vendredi 16 octobre 2015

Je suis là de Clélie Avit

J. Claude Lattès, 27 mai 2015 - Grand format 250 pages
(disponible en eBook)



Elsa n'a plus froid, plus faim, plus peur depuis qu'un accident de montagne l'a plongée dans le coma.
Thibault a perdu toute confiance le jour où son frère a renversé deux jeunes filles en voiture.
Un jour, Thibault pénètre par erreur dans la chambre d'Elsa et s'installe pour une sieste. Elle ne risque pas de le dénoncer, dans son état. Mais le silence est pesant, même face à quelqu'un dans le coma. Alors, le voilà qui se met à parler, sans attendre de réponse.
Ce qu'il ignore, c'est que pour Elsa, tout est fini, jamais elle ne se réveillera. Mais tandis que médecins, amis et famille baissent les bras, Thibault, lui, construit une relation avec Elsa. Est-il à ce point désespéré lui-même ? Ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ?

**Merci à Antoinette et aux Éditions Jean-Claude Lattès pour ce roman**

Quand le destin décide d'une romance improbable entre deux êtres...

Elsa, vingt-neuf ans, est dans le coma depuis cinq mois, suite à un terrible accident de montagne. 
La montagne, c'était sa passion, son oxygène. Et c'est ce qui causera probablement sa mort d'ici peu, car les médecins ne sont guère optimistes sur son état : Elsa ne se réveillera plus !
Pourtant, Elsa est consciente ! Et ce, depuis 6 semaines. Elle arrive même à compter les jours avec les passages de la femme de ménage. 
Elsa entend. Tout ! Son cerveau carbure à 100% à l'heure, elle est lucide des choses qui l'entourent et de sa condition. Elle se sait dans le coma et prisonnière de son corps. Incapable de bouger, de parler et même de respirer par elle-même. 
Pour les autres, elle n'est plus qu'une coquille vide. Et l'heure de la débrancher approche...

Thibault, trente-quatre ans, est à la dérive. Entre sa récente rupture avec son ex, Cindy, et l'accident de voiture son frère, Thibault n'est plus que colère. 
Chaque jour, sa mère le force à aller voir son frère à l'hôpital. Mais trop submergé par l'aigreur qu'il ressent envers celui-ci, il ne peut se résoudre à franchir la porte de sa chambre. 
Alors qu'il fuit encore une fois la visite de son frère, il se trompe de sortie et rentre par inadvertance dans la chambre d'Elsa. Il devrait partir, il le sait... mais ne peut s'y résoudre. Pour la première fois, il ressent une certaine quiétude et s'endort auprès d'elle. 
Sans trop savoir pourquoi, Thibault va revenir la voir. Comment cette femme, plongée dans le coma, peut lui faire du bien ? S'il se sent pathétique et minable par son comportement, cela ne l'empêche pas d'instaurer une "relation" - à sens unique ? - entre lui et Elsa...

Ce roman s'engloutit en deux bouchées. Je ne sais pas si cette histoire est réaliste ou crédible (probablement pas) et je m'en fiche ! Je me suis laissée porter par cette très jolie romance. Enveloppée dans ce cocon, cette bulle de douceur, qu'a créée l'auteur. 
Et c'est le choix de narration à deux voix pour cette romance, qui donne ce sentiment d'intimité. D'assister à un échange privilégié, improbable et magique. J'ai vraiment adoré être un chapitre dans la tête d'Elsa et le suivant dans celui de Thibault. 
C'est quand même quelque chose d'être dans la tête d'Elsa ! C'est une battante cette nana. Pas de mièvreries ou de mélo, juste du courage et de la détermination. 
Thibault, lui, est plus sensible. C'est un homme à fleur de peau dont le cœur saigne encore de nombreuses blessures. Alors évidemment, on ne peut que craindre pour lui. Comment va-t-il gérer cette nouvelle "relation",  lui qui ne sait pas qu'Elsa est condamnée ? 

En bref ?  Si "Je suis là"  n'est pas un coup de cœur, il est tout de même de ces histoires que l'on garde longtemps en mémoire. 



Ce livre est un service-presse de :