mardi 9 février 2016

Le Dôme T1, La loi du Dôme de Sarah Crossan

Bayard Éditions, 13 janvier 2016 - Grand Format 437 pages

Dans un monde privé d'air, la vie ne tient plus qu'à un souffle. Alina, Quinn et Bea sont prêts à se battre pour gagner le droit de respirer librement... Les arbres ont été éliminés de la terre et l'oxygène s'est raréfié, provoquant des millions de morts... Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s'est constitué autour d'un Etat totalitaire et d'une société, Respirer Inc. qui contrôle l'air que les habitants respirent. Tout en haut de l'échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l'oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d'air qu'ils respirent... Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l'intérieur du Dôme. Elle est en danger et doit fuir, à l'extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une auxiliaire, partis camper hors du Dôme, et leur demande de l'aide...

**Merci aux Éditions Bayard pour ce roman**

La surpopulation de l'Homme a fini par engendrer la déforestation totale de la planète. Malheureusement, sans arbres, le taux d'oxygène de la Terre est descendu en flèche, l'air s'est tellement raréfié que les hommes sont morts par millions. 
Les  maigres survivants s'en sont sortis grâce à Respire Inc. Une entreprise qui a créé le Dôme sous lequel ils vivent tous dorénavant, et surtout elle leur fournit l'air nécessaire à leur survie. 
Respire Inc a le total contrôle sur tout, puisque ce sont ses dirigeants qui contrôlent l'apport d'air et le distribuent moyennant une taxe. 
Ainsi est né un gouvernement totalitaire où les Premiums (les plus riches) règnent en maîtres et où le reste de la population, les Auxilaires, triment à se payer le minimum d'air pour survivre. 

Ce récit est narré à trois voix (en alternance à chaque chapitre), celles de Béa, Alina et Quinn, trois jeunes adolescents de 16 ans, vivant sous le Dôme. 
 Béa et Quinn  se connaissent depuis des années et sont meilleurs amis. Quinn est un Premims, c'est même le fils d'un dirigeant de Respire Inc. Quant à Béa, c'est une Auxiliaire. Leur statut est donc différent, mais cela n'a jamais été un problème pour eux, il n'y a pas de barrière entre eux, sauf peut-être le fait que Béa éprouve plus qu'une simple amitié pour Quinn et que ce dernier, trop obnubilé par les autres filles, ne le remarque même pas. 
C'est lors d'une sortie sur les Terres Exterieurs (c'est-à-dire en dehors du Dôme) qu'ils vont faire la connaissance d'Alina. 
Alina fait partie de la Résistance - les RATs, comme les appelle le gouvernement. Après une mission ratée, Alina est en danger en restant à l'intérieur du Dôme et elle doit s'enfuir au plus vite. 
Comme son joli minois a tapé dans l'œil de Quinn, il accepte - avec plaisir - de l'aider à passer le check-point pour les Terres Extérieurs. 
Et c'est comme ça que tout commence... ce que l'on appelle communément l'effet papillon : la rencontre de ces trois personnages et leurs agissements, vont se répercuter au sein du Dôme, du gouvernement et de la Résistance. Et il faudra en payer les conséquences...

Si les premières pages du récit plantent le décor, l'action et les rebondissements ne tardent pas à venir.
Plus nous progressons dans l'histoire, plus la tension croît. Car une fois la mise en place de l'histoire faite, nous n'avons plus une minute de répit. C'est très intense. Les rebondissements nous saisissent et nous font engloutir les pages au plus vite. Il y a un suspense qui nous tient en éveil jusqu'au bout ! 
C'est un premier tome palpitant qui nous procure moult sensations. 

De plus, les personnages, même s'ils ne m'ont pas plu du premier coup, sont vraiment attachants. 
Alina peut paraître dure et froide, mais se dévoile plus en fin de roman. Béa, elle, est vraiment top, elle est douce, altruiste et intelligente (c'est la seule qui m'a plu d'emblée). Quant à Quinn, son comportement quelque peu immature et crédule, m'a agacée au départ, mais paradoxalement, c'est aussi  ce qui m'a attendri. Ce n'est pas le super-héros "parfait", mais un garçon normal, terriblement touchant

En bref ? Un premier tome qui m'a plus que convaincue ! J'ai hâte d'avoir la suite qui promet d'être tout aussi passionnante.

Ce livre est un service-presse de :