jeudi 22 octobre 2015

Une braise sous la cendre T1 de Sabaa Tahir

Pocket Jeunesse, 15 octobre 2015, Grand Format 528 pages
(disponible en eBook)


"Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t'écraserai". Autrefois l'Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté et sauver ceux qu'ils aiment.

**Merci à Marie et Pocket Jeunesse pour ce roman**

Comment sait-on qu'une lecture va être intense ? 
Si en quelques pages votre cœur est déjà prêt à se faire la malle, c'est indéniablement un signe !
En à peine trois chapitres, mon palpitant était déjà affolé et mon cœur tambourinait violemment dans ma poitrine ! Waouh ! Quand une lecture commence comme ça, sur des chapeaux de roues, on sait déjà que la lecture va être violente, intense et grisante.
Reste à savoir si ce rythme d'effréné et cette pression se poursuivent tout au long du roman ? 
La réponse est un grand OUI

Une braise sous la cendre est un roman Fantasy (et non dystopique comme je le pensais au départ) incroyable. Doté d'un univers unique et fascinant ! C'est dur, cruel, impitoyable et on en redemande !

Cette histoire nous est narrée à deux voix (en narration externe), celle de Laia et Elias. 
Laia est une jeune Erudit de 17 ans.  Les Erudits sont un peuple de savoir et de connaissance... du moins avant d'être réduit en esclavage par les Martiaux, leurs ennemis. Cela fait maintenant 500 ans qu'ils sont sous leur joug. 
Depuis, même l'apprentissage de la lecture leur est interdit. Ils sont considérés par les Martiaux comme des moins que rien. S'ils ont de la chance et se tiennent à carreau, ils peuvent vivre plus ou moins tranquillement, certes pauvres, mais libres. Pour les plus malchanceux, l'esclavage, les bordels, ou même la mort, les attendent. 
Laia vivait une vie paisible auprès de ses grands-parents. Mais quand ces derniers meurent suite à une rafle  des Martiaux, aidés des Masks (les "monstres" de l'académie de Blackcliff) et que son frère, Darin, est capturé afin d'être "interrogé" (comprenez torturer), la vie de Laia va être à jamais bouleversée. Son seul but dorénavant est de sauver son frère ! Quitte à se mettre en danger et prendre tous les risques...
 J'arrête là pour ne pas spoiler, mais cette jeune fille qui se pensait lâche va démontrer un courage et une ténacité impressionnants. Elle va vivre un véritable enfer, simplement dans l'espoir de libérer son frère.

Elias, quant à lui, est  un Martial. Il est dans sa dernière année à Blackcliff, il sera bientôt un Mask à part entière. 14 années, voilà le temps de sa formation ! Il n'avait que 6 ans quand celle-ci a démarré. Ces entraînements et épreuves sont si durs et cruels que peu en ressortent vivants.  Au terme de celle-ci,  ils deviennent l'élite de l'empire... ils deviennent impitoyables et sans âme ! Leur but ? Tuer et torturer ! 
Bientôt la vie d'Elias fera la fierté de son grand-père (à défaut d'être celui de sa mère) et il sera lui aussi une machine à tuer. 
Sauf qu'Elias ne veut pas de cet avenir pour lui... Il rêve de liberté et projette de s'enfuir...
Là encore, je préfère en rester là. Mais sachez que ces deux destins (Laia et Elias) vont être reliés par un personnage, La Commande. Une femme odieuse, horrible et d'une cruauté inimaginable. 

Que dire de ce roman ? Je me suis imaginée plein de scénarios dans ma tête... et je suis tombée à côté quasiment à chaque fois ! Il est impossible de prédire les événements à venir, tant les rebondissements sont nombreux et incroyables !! Comme je le disais plus haut, c'est hyper intense ! De la première à la dernière ligne ! On tremble pour nos héros tout au long du récit, ils se mettent dans des situations épouvantables qui font monter notre palpitant en flèche ! 

C'est vraiment un univers impitoyable, d'une barbarie sans nom ! Et face à cela, nous avons deux héros qui - bien que différents - font preuve d'un courage et d'une détermination à toute épreuve. 
Je ne pourrais même pas dire pour qui va ma préférence entre Laia et Elias ! Ce sont tous deux des personnages forts, fidèles, volontaires... magnifiques !
Et puis, viennent compléter ce tableau déjà parfait, des personnages secondaires tout aussi époustouflants, qui nous font passer par la tendresse avec Izzy, la rage avec Marcus, l'horreur avec la Commandante, le mystère avec Cuisinière ou encore le doute avec Keenan. 
Ajoutez encore à cela, une part de fantastique avec les terribles Augures (et d'autres encore que je vous laisse découvrir), des personnages énigmatiques dont le rôle est si ambigu que je ne sais toujours pas s'ils sont bons ou mauvais... Et vous avez là  d'un sublime roman !

En bref ? Un coup de cœur pour ce premier volet ! J'ai été emporté autant par son univers, que par ses personnages. 


PS : Pour ceux/celles qui se demandent s'il y a un peu de  romance dans ce tome, oui, mais elle reste secondaire par rapports aux actions et rebondissements. 

Ce livre est un service-presse de :