui de Rouge, l'inconnue de Versailles et celui d'Elise de la Valle qui est... ??? Sincèrement, je ne sais pas trop ce qu'elle est... une catin ? Une courtisane ? Une peste ? Une personne de la haute société en mal de reconnaissance ? Elle est tellement insipide et superficielle que je n'ai même pas compris son rôle au sein de la cour. Sûrement juste pour alimenter les potins mondains. 
Elise aime se divertir. Elise aime Philippe de Saint-Agrève. Mais lui n'a d'yeux, depuis son arrivée, que pour Rouge. Elise est donc très vite rongée par la jalousie et veut découvrir les secrets que cache Rouge... 

Évidemment que le contexte du récit prête à la superficialité, mais je m'attendais à une romance historique, alors qu'en fait ce roman ne raconte que les états d'âmes frivoles et futiles de nos héros. S'il est intrigant au départ, il n'est pas pour autant passionnant. 
La suite de cette histoire sera sans moi, j'en suis navrée, mais je n'ai pas aimé. 

Ce livre est un service-presse des Éditions Hachette Romans