jeudi 28 janvier 2016

All Souls T2, L'école de la nuit de Deborah Harkness

Le livre de Poche, 04 septembre 2013 - Poche 936 pages
(disponible en eBook)


Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée. Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana. Et à l'inquiétante École de la nuit.

Découvrez enfin la suite du Livre perdu des sortilèges…

**Merci aux Livre de Poche pour ce roman**

Cette trilogie me laisse perplexe. 
D'un côté je l'adore : je trouve que tous les personnages de cette histoire, et plus particulièrement Diana et Matthew, sont des personnages solidement bâtis et crédibles. Ce qui les rend "vivants" et nous permet de nous attacher à eux très facilement.  
De plus, l'univers créé par Deborah Harkness est vraiment extra ! Extrêmement bien travaillé, on plonge dedans avec facilité. Deborah nous montre avec ce tome qu'elle maîtrise aussi bien le monde moderne que le passé et l'histoire. C'est un tome riche, fourni... que ce soit de détails ou descriptions, et cela permet de nous immerger encore plus profondément dans le récit. 
Mais, parce que oui, il y a un mais...

Si d'un côté, je l'adore, de l'autre je suis beaucoup plus en retenue. 
Comme pour le précédent volet et ce malgré la plume fluide de l'auteur, j'ai trouvé des longueurs. Essentiellement dû au rythme. Pour un tome de plus de 900 pages, je m'attendais à un flot d'actions et de rebondissements... et certes, il y en a, mais cela reste minime ! 
À part quelques beaux rebondissements qui nous saisissent et nous prennent aux tripes, le reste de la lecture est calme. Agréable oui, mais bien trop calme à mon goût. 
Ce rythme irrégulier, en dents de scie, m'a fait alterner des phases de tensions extrêmes et de bâillements aux corneilles. Car oui, par moments, je me suis clairement ennuyée, allant même parfois jusqu'à lire en diagonale quelques passages. 

Donc voilà, c'est à la fois bien et pas bien. Je suis accro aux personnages, au monde de All Souls, à la richesse du récit, mais je suis aussi soûlée par les longueurs et et les passages d'inertie. Je pense que je coince un peu sur l'épaisseur du roman :/

En bref : Mitigée ? oui. Motivée à lire la suite ? Aussi. 


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Ce livre est un service-presse de : 
Résultat de recherche d'images pour "le livre de poche logo"