jeudi 26 novembre 2015

The Revolution of Ivy [The book of Ivy T2] d'Amy Engel

Lumen Editions, 04 novembre 2015 - Grand Format 321 pages


Condamnée à l'exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d'un monde hostile, dévasté par l'arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s'enfonce dans la nature sauvage et découvre qu'elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d'un coup d'État, et le chaos ne tarde pas à régner. C'est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s'est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d'une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu'elle compte faire : se venger ou... faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtrier et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d'un duo à l'alchimie saisissante. Découvrez l'aventure finale d'Ivy, assassin devenue survivante !

**Merci à Emily et aux Éditions Lumen pour ce sublime roman**


Cette série composée de deux tomes seulement a été pour moi l'une des révélations de l'année. Je suis tombée amoureuse du premier volet de The Book of Ivy. Amoureuse de l'histoire. Amoureuse d'Ivy. Amoureuse de Bishop. 

La fin du tome 1 nous a tous laissés, je pense, dans un état... comment dire ? Pire qu'insoutenable. Innommable, tant elle est cruelle. Mais avant de me jeter comme une affamée sur ce second et dernier opus (je le rappelle), je voulais d'abord prendre le temps de relire le premier tome. Même si cela ne fait que quelques mois que je l'ai lu. Même si je n'ai rien oublié de cette histoire qui est gravée à vif dans mon cœur. Je voulais, en gourmande que je suis, profiter au maximum de cette lecture et la prolonger dans l'espoir fou de retarder le moment fatal avec son inévitable et implacable mot "Fin". 

Ce second tome est tout aussi prenant et addictif que le précédent. L'action, les rebondissements... Tout y est. Pourtant ce n'est pas ça que je retiendrais, mais cette subliiiiiiiime histoire d'amour !
Elle est encore plus puissante, plus intense qu'avant. Je ne vous dis pas le nombre de pincements au cœur, de papillons au ventre, de respirations douloureuses et de larmes aux yeux que j'ai eu. 
Ivy et Bishop sont bouleversants. Je les comparais déjà à une sorte de Roméo & Juliette du futur et je réitère mes dires sur ce tome, c'est exactement ça. Un amour puissant, violent et criant de sincérité. 

Quant à Bishop, j'hésite à lui créer un autel à son nom, où je pourrais m'agenouiller et lui montrer tout mon amour !! 
Afficher l'image d'origine

Ce garçon est exceptionnel !! Il a toujours le mot juste, la phrase qui fera mouche avec, par-dessus le marché, un caractère altruiste, authentique et honnête.
Extrait : 
"- Parce que même si tu as changé par beaucoup d'aspects, tu es toujours la même, Ivy, profondément. Celle qui livre tout par ses yeux, son expression, même quand elle refuse de parler. Et je sais que cette fille-là est assez courageuse pour m'aimer, même si c'est difficile pour elle. 
Les autres ont-ils autant de chance ? Trouvent-ils quelqu'un qui accepte leur façon étrange et abracadabrante de voir et d'aborder le monde sans constamment s'efforcer de les changer ? Il me laisse être Ivy, alors que tant d'autres auraient essayé de me transformer en une personne différente, et c'est là le cadeau le plus précieux que Bishop m'offrira jamais."

Dans cette dernière partie, nos personnages grandissent et évoluent. Ils s'endurcissent aussi, car la vie ne leur fait pas de cadeau et est un combat de chaque jour. Comme le dit Cali, la peste de sœur d'Ivy : "On ne remporte pas de révolution sans sacrifice". Et, malheureusement pour eux, les sacrifices seront nombreux, mais l'espoir d'un futur meilleur les pousse toujours à avancer, à progresser, à se surpasser. Et le résultat est époustouflant.
Deux nouveaux personnages font également leur apparition, Caleb et Ash. Ils vont aider nos héros en portant un peu de leur charge et de leur fardeau. Et, cela va sans dire, ils sont géniaux !! 

En bref ? C'est avec un immense pincement au cœur que je quitte nos personnages de Westfall. Un diptyque que je relirai encore et encore
Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente :

Ce livre est un service-presse de :