dimanche 20 décembre 2015

Les messagers des vents de Clélie Avit

MSK, 04 novembre 2015 - Grand Format 478 pages
(disponible en eBook)

Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria.
Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

**Merci à Antoinette et à la collection MSK pour ce roman**

Je finis cette lecture mitigée, alors que jusqu'au milieu du roman, j'y pressentais un coup de cœur. 

Ce qui m'a plu d'entrée de jeu, c'est l'univers créé par Clélie Avit
En quelques lignes, j'étais déjà envoûtée par l'atmosphère mystérieuse, énigmatique et très grisante du récit. 
De plus, le rythme est de suite entraînant, puisque notre héroïne Eriana est en fuite, poursuivie par des mercenaires. Donc, nous sommes directement plongés dans cette course-poursuite. 
Viens s'ajouter à cela la prophétie, qui est le fil rouge de cette histoire.

Dans cette contrée, il y a les Friyens et les Na-Friyens. 
Les Friyens, à la différence des Na-Friyens, sont doués de magie. Ils sont reconnaissables souvent par leurs cheveux aux couleurs étranges. 
Avec ses cheveux bleus, Eriana ne passe pas inaperçue ! Aucun doute sur sa nature de Friyen. Voilà pourquoi elle est pourchassée. 
Mais son destin va prendre une tournure inattendue, quand ses pas vont la guider vers Setrian, un jeune Fryens, messager des vents. Il va lui apprendre qu'elle est l'une des dix prétendantes de la prophétie et que seule l'une d'entre elles pourra sauver leur peuple d'un terrible danger. Eriana était la dernière qu'ils recherchaient, la prophétie est donc en marche...
Seulement voilà, Erinia est complètement dépassée par les événements. Ce qu'on lui explique est du charabia (et pour nous aussi lol). Elle ne connaît rien à la magie ! Setrian va devoir lui apprendre à maîtriser son inha au plus vite...

Comme je l'ai dit, l'univers est génial ! À la fois riche et original. 
Les personnages sont également attachants - avec un petit coup de cœur pour Setrian que j'ai trouvé extra ! 
Ce qui est venu entacher ma lecture, sont les nombreuses, trop nombreuses, explications sur le fonctionnement de la magie. Il y a en beaucoup, mais au lieu de m'éclairer, je les ai trouvées confuses et j'ai fini par me perdre dans tous ces détails. C'est dommage, car du coup cela casse la dynamique du récit. Toutes ces descriptions n'étaient pas indispensables. Pour preuve : je ne les ai pas comprises pour la plupart, mais je ne me suis pas sentie lésée pour autant, puisque cela ne m'a pas empêché de saisir l'essentiel.

Malgré cette petite déconvenue, je lirai la suite avec plaisir. J'ai même hâte de voir où cette histoire va nous mener :)

Ce livre est un service-presse : 

Résultat de recherche d'images pour "Logo éditions MSK"