samedi 17 octobre 2015

Fire Sermon T1 de Francesca Haig

Hachette Romans, 02 septembre 2015 - Grand Format 496 pages
(disponible en eBook)


Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.

**Merci à Cécile et Hachette Romans pour cette lecture**

Je me suis un peu arraché les cheveux à me demander comment j'allais résumer un tel livre ! Non qu'il soit complexe (car il est très bien expliqué) mais l'univers est tellement riche, et l'histoire si originale, que je ne sais pas par quel bout commencer. 

Suite au Grand Feu, suivi du Long Hiver, quasiment toutes les espèces vivantes (Hommes y compris) ont disparu. Nous sommes 400 ans après notre ère et le monde d'Avant n'existe plus. 
De ce cataclysme, en résulte, pour les survivants, une étrangeté lors des naissances. Scindant ainsi ce nouveau monde  des plus austères, en deux. 
Dorénavant, les naissances vont de pair ! Chaque bébé naissant possède son jumeau de sexe différent. Et, curiosité encore plus inexpliquée, l'un naîtra forcément vaillant et en bonne santé, et l''autre sera, lui, obligatoirement chétif, stérile et malformé - cette tare est généralement physique, cela peut être un membre en moins ou en plus - donc, très remarquable. 

Dans cette société impitoyable, les jumeaux déficients, nommés les Omégas, sont haïs et affublés de tous les maux de la terre. Après ce qu'on appelle la Dissociation, où l'on détermine qui est l'Alpha - soit le jumeau "parfait" - de l'Oméga, ces derniers sont marqués au front du sceau Oméga et abandonnés par leurs parents. Ils sont exilés, dès leur plus jeune âge (bébés pour la plupart) sur les terres les plus pauvres avec juste un peu d'argent et de quoi survivre. 
Dans ces conditions, on pourrait se demander pourquoi, quitte à être si cruel, ne pas les tuer directement ? Tout simplement parce que les jumeaux sont reliés. Voilà encore une autre particularité, peut-être la pire ! Quand l'un meurt, son jumeau, où qu'il soit, meurt aussi ! 
C'est pourquoi les Alphas doivent supporter leur double, même s'ils leur vouent une haine (et même une peur) sans merci. Ils ont tout, la richesse, le pouvoir... mais d'une certaine façon, ils sont toujours dépendants de leur jumeau.
Et que les Omégas ne se rebellent pas contre les Alphas ! Ils acceptent, défaitistes, leurs horribles conditions de vie.
Comment faire quand ton ennemi juré est relié à toi ? Que ta vie dépend de la sienne ? 

Voilà pour vous situer l'univers. Déjà vous voyez que c'est assez riche et encore, je suis loin d'avoir tout dit. 

Cass, notre héroïne et narratrice de ce récit est une Oméga et son jumeau Zach, est donc un Alpha. La dissociation entre Cass et Zach a été beaucoup plus compliquée que les autres, pour la simple raison que Cass est parfaite ! Du moins physiquement. Cass est une clairvoyante, c'est ce qu'on appelle un devin. Elle voit des bribes du passé en cauchemar et des flashs du futur. 
Mais, ce qui la différencie encore plus des autres, c'est sa vision de la vie, de ce que pourrait être le futur. C'est une idéaliste dans l'âme,  une utopiste pourrait-on dire également. Elle rêve d'un monde où Oméga et Alpha vivraient en égal. Où les jumeaux s'aimeraient comme ils le devraient !
D'ailleurs, son frère, elle l'aime, même si elle doute que cela soit réciproque. 
Alors qu'elle est âgée de 19 ans et qu'elle n'a pas revu son frère depuis des années, celui-ci, qui a maintenant un poste important (et de nombreux ennemis) au sein du Conseil, décide de l'enlever et de l'enfermer dans un cachot. Ainsi, personne ne pourra l'atteindre à travers elle...

Bien évidemment, vous vous en doutez, Cass ne va pas rester "ad vitam æternam" dans ce cachot, sinon, l'histoire n'aurait pas grand intérêt. Mais avant que tout ceci n'arrive, nombre de pages vont défiler. La première partie du récit est centrée sur les explications et descriptions de cet univers, de la société dans laquelle évolue Cass etc... Ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus captivant dans ce récit, mais c'est un passage nécessaire pour la compréhension

Puis survient un événement et là, tout change. Cass nous mène alors dans une course effrénée et intense. Elle entraînera avec elle, un jeune Oméga, Kip, un garçon au passé trouble. 
Tous deux sont en totale contradiction avec le monde dans lequel ils évoluent (et j'ai adoré ça !). Deux jeunes individus altruistes, passionnés, aimants, optimistes même, dans un univers ravagé, cruel et barbare. Cela fait le ying et le yang de ce récit, une juste dose d'horreur et de dureté, mélangée à la tendresse et à l'amour. Un alliage parfait. 

Concernant l'action et les rebondissements, c'est un peu plus en dents de scie. Nous passons par des passages hautement addictifs et intenses et d'autres, beaucoup plus calmes, pas forcément ennuyeux, mais qui nous accrochent moins. 

En bref ?  Dans l'ensemble, c'est un excellent premier tome. Vivement la suite !

Ce livre est un service-presse de :