mardi 22 septembre 2015

Aliénor McKanaghan T1, Litha de Laëtitia Constant

J'ai Lu, 23 septembre 2015 - Semi-Poche 288 pages
(disponible en eBook)
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle

« J’ai toujours dit qu’Halloween, ça craignait. Je suppose qu’être née durant la fête des morts y est pour quelque chose. Pourtant, en rencontrant Milàn le soir de mon anniversaire, je n’aurais jamais imaginé que mon existence prendrait une telle tournure.
Je m’appelle Aliénor McKanaghan, et même si je ne sais pas comment tout ça va se terminer, mon instinct me dit que ça sent le sapin…»

**Merci aux Éditions J'ai Lu pour ce roman**

18 ans ! Cet âge sonne, pour beaucoup, le glas de l'adolescence et le début de l'indépendance, profiter de plus liberté, mais avoir plus de responsabilités aussi... On devient "adulte" sans l'être réellement. 
Comme nombre d'adolescents, Aliénor McKanaghan se faisait une joie de fêter ses 18 ans. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'est ce qu'il se passerait après ses 18 ans...
Si Aliénor s'est toujours sentie différente, de part son éducation peu banale  - elle a été initiée, dès son plus jeune âge, à tous les arts martiaux et différents types de combats, ainsi qu'au maniement des armes - elle était loin d'imaginer ce que lui cachaient ses parents, ce que le monde recelait... et son rôle dans tout ça !
L'arrivée de Milàn, un jeune homme ultra-sexy, au corps et au physique de rêve, teinté de mystère et de danger, va être le détonateur et la propulser dans un univers dont elle ignore encore bien des choses...

On rentre de suite dans cette histoire qui est assez courte, par ailleurs, et se dévore d'une traite. Malgré tout, même si le récit m'a emportée et que je n'ai eu aucune difficulté à me plonger dans l'univers créé par Laëtitia Constant, quelques points m'ont tout de même chagrinée. 
Le premier étant l'héroïne. Aliénor est, pour moi, trop agressive et j'avoue que je l'ai trouvée passablement pénible. Pourtant, ses joutes verbales avec Milàn et son sens de la repartie, sont réussis, je me suis vue sourire plus d'une fois devant l'effronterie d'Aliénor. Mais ses coups de colère, souvent injustifiés... grrr ! Dommage. Par contre Milàn... C'est autre chose ! Ok, il est sexy, beau comme un dieu et, sexy et beau comme dieu et, sexy et... bref, mais en dehors de tout ça, j'ai vraiment beaucoup apprécié sa personnalité, son côté mystérieux et dangereux, mais aussi son autre face, plus taquine et joueuse. Un régal que ce petit Milàn !
Après, toutes les actions s'enchaînent un peu trop rapidement à mon goût. Alors évidemment cela donne du rythme et de l'entrain au récit, mais ce, au détriment d'émotions qui auraient pu être plus approfondies. Du coup, certaines situations manquent parfois de sentiments, ils nous effleurent sans pour autant nous toucher réellement. 

La fin du récit laisse promettre un tome 2 riche en rebondissements et je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Une suite que je lirai avec grand plaisir ! 

En bref ? Un premier tome addictif, intense et très rythmé mais qui, parfois, va un peu trop vite. 


Ce livre est un service-presse de : 
J'Ai Lu Pour Elle