mercredi 5 août 2015

La muse de Sara Agnès L.

Éditions Blanche, Broché 480 pages, 4 juin 2015
Disponible en eBook


Écrivain en deuil, Jack Linden n'est plus que l'ombre de lui-même depuis que sa femme et son fils sont décédés. Seuls, dans sa maison de campagne, avec sa bouteille et son chagrin, il attend que le temps passe en compagnie de l'alcool et de la télévision. Il est donc éberlué lorsque Lily, une soi-disant assistante, débarque chez lui pour l'aider à boucler son roman. Mais qui est cette fille, surgit de nulle part, pour lui ordonner de changer de routine et d'écrire pendant qu'elle s'occupe de ranger sa vie en bordel ? Il n'en sait rien. Ce dont il est sûr, cependant, c'est qu'il n'a pas la moindre envie qu'elle s'installe chez lui, et surtout, il aurait préféré que son corps reste endormi devant cette jolie fille. N'est-il pas censé être en deuil ? Pourtant, Lily répond présente à tous ses besoins : elle le nourrit, le lave, lui coupe les cheveux... et s'agenouille pour lui faire une fellation lorsqu'il en émet l'ordre, éméché par l'alcool. Qui est donc cette femme ? Une assistante ? Une prostituée ? Est-il devenu fou ? Car dès que tout se termine, Lily agit comme si rien ne s'était produit. Au fil des jours, Jack retrouvera l'envie d'écrire... et de vivre. Mais jusqu'où Lily sera-t-elle prête à aller pour le satisfaire ? Et pourquoi refuse-t-elle de lui dévoiler quoi que ce soit à son propos ?


***Merci à Olivia et aux éditions Blanche pour cette lecture***

Un livre (et une chronique) qui ne s'adresse qu'à un public averti.

Je ne vais pas me lancer dans un résumé de l'histoire, car celui de l'éditeur est plus que complet ! En rajouter ferait juste répétition. Mon avis sera donc assez court.


J'ai passé les 100 premières pages de ma lecture à m'arracher les cheveux. Je m'explique :
Lily fait le ménage, Lily fait la cuisine, Lily suce. Lily fait le ménage, Lily fait la cuisine, Lily suce. Lily fait... euhh non... c'est bon, j'arrête, je pense que vous avez compris ;)
Puis, on a Jack. Jack boit, Jack dort, Jack boit, Jack se fait sucer. Et ainsi de suite...
Bref, j'ai été sur le point d'abandonner ma lecture.
Mais j'ai été prise au piège par l'énorme talent de l'auteur, car elle nous titille avec le mystère qu'est Lily. J'ai donc poursuivi ma lecture, car j'avais trop envie de savoir qui elle était, d'où elle venait, pourquoi elle était là, etc.
J'ai échafaudé beaucoup d'hypothèses et je tournais les pages avec avidité pour savoir si j'avais mis dans le mille.
Du coup, j'ai été happée dans l'histoire et je n'ai plus eu envie de la lâcher.

Certes, il y a beaucoup de sexe. Trop ? Tout dépend ce que l'on cherche dans un livre érotique. Si on le lit parce qu'il est... érotique,  il n'y a jamais trop de sexe, non ? Sinon, l'intrigue est là pour nous accrocher au récit.
Et puis on trouve d’emblée les héros sympathiques. On pardonne à Jack d'être un ours mal léché (sans vilains jeux de mots) et d'être un poivrot. Mais comment ne pas lui pardonner son refuge dans l'alcool alors qu'il a perdu sa femme et son fils ?
On lui pardonne ses dialogues crus qui peuvent paraître vulgaires mais étonnamment, à aucun moment, je ne les ai ressentis comme tels (c'est un réel talent).

On apprécie Lily pour le mal qu'elle se donne pour le sauver et le ramener à la vie (et je vous promets qu'il "revit"). Sous sa "soumission" timide se cache une femme d’expérience qui sait ce qu'elle fait.
C'est un personnage complexe, mais que j'ai beaucoup aimé.

Pour faire court : une histoire où le sexe est omniprésent, mais avec une intrigue qui nous accroche et nous tient en haleine jusqu'au bout. Je vais me répéter, mais je m'incline devant le talent de Sara Agnès L.
C'est une magnifique histoire d'amour.

Ce livre est un service presse

https://www.facebook.com/editions.blanche?fref=ts