samedi 28 novembre 2015

Chimalis T1 La montagne qui pleure de Jean-Jascques Dumonceau

Auto éditions, 6 novembre 2014, 131 pages, format papier disponible ici et  format numérique ici





Deux enfants partent passer des vacances au Québec chez leurs grands-parents.
Mais très vite, Théo s'aperçoit qu'il y a des altérations dans ce cadre pourtant idyllique de la forêt.
L'endroit enchanteur, peuplé d'êtres étranges est menacé.
 
Théo permettra-t-il à la nature de retrouver son équilibre?  




Avant tout, je tiens à remercier Jean-Jacques pour l'envoi de son roman.

Théo et Léa, sa petite soeur partent passer les mois d'été chez leurs grands-parents au Québec.
Ils y font connaissance d'une drôle de jeune fille, Chimalis et de son oiseau Péopéo, un geai bleu un peu particulier.
Mais la rencontre avec Chimalis n'est pas fortuite. En effet, elle a besoin de l'aide de Théo pour venir à bout d'une redoutable créature : un Widjigaard, un drôle de nom pour une terrible menace !

Quel beau récit que celui-ci ! J'ai vraiment beaucoup aimé l'univers dans lequel nous entraîne Jean-Jacques.  Mais il faut être des enfants comme Théo et Léa pour accepter ce qu'ils découvrent sans trop d'apriori ni de questions. Ils sentent intuitivement bien sûr que Chimalis est 'spéciale' mais cela ne les empêche pas de lui faire pleinement confiance ainsi qu'à Nosh, le père de celle-ci.

C'est un écrit plein de poésie et de magie. Il s'agit d'une lecture idéale pour jeune public mais cependant, le message que l'auteur fait passer est universel et s'adresse à tous.
J'ai aussi aimé les mises en garde de l'auteur à certains moments de la lecture qui nous préviennent par exemple, qu'un événement particulièrement éprouvant va avoir lieu et nous laisse le choix entre : sauter le passage ou le lire à nos risques et périls ^^ . Même chose lorsque nous arrivons à un moment  particulièrement stressant et où l'auteur écrit ceci :

De nouveau, nous sommes dans l’obligation de prévenir les âmes sensibles.    
Nous n’allons pas répéter ce que l’on vous a dit au chapitre 12, mais nous tenions surtout à nous excuser du désagrément que cela peut causer dans un moment comme celui-là.    
Proche du dénouement final. Dans l’action culminant à son paroxysme.         

PAW         

Un avertissement.        

Allez! On vous rassure un peu, on va essayer de tout faire pour que Peopeo ne souffre pas trop.

Et je vais de ce pas me plonger dans la lecture du tome 2 ! 

Une idée cadeau supplémentaire pour ces fêtes de fin d'année.