mardi 2 février 2016

Diary of rebirth T1 Apprivoiser de Bridget Page

Auto-éditions, 12 décembre 2015, 404 pages, 
version papier disponible ici et numérique ici




Annabelle Maury a vécu l’innommable. Cloîtrée dans son monde, peuplé de cauchemars, elle n’attend plus rien de la vie. D'autant que les loups rôdent toujours...
Greg Delcourt est un homme désabusé. Il a perdu confiance en l’être humain, et surtout en l’amour. Il s’étourdit dans les relations d’un soir, se refusant à ressentir le moindre sentiment.
Ces deux êtres torturés, fuyant le monde et ses dangers, vont pourtant se rencontrer et s'apprivoiser.
Greg saura-t-il lui redonner gout à la vie et la tirer des griffes de la horde ?
Annabelle pourra-t-elle lui rendre ce qu'il pense avoir définitivement perdu : son cœur et son âme ?

Laissez-vous enivrer par leur histoire, celle qu'ils vous content, à tour de rôle. L'histoire bouleversante d'une renaissance et d'une rédemption.


 Avant tout, je tiens à remercier Bridget pour cette magnifique lecture !

Allez savoir pourquoi, avant de commencer ma lecture, je m'imaginais partir au cœur d'une histoire où les loups (garous) mèneraient la danse. Peut-être les mots loups, griffes, horde m'ont-ils induite en erreur ?

De loups-garous, il n'en est point question ici mais de monstres oui,  mais humains !!!

Annabelle est une jeune femme de 22 ans qui, il y a 5 ans de cela, a été enlevée, violée, torturée et laissée pour morte sur un chemin de campagne par 4 individus... Je ne trouve même pas les mots pour qualifier ces rebuts de l'humanité !
Après 3 mois de coma, elle retourne chez elle et pendant 5 longues années, elle va vivre cloîtrée, coupée de tous et de tout ! Ses nuits sont peuplées de cauchemars et ses journées ne sont pas beaucoup plus réjouissantes.
Greg est un jeune homme de 28 ans, chef (doué) d'une entreprise et homme à femmes. Un vrai cliché ambulant, un véritable (passez-moi le mot) connard, pour qui, toute femme est bonne à baiser, qui a un égo aussi surdimensionné que son  sexe (dixit lui-même), en bref comme le résume si bien son ami Frank, c'est un sérial-baiseur !
La rencontre improbable entre ces deux êtres que tout oppose va être une révélation pour chacun.

Dès ma lecture finie, je me devais de rédiger tout de suite ma chronique pour rendre le mieux possible les émotions qui m'ont secouée pendant le récit !

Et des émotions, j'en ai eu !!!

Tout commence par l'horreur pour le drame vécu par Annabelle, son courage, car il en faut pour continuer à vivre après ça !!! Ensuite l'incompréhension vis-à-vis de tels actes odieux et barbares. A la lecture, je n'avais qu'une seule envie en pensant à ces monstres : celle de les atomiser, de les pulvériser, d'hacher menu-menu leurs attributs masculins. En bref, les éliminer une bonne fois pour toutes avec le plus de souffrances possibles !!


La consternation aussi en découvrant Greg ! Bon, il n'a pas toujours était comme ça, mais, froissé par le manque d'admiration d'Annabelle pour sa petite personne, il n'hésitera pas à le lui faire payer de bien triste façon Mais son attitude va très rapidement changer et il va se découvrir un cœur qu'il croyait ne plus posséder.

Et ensuite, la frustration, je ne me souvenais plus que ce roman était un premier tome et alors que l'on évolue tout doucement vers (ce que je pensais être) un heureux dénouement,

Bardaf !!!

Le livre s'achève d'une façon ... je ne vous dis pas, j'en suis encore toute bouleversée !


Et très en colère sur toi Bridget pour m'avoir laissée dans un tel état de frustration, de rage et de plein d'autres choses !!! ^^


Diary of rebirth que j'ai traduit dans ma petite tête par Le journal d'une renaissance est vraiment le récit d'une nouvelle naissance pour ces deux êtres marqués par la vie et qui décident, suite à leur rencontre de (tenter) de renaître à une nouvelle vie.

Une lecture bouleversante, émouvante, tellement cruelle par moment et qui vous prend aux tripes !

Le tome 2 est paru le 14 janvier et je n'attends qu'une chose, poursuivre l'histoire de ces deux êtres tourmentés !