lundi 26 octobre 2015

La Société T2, Mission Azerty d'Angela Behelle

La Bourdonnaye, 15 octobre 2014, Broché
disponible en eBook. 

La Société, son réseau souterrain, ses codes, ses membres mystérieux et fortunés, que savons-nous d'elle, exactement ? En acceptant de travailler pour Paul Peyriac, un éditeur à la retraite aussi machiavélique que touchant, la jeune et séduisante Mina va nous entraîner au coeur du système. Sur le savoureux chemin qui la conduira à s'accomplir pleinement, la demoiselle bénéficiera alors d'un appui de taille

**Merci à Jennifer et aux Éditions La Bourdonnaye pour ce roman**

Me revoici dans l'univers incroyable de La Société...
Une Société secrète qui, justement, ne porte pas de nom et dont les membres sont triés sur le volet.
Une Société où les tabous sont proscrits.
Une Société de volupté, de sensualité et de plaisir.
Une Société qui nous met au défi de passer outre les apparences, de faire fi des conventions et de simplement, s'octroyer du plaisir, sans jugement, sans barrière, ni contrainte...

Mina Dalambray (de son vrai nom, Hermine) est une jeune étudiante en journalisme de 22 ans. En acceptant de travailler quelques heures par jour en tant que dactylo pour Paul Peyriac, un grand éditeur, elle était loin d'imaginer l'antre de plaisir et de luxure dans lequel Paul allait l'amener.

Paul, sous ses airs d'homme charmant, charismatique, séducteur et distingué (un peu guindé même), est beaucoup plus machiavélique qu'il n'y paraît. Plus manipulateur aussi. Il ne dit ou ne fait rien sans raison précise. Chacun de ses gestes, chacune de ses paroles, sont pensés et réfléchis. En fin stratège, il a des projets pour l'intrépide et séduisante Mina. Alors, quand il décide de l'initier à l'art de la séduction et de lui parler de la Société dont il est membre... c'est que son plan est déjà en marche...

En commençant ce récit, j'ai cru faire un peu pipi dans ma culotte... Car première chose qui choque dans cette histoire (sinon ce n'est pas du Behelle) c'est l'âge de ce fameux Paul : Soixante-sept ans !!!

Et là, vous me dites, "Nan ??!
Et je vous réponds "Si !
Et vous me redites "C'est pas possible ?!
Et je vous réponds de nouveau "Si !!!".

Angela a osé !

Je me demandais comment arriverait-elle a me choquer de nouveau (je pensais avoir atteint le sommet avec le tome 1).
Mais là, j'avoue, elle fait fort. Ma mâchoire en est tombée !

Bon s'imaginer une romance entre une jeune fille de 22 ans et un papy de 67 ans... ça calme

La Cougar en moi s'est indignée, révoltée, rugissant tout crocs dehors, les griffes sorties, prêtes à manifester leur mécontentement.

Mais...

Avant de me jeter sur l'auteur et de la dévorer toute crue pour cet affront lol, j'ai poursuivi ma lecture...
Et j'ai bien fait d'attendre, car il ne s'agit pas de ça ! 

Même s'il y a tout de même une scène OOOMMMMMGGGGGGGG ! 
(pour ceux/celles qui l'ont lue, vous voyez de quoi je parle lol)

L'histoire ne relate pas une romance entre ces deux-là... 

Sans rentrer dans les détails pour ne pas spoiler, c'est beaucoup, beaucoup plus complexe et recherché que ça.
Eh oui, dans cette histoire, je me suis laissée mener par le bout du nez de bout en bout. Incapable de prédire les événements à venir.
Encore une fois Angela Behelle a su me surprendre, et j'adore ça !
Je me suis laissée emporter par sa plume sensuelle, par ses personnages non conventionnels et par cette histoire singulière

En bref ? Je suis de nouveau bluffée et impatiente de lire la suite. 
Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Ce livre est un service-presse de :





2 commentaires:

  1. Bonjour,
    moi aussi j'adore son style. Et ses histoires peut conventionnelles. Superbe chronique

    RépondreSupprimer