lundi 7 septembre 2015

Wild Girl de Audren

Albin Michel Jeunesse, 02 septembre 2015 - Grand format 304 pages


Montana, États-Unis, printemps 1867 : Milly Burnett, 19 ans, débarque de son Massachussetts natal en plein Far West américain pour y occuper un poste d institutrice dans la petite ville de Tolstoy. Émancipée et éprise de liberté, Milly Burnett est là pour construire son bonheur tout en éduquant les enfants. La vie est âpre mais les liens se tissent vite dans cette contrée encore sauvage. Mais lorsque notre jeune institutrice accepte d accueillir un élève atypique, Joshua, 17 ans, marginalisé injustement par la petite communauté, les ennuis commencent... Milly parviendra-t-elle à faire fi des conventions et à vivre une vie aussi libre qu elle l espérait ?

**Merci à Solène et aux Editions Albin Michel Jeunesse pour ce roman**

Dès que j'ai lu le résumé de ce roman, je suis tombée sous son charme. Une jeune femme atypique, pleine de vie et de fraîcheur qui part à l'aventure, direction le Far West, en quête de bonheur et de liberté. De suite, ça me parle et me met l'eau à bouche. 

Ce livre est un peu comme une ballade, une douce et enivrante mélodie, qui nous entête de suite. On se laisse facilement porter par cette ambiance et l'on plonge avec délectation dans cet univers du Far West où les colts se dégainent aussi vite que les portables, aujourd'hui. 
Et c'est ce paradoxe que j'ai aimé, le récit est souvent dur car cette époque n'est pas connue pour être tendre, mais le ton reste toujours léger et adoucit les épreuves que rencontre notre héroïne, Milly. 

Cette histoire commence doucement. L'auteur prend soin, dans un premier temps, de planter le décor. On s'en imprègne et on s'immerge totalement dedans. 
Après vient l'histoire en elle-même. Là, je dois dire que ce n'est pas forcément ce que j'ai le plus apprécié... enfin si, je l'ai aimé, mais... (et le mais me gâche tout) la fin ne m'a pas plu. Trop abrupte, sans épilogue..., on a l'impression qu'il manque des pages ! Je n'aime pas cette sensation et cela me donne une impression d'inachevé. Dommage car pour le reste, je n'ai vraiment rien à redire. 
J'ai vécu au Far West toute une après-midi et j'ai adoré ça. Suivre Milly est un régal, car ce petit bout de femme, joyeuse, altruiste, énergique, volontaire etc... est un vrai rayon de soleil !

En bref ? Un roman qui nous immerge totalement dans l'époque du Far West. C'est agréable et plaisant à lire. Une héroïne extra, qui porte vraiment ce récit. Une fin, bien que poétique, qui nous laisse sur notre faim.

Ce livre est un service-presse de :