dimanche 2 août 2015

Outlander T5, la croix de feu de Diana Gabaldon

J'ai Lu, 24 juin 2015 - Semi Poche 1536 pages
(disponible en eBook)
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle


1770, Caroline du Nord. Exilés dans le Nouveau Monde, les Fraser y ont trouvé leur place. Claire, devenue guérisseuse, tente d’aider les gens grâce à ses remèdes et ses connaissances. De son côté, Jamie a gagné la confiance du gouverneur. Néanmoins, la guerre d’Indépendance approche à grands pas et des émeutes éclatent de toute part.
Inconscients du danger qui les guette, Claire et Jamie sont rejoints par leur fille Brianna. Ensemble, parviendront-ils à réécrire l’histoire ?

**Merci aux Éditions J'ai Lu pour ce roman**

 Résumer plus de 1500 pages me semble un peu mission impossible... mais essayons tout de même.

Presque 30 ans se sont écoulés depuis le tome 1 et la rencontre de Jamie et Claire. Et  il s'en est passé des choses en 30 ans ! 

Claire et Jamie ont réussi à avoir un semblant de stabilité sur le nouveau continent. Ils se sont installés en Caroline du Sud et bien que leur situation soit encore précaire financièrement, Jamie possède de nombreuses terres qui, avec les années, sauront faire sa richesse. Une certaine routine apaisante s'est instaurée, Claire officie comme guérisseuse, Jamie s'occupe de ses terres.
Seulement voilà, plusieurs ombres planent sur ce beau tableau...
La guerre d'indépendance se profile à l'horizon, d'ailleurs les émeutiers font déjà du grabuge et, à la veille du mariage entre Roger et Brianna, l'ambiance est tendue et tout le monde est aux aguets.
Jamie sait qu'il ne pourra rester longtemps à l'écart des échauffourées et devra bientôt prendre parti. 
De plus, le nom de Stephen Bonnet continue de hanter les pensées de chacun. Comment oublier ce qu'il a fait ? Jamie et Roger vont-ils pouvoir résister au besoin de vengeance ? Rien n'est moins sûr...

Tant de questions, de doutes et de mauvais présages, risquent encore une fois de mettre nos héros à rude d'épreuve...

L'histoire est narrée à plusieurs voix. Nous suivons toujours Claire en narration interne, mais viennent s'ajouter, en narration externe cette fois-ci, d'autres personnages, essentiellement Roger, mais Jamie et Brianna sont aussi de la partie. Du coup, cela nous permet d'avoir une vue d'ensemble plus globale, qui détaille tous les faits et gestes ou événements importants, de nos héros. Par ce biais, nous sommes toujours dans l'action et le roman évolue sur plusieurs plans... telle une vision en 3D. Ce qui, je dois dire, est très agréable et rompt la monotonie qui peut vite s'installer avec un roman aussi long.

Car plus de 1500 pages, c'est juste aaaaaaaaaaaaah ! Quand j'ai eu le roman dans les mains, j'ai été prise d'une vague de sueur froide, d'ailleurs je crois bien que je suis un peu "mourute" en dardant l'épaisseur de ce tome ! C'est le plus gros livre que j'ai jamais lu, rien que pour ça, je me décernerais bien une médaille ! Il faut vraiment que j'aime Jamie et les aventures de Claire pour lire un roman avec autant de pages.

Concernant ma lecture, je pourrais la séparer en deux parties (un peu comme l'était le roman avant), la première partie est... bien, mais... longue... très... (trop) longue. On se perd dans des détails qui bien qu'intéressants - car cette lecture est toujours très enrichissante - n'ont pas forcément leur importance dans l'évolution de l'histoire.
Puis, dans la seconde partie (la plus grande) les choses s'accélèrent, nous sommes pris sous plusieurs fronts, pleins de rebondissements se chevauchent et le récit devient des plus palpitants ! Les pages défilent si vite qu'on arrive au terme de ce tome sans s'en apercevoir.... Et là, le truc incroyable... c'est qu'on se dit "Mince c'est tout ?! Zut, j'en veux encore, c'était trop court !". Nan parce que, si on m'avait dit ça au début du récit, je ne l'aurais certainement pas cru !
Voilà qui explique pourquoi j'ai mis quinze jours pour lire la première partie (soit 645 pages) et l'autre, qui est pourtant bien plus grande, je l'ai dévorée en trois jours seulement.

Je crois qu'il me faut, à chaque fois, un certain temps d'acclimatation pour me plonger vraiment dans l'ambiance de Outlander, mais une fois cette étape passée, je finis toujours par me régaler !

En bref ? Tel un marathon, ce tome démarre doucement, le temps de s'échauffer, et adopte un rythme de croisière... puis d'un coup, il surprend son lecteur et accélère la cadence, nous menant dans un course effrénée... et ce, jusqu'à la fin ! Un bonheur !

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Ce livre est un service-presse de :

J'Ai Lu Pour Elle

1 commentaire:

  1. J'ai adoré ce tome et quelle fin...
    Il me tarde de lire la suite.

    RépondreSupprimer