dimanche 18 octobre 2015

Le lac aux miroirs de Barbara Denoyelle

Sudarènes éditions, février 2015, 260 pages, disponible en version papier ici


Et si la légende d’un lac venait perturber le cours de votre vie : quelle serait votre réaction ?
Sur la Côte d’Opale, la légende raconte que le Lac aux Miroirs emprisonne dans ses profondeurs les âmes de ses victimes.
À Hardelot, Alexandre Adam et sa femme Nelly mènent une vie épanouie avec leur fils Mathys. Mais leur destinée se voit bouleversée lorsqu’une nuit de Saint Valentin leur voiture se fait percuter et termine sa chute dans le lac aux Miroirs.

Alexandre s’en sort avec son fils, mais ne réussit pas à sauver sa femme. Depuis la disparition dramatique de sa mère, Mathys développe des signes d’un pouvoir qu’il ne peut contrôler : l’aquakinésie. Confronté à des phénomènes étranges, Alexandre réussira-t-il à déjouer la malédiction d’un lac au passé obscur ?
À travers des secrets de famille, des disparitions d’enfant et des phénomènes paranormaux, réalité horrifique et mythe légendaire se confondent ainsi jusqu’aux dernières lignes du roman.
Avant tout, je tiens à remercier Barbara pour l'envoi de ce service presse et aux éditions Sudarènes de l'avoir publié !!

Les Adam sont une famille comme il en existe tant. L'amour et l'entente entre les époux sont parfaits, Mathys, leur enfant de 8 ans est un petit garçon espiègle, vivant. Seul bémol, les beaux-parents d'Alex qui n'apprécient pas leur beau-fils, issu d'un milieu modeste.
Je devrais dire étaient car un drame va survenir et faire éclater en mille morceaux ce bonheur.
Suite au décès tragique de sa femme, des phénomènes étranges vont se produire et Mathys va développer un étrange don : l'aquakinésie.
Et si tout cela était lié au Lac aux miroirs et à la légende qui s'attache à ce lieu maudit ?
J'avoue que, au départ, j'ai eu un peu de mal à me plonger dans le récit, je ne comprenais pas très bien où l'auteur voulez nous emmener et quel était le rapport avec certains personnages (notamment Elisabeth)
Mais par la suite, nous sommes pris dans l'intrigue. Cette légende d'un lac maudit d'où sortirent trois femmes hurlantes qui, de leurs corps liquides, engloutirent tout un village pour punir les habitants de leur manque de compassion pour un étranger, blessé, venu avec un enfant demander de l'aide et où personne ne leur vint en aide fait froid dans le dos.
L'enquête menée par Alex, cet homme accablé, anéanti par la mort de sa femme adorée, pour tenter de trouver la vérité,  les soupçons de la police à son égard (en effet, Alex, suite à l'accident, au lieu de contacter la police et les secours en rentrant chez lui, n'en fait rien, ce qui, je l'avoue, m'a semblé un peu bizarre), le don inquiétant de Mathys, ce lac maudit qui a déjà prélevé son lot de victimes, tout cela nous tient en haleine jusqu'au final.
Et cette fin .. Inattendue... Surprenante...
Une lecture captivante, qui vous prend aux tripes tant la douleur d'Alex et de Mathys est poignante, un thriller où vengeance et légende vont de pair.

Toile à la mine de plomb de Carlos Scwabe intitulée La vague qui a inspiré l'auteur pour son roman


http://www.sudarenes.com/index.html