mardi 16 février 2016

Comme un livre ouvert de Liz Kessler

Hugo Roman, Collection New Way - 04 février 2016, Grand Format 306 pages
Disponible en eBook

Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s'inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe... Pourquoi n'est-ce pas Dylan, son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt Mademoiselle Murray, sa prof d'anglais ?

**Merci à Valentine et à la Collection New Way pour ce roman**



Cette romance est séparée en trois parties, correspondant à trois événements qui vont influencer la vie d'Ashleigh Walker, l'héroïne et la narratrice de ce récit. 
Ces trois événements marquants dans la vie d'Ash, vont lui permettre d'évoluer, de se comprendre, de se trouver...

Nous faisons la connaissance d'Ash alors qu'elle fête ses 17 ans. À cette occasion, elle rencontre Dylan, un lycéen également, qui devient rapidement son petit-ami. 
N'ayant jamais eu de véritable relation auparavant, c'est une première pour Ash. Cette nouvelle "idylle" lui permet surtout d'oublier l'ambiance morose de la maison. En effet, ses parents sont perpétuellement en guerre l'un contre l'autre, et Ash a de plus en plus de mal à supporter cette situation. 
À l'école, ce n'est pas beaucoup mieux, Ash n'a jamais été portée sur les études et elle est loin d'être une élève modèle.
Jusqu'à l'arrivée de Mlle Murray, la professeur de littérature. 
À l'écoute de ses élèves, Mlle Murray repère très vite le potentiel d'Ash et décide de l'initier à la littérature, de la motiver, de lui donner confiance en elle... bref, elle s'intéresse à elle. 
Cette proximité et cette nouvelle attention vont perturber Ash d'une façon inattendue...

C'est bien connu, l'adolescence est un cap délicat et difficile à passer. 
Où l'on se cherche, se découvre et on l'on peut facilement se perdre, si nous ne sommes pas bien entourés. 
Quand la vie de Ash part à vau l'eau et que plus rien ne va, elle trouve un soutien en la personne de Mlle Murray. Au fur et à mesure, leur relation devient plus intime et les sentiments d'Ash à l'égard de sa prof deviennent de plus en plus confus et troubles.

Je m'attendais à une romance homosexuelle pure et dure, alors qu'au final, nous sommes plus dans le questionnement et la découverte de soi. 

Le thème est bien amené, mais parfois abordé avec bien trop de légèreté et facilité. Pas sûre que dans la vie réelle les choses se décantent aussi facilement. 
Du coup, je n'ai pas été totalement emportée par ma lecture. Elle est bien, se lit vite (c'est même très agréable à lire en fait), mais il m'a manqué un je-ne-sais-quoi pour en faire une lecture intense. 

Ce livre est un service-presse de