mardi 2 juin 2015

Prince captif T2, Le guerrier de C.S Pacat

Milady - 29 mai 2015 - Broché 288 pages
(disponible en format eBook à partir du 03 juin 2015)

Alors que leurs royaumes sont sur le point d'entrer en guerre, Damen et son nouveau maître, le prince Laurent, doivent échanger les intrigues de palais contre la violence ouverte des champs de bataille. Mais alors que la fragile confiance entre les deux hommes se renforce, les secrets de leurs passés risquent de leur porter un coup fatal...


**Merci à Aurélia et aux Éditions Milady pour cette lecture**

Si je n'ai pas été convaincue par le tome 1, il m'était tout de même impossible de m'ôter les personnages de la tête. Me voici donc à lire le deuxième volet, motivée, oui, mais pas vraiment impatiente quand même, il faut l'avouer. 

J'ai commencé ce livre ce matin... j'ai fini ce livre, ce matin. Tout ce que je reprochais au premier volet a disparu. 
Nous sommes directement happés par l'action. L'histoire regorge de rebondissements, elle est captivante ! Impossible de lâcher ce roman une fois commencé. 

Avec ce tome deux, nous rentrons vraiment dans l'univers de Prince Captif. Les complots, les trahisons sont toujours présents, puisque qu'ils sont les moteurs du récit, mais maintenant nous sommes plongés dans les conséquences directes que cela engendre. 
Laurent est au pied du mur. Son oncle, le Régent, veut sa perte et, en fin stratège, il n'est pas loin d'y parvenir. Une guerre entre les royaumes se profile et la vie de Laurent est plus que jamais menacée.
Sa botte secrète - et il en est le premier surpris - est Damen son esclave. Il s'avère être un atout et un guerrier redoutable pour mettre en échec les pièges dressés par le Régent... Mais cela sera-t-il suffisant ? 

Quant aux relations entre Damen et Laurent, elles ont aussi évolué. Une certaine confiance s'est instaurée. Damen arrive à "maîtriser" ou du moins, adoucir les colères de Laurent. Et plus le temps passe, plus Damen ne peut se voiler la face sur l'attirance qu'il ressent pour son maître. 
Pourtant il est bien conscient que, et d'une, ce n'est pas réciproque (ou alors Laurent cache bien son jeu), et de deux, Damen restera toujours l'ennemi de Laurent, celui qui a tué son frère ! Puisque c'est le prince caché d'Akielos... Si son secret venait à être divulgué, ce serait pour lui la mort assurée (et Laurent en serait sûrement l'auteur !)

Les personnages s'affirment et se dévoilent un peu plus dans ce volet. Même si Laurent reste toujours nimbé de mystère, on peut déjà deviner des bribes de son passé... S'il me fascinait déjà énormément dans le tome 1, ici, il me subjugue littéralement ! Sa froideur, son arrogance, sa distance, sa méchanceté même, ne représentent, à mon sens, qu'une infime partie de sa personnalité. Car même s'il est tout ça, je pense qu'il est aussi bien plus que ça ! Qu'il cache derrière ses grands airs, une grande fragilité. D'ailleurs, on commence à entrevoir dans ce récit, qu'il n'est peut-être pas si insensible qu'il le laisse croire...
Dans tous les cas, j'adore ce personnage ! 
Damen aussi a su capturer mon cœur, mais pas autant que Laurent, il est vrai. Damen est le héros classique, attachant, brave, courageux, parfait... donc sans surprise. 

Bref, si j'étais dubitative, voire déçue du premier tome, ce n'est plus du tout le cas avec celui-ci. Dans L'Esclave, l'auteur plantait le décor, dans Le Guerrier place à l'histoire. C'est intense et riche en actions et rebondissements. La romance (absente au tome 1) se fraye, ici, doucement un chemin. Elle est longue à venir, oui, mais c'est aussi cette attente qui nous rend si fébriles, à fleur de peau, et qui nous électrise ! Et quand on arrive à la fin de ce récit... C'est juste waouh ! Encore, encore ! J'en veux encore !
Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente