samedi 19 décembre 2015

Outlander T6, La neige et la cendre de Diana Gabaldon

J'ai Lu, 28 octobre 2015,  Semi-Poche 1536 pages
Disponible en eBook.
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle

1772.
Le brûlot de la rébellion flambe : à Boston, des cadavres gisent dans les rues, et en Caroline du Nord, des cabanes s’embrasent dans la forêt. Une ombre plane au-dessus de Fraser’s Ridge, communauté dans laquelle Claire et Jamie coulaient des jours heureux.
Quand le gouverneur cherche une personnalité charismatique capable d’unir l’arrière-pays et d’apaiser les tensions entre Indiens et colons, tous les membres de la colonie en émoi voient en Jamie l’homme de la situation. Mais les choses ne sont pas si simples …
Malgré eux, Claire et le guerrier écossais sont emportés dans un tourbillon de violence, de règlements de comptes et de perfidies. Après avoir défié les siècles, leur amour pourra-t-il survivre à ces tourments ?


**Merci à Laury et aux Éditions J'ai Lu pour ce roman**

Au risque de me répéter, Outlander est le seul roman qui peut se targuer de ne pas me faire fuir à la vue de ses 1532 pages. 
Bon, ok, il est vrai que j'ai pu pousser, inconsciemment, un ou deux cris de désarroi et d'angoisse, à la réception de ce monstre. Peut-être aussi que j'ai versé une ou deux larmes... mais, je n'ai pas fui ! Et non, ce n'est même pas du courage, tout s'explique par la qualité de cette série...
Elle est tellement géniale, que même un pavé tel que ce tome 6, se déguste avec un plaisir sincère.

Il y aurait beaucoup à dire sur ce tome 6 car il est très très complet, cependant, rentrer dans les détails de l'histoire est mission impossible, vous imaginez bien en autant de pages, il s'en passe des choses !

Toutefois, comme pour les précédents volets, le rythme est ponctué de phases d'action avec des rebondissements qui nous font trembler de peur et nous font monter l'adrénaline en flèche, entrecoupées de phases plus calmes, où l'auteur prend le temps de parler du quotidien des héros... des touts et des riens, des actes qui paraissent anodins, mais qui enrichissent incroyablement le récit. Diana Gabaldon a une culture impressionnante que ce soit en matière d'histoire, d'us et coutumes des années 1700 ou encore en sciences, médecine etc !
Elle est passionnée et par ce fait, elle devient passionnante. 
Bon, je ne suis pas allée vérifier si tous ses dires étaient exacts, mais je ne doute pas de leur véracité pour autant. Elle maîtrise son sujet de bout en bout. C'est très instructif et, à côté de ça, c'est aussi très divertissant.
On ne s'ennuie pas une minute : soit on est emporté par l'action - pris dans un tourbillon d'émotions, soit on est saisi par la richesse de cette histoire. C'est le genre de lecture où l'on se sent moins bête à la fin du récit, où l'on a le sentiment, en plus d'avoir passé un excellent moment, d'avoir appris des choses. 

Je me suis régalée. J'ai souri, ri (Jamie est toujours aussi extra !), pleuré aussi (bouh ! Pauvre Claire), certains passages sont particulièrement durs, tant ils nous semblent réels. Et au vu du twist final, il faut s'attendre à un tome 7 plein de surprises !! Il me tarde vraiment !
Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :



Ce livre est un service-presse de :
J'Ai Lu Pour Elle