jeudi 10 décembre 2015

Premier rôle - épisode 3, Zone de transit de Fanny André

Milady - Collection Emma - 11 novembre, eBook 96 pages

Le jour où Thia, par un concours de circonstances incroyable, rencontre les acteurs de sa saga préférée, elle n’en croit pas sa chance. Et alors qu’elle a toujours eu un énorme crush pour le mystérieux et ténébreux Maden, elle va se retrouver à flirter avec le charmant Jackson, qui est loin de la laisser indifférente. Entre la passion ombrageuse et l’amour sans prise de tête, le choix s’annonce difficile...
Laissez-vous emporter sans attendre par l’énergie communicative de Thia, à travers un feuilleton en cinq épisodes romantique et épicé.
Épisode 3
Suite à l’épisode plus que catastrophique du slow, Thia a décidé de se recentrer calmement chez elle. C’est sans compter sur Jackson : comment refuser de visiter Los Angeles ou New York et d’assister à l’avant-première mondiale de la saga qu’elle adore ? Surtout entre ses bras ! Et alors que Thia commence sérieusement à la voir autrement que comme un sex-friend et développe des sentiments profonds, Maden réapparaît. Mais la jeune femme est décidée : il n’y aura que Jackson jusqu’à son départ.
Entre un Maden toujours aussi troublant, un Jackson bien décidé à la conquérir et une Lauren jalouse, ils se sont passés le mot pour la rendre folle !

Dans ce troisième épisode Thia s'envole pour New-York rejoindre, le temps d'une semaine, son sex-friend, Jackson. Entre eux la complicité est réelle et naturelle. Ils s'entendent à merveille, tant sur le plan sexuel qu'amical... Les sentiments de Thia se développent pour notre charmeur, mais l'ombre de Maden est encore et toujours là. Au lieu de s'effacer, elle se fait de plus en plus présente ! Car lui aussi est à New-York (avec Lauren, sa petite amie) et leur dernier baiser enflammé a laissé une marque indélébile dans le cœur de Thia... Elle a beau vouloir l'éviter, l'attirance est si forte quelle en est douloureuse ! 

Thia, à la différence de moi, n'a pas fait son choix et est tiraillée entre Jackson et Maden.
Il faut dire aussi que, d'un côté elle a... tout, c'est bien simple Jackson est parfait - sur tous les plans - et lui apporte tout ce dont une femme peut rêver. Il est drôle, gentil, attentionné, sexy. C'est le genre d'homme avec qui on finit sa vie, heureuse. 
Et de l'autre, elle a... des chimères. Oui, c'est vrai, avec Maden, il n'y a rien de sûr. L'espoir d'un avenir ? Humm. Maden est déjà en couple alors, être la troisième roue du carrosse, très peu pour Thia... et on la comprend. Sauf que, Maden, c'est la fougue, la passion, un désir dévastateur et incontrôlable. Avec Maden c'est un feu ardent et brûlant qui nous dévore de l'intérieur. Être avec lui, c'est risquer de se brûler, certes, mais peut-être cela en vaut-il la peine ? 

Habituellement j'adore les triangles amoureux, ici, je n'en suis pas fan. La relation entre Thia et Jackson m'énerve plutôt qu'autre chose, car elle n'a pas lieu d'être (pour moi, hein). Jackson est gentil comme tout, là n'est pas le problème (je l'aime beaucoup, vraiment). C'est juste que face à Maden, je trouve qu'il ne fait pas du tout le poids. Il manque de mystère, de passion, de tourments... bref, je le trouve lisse et fade comparé à son concurrent. Moi, j'ai choisi - et ce depuis longtemps - maintenant reste à savoir ce que Thia va décider... Je suis rongée de curiosité quant à l'avenir que nous réservent nos héros, j'ai vraiment hâte de connaître le dénouement de cette histoire. 
J'ai juste un petit bémol concernant les fins d'épisode, je les aurais aimés plus fracassantes, avec des cliffhangers qui nous tiennent en haleine jusqu'à l'épisode suivant (c'est le côté maso en moi qui s'exprime lol). Cela n'est pas le cas, et je trouve cela un peu dommage... Ça donnerait un peu plus de verve et une motivation redoublée quant à l'envie de lire au plus vite la suite. 

PS : "Zone de transit"... Je ne comprenais pas le choix du titre avant de l'avoir lu. Maintenant, je sais. Maintenant, non seulement je comprends, mais je plussoie ! C'est ce moment que j'ai préféré dans le récit, c'est ce moment qui - je l'espère - va enfin changer la donne.

Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :