vendredi 26 février 2016

Sword Art Online T2, Fairy Dance de Riki Kawahara

Ofelbe Éditions, 25 juin 2015 - Grand Format 446 pages

amoureux à l'intérieur de SAO ne se réveille malheureusement pas de son long coma...
Kazuto se rend à l'hôpital autant qu'il le peut pour veiller sur elle, soutenu par sa soeur Suguha. 
C'est lors d'une de ces visites que Kazuto apprend de la bouche même de Nobuyuki Sugô, un ingénieur-programmeur, que ce dernier est sur le point de se marier avec Asuna sans attendre son réveil.
Au même moment, Agil, un ancien compagnon de lutte de Kazuto, lui signale qu'un avatar ressemblant étrangement à Asuna, serait retenu prisonnier dans un nouveau VRMMO qui fait fureur : «ALfheim Online» !

**Merci à Guillaume et aux Éditions Ofelbe pour ce roman**

J'avais déjà adoré le tome 1 de SAO et ce deuxième volet confirme mon mini coup de cœur pour cette série ! C'est excellent ! 

Ce deuxième volet est dans la continuité du premier. 
**spoiler tome 1** Kazuto (dit Kirito dans le jeu) est sorti vainqueur du jeu SAO, après deux ans de lutte acharnée pour échapper au monde virtuel et retourner à la réalité. 
Pendant ces deux années d'emprisonnement dans l'Aincrad, sa sœur, Suguha, a pris soin de lui et ses sentiments se sont renforcés. Elle se sent plus proche de Kazuto et veut l'aider dans cette épreuve. 
Malheureusement, le cœur de Kazuto est brisé, si lui s'en est sorti indemne, ce n'est pas le cas de sa compagne dans le jeu, celle dont il est tombé fou amoureux : Asuna. 
Cela fait deux mois maintenant que Kazuto est revenu à la réalité, mais Asuna, elle,  est toujours plongée dans le coma. 
Pire, Sûgo, un ingénieur ambitieux et sans morale, employé par RECT (une entreprise qui conçoit les nouveaux jeux d'immersion totale), dont le PDG n'est autre que le père d'Asuna, a décidé de profiter de son coma pour l'épouser. Il sait pertinemment qu'elle, réveillée, jamais elle n'accepterait, puisqu'elle le hait ! Mais, qui ne dit mot, consent... Ce coma prolongé fait bien ses affaires...
Kazuto effondré par cette nouvelle, apprend au même moment qu'un avatar ressemblant étrangement à Asuna serait retenu captif au sein d'ALfheim Oneline, le nouveau jeu d'immersion de la société RECT ! 
Bien décidé à sauver sa belle, Kazuto n'hésite pas à replonger dans le monde virtuel...

Dans ce tome, nous oscillons entre réalité et virtuel, puisque le nouveau jeu ALfheim, un monde elfique, bien différent de ce qu'à connu Kirito avec l'Aincrad, n'a pas les mêmes règles et surtout, il possède bien, lui, un bouton "déconnexion" permettant de stopper le jeu et de revenir à la réalité. De plus, si l'avatar meurt dans le jeu, il ne meurt pas pour autant dans la vie réelle cette fois-ci. 
Malgré tout, l'enjeu est primordial pour Kazuto ! Il doit libérer Asuna et la tache s'avère bien plus compliquée qu'il n'y paraît. 
Dans sa nouvelle quête, il fera la connaissance de Leafa, une jeune Sylphe, qui l'accompagnera dans son périple. 

Si Kirito est en immersion totale dans le jeu, je peux dire que nous, lecteurs, le sommes également dans cette lecture ! 
J'ai dévoré ce deuxième volet. Tout aussi riche en action, rebondissements et émotions ! 

Je suis fan de l'objet-livre qui est, une nouvelle fois, sublime ! Les illustrations qui agrémentent le roman sont superbes et donnent encore plus de cachet au récit.
Je suis fan de l'histoire qui, si elle garde le même ton que le premier tome, innove par un univers nouveau et une trame originale. 
Et enfin, je suis fan des personnages. Ils sont réellement bien travaillés et leurs émotions nous touchent de plein fouet ! Une mention toute particulière pour Kirito (ou Kazuto, peu importe son nom) qui est extra !

En bref ? Un tome complet. Action, suspens, rebondissements et émotions intenses sont de la partie pour ce nouvel opus. 

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente 

Ce livre est un service-presse de :