dimanche 27 mars 2016

Colocs (et rien d'autre) d'Emily Blaine

Harlequin, 01 mars 2016 - Grand Format 364 pages
Disponible en eBook

Il paraît que les opposés s'attirent . Il paraît que qui se ressemble s'assemble . Il paraît que les Jedi préfèrent les blondes. Et il paraît aussi qu'on évite les otites en se fourrant un oignon dans l'oreille. Les proverbes, Ashley s'en méfie depuis qu'elle a eu l'occasion de constater qu'un de perdu, c'était un de perdu. Mais, depuis que Ben est entré dans sa vie et s'est installé dans l'appartement qu'elle partageait jusque-là avec sa meilleure amie, elle en viendrait presque à accepter l'idée qu'elle n'est pas condamnée à passer toute son existence en solitaire. Ben est si drôle, Ben est si touchant, Ben est si... Ben est un ami. Et il doit le rester. L'amour, ça finit toujours mal, et il est hors de question de risquer leur amitié pour une relation sans lendemain. Pour elle, c'est clair, ils sont amis. Et colocs. Et rien d'autre. Mais il paraît que Ben ne l'entend pas de cette façon...
**Merci à Mélanie et aux Éditions Harlequin pour ce roman**

C'est toujours un grand bonheur de retrouver la plume d'Emily Blaine et ça l'est d'autant plus lorsqu'il s'agit de retrouver nos héros des Colocs. 
Le premier tome a été un gros coup de cœur et si celui-ci ne l'est pas, il n'en reste pas moins une très belle lecture. 

Dans ce tome, nous suivons l'histoire (par une narration à double voix)  d'Ashley,  la meilleure amie déjantée de Maddie, et de Benjamin, l'ami discret et timide de Connor. 

Elle, c'est l'exubérance, la passion, la folie, l'insouciance. Elle a l'habitude de mener sa barque en solitaire, c'est un électron libre qui ne sait pas ce que veut dire le mot stabilité. 
Quoique, depuis qu'elle est en colocation avec Benjamin, soit six mois maintenant, elle constate que se poser fait du bien. Et auprès de Ben, elle se sent en confiance (chose rare !). 

Lui, c'est... tout l'inverse d'Ashley. Il est calme, timide, guindé et poli. 
Ce  roi de la pâtisserie n'est pas du genre à avoir une relation sans lendemain - là où, bien évidemment, Ashley n'y voit aucune objection. Il se sent vite intimidé et mal à aise lorsque l'attention se porte sur lui et s'empourpre jusqu'aux oreilles à la moindre réflexion (au plus grand bonheur d'Ashley qui ne se lasse jamais de le faire rougir.)
Leurs caractères sont en totale opposition... le jour et la nuit. 
Pourtant, Benjamin et Ashley  s'entendent comme larrons en foire ! Depuis ces quelques mois qu'ils se côtoient, une forte complicité s'est instaurée entre eux. Ils plaisantent, se taquinent, se chamaillent.. toujours dans la bonne humeur. Ces deux-là s'entendent vraiment, vraiment bien ! Mais pas que !!
Et c'est bien ça le problème. Car, ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? 
Tels des aimants, ils sont aussi physiquement attirés l'un par l'autre. L'attraction est forte et puissante. ils se veulent, se cherchent et il n'est pas rare que leurs taquineries dérapent... alors pourquoi ne pas céder ? 

Pour la première fois de sa vie Ashley a un semblant de stabilité, elle aime sa vie auprès de Benjamin et ce sentiment de sécurité qu'il lui inspire. Mais si elle cède à ses avances, n'est-elle pas assurée de le perdre ? Parce que ça finit toujours mal lorsque les sentiments s'en mêlent, non ? 
Commence alors entre eux, un petit jeu du chat et de la souris... je te cherche, tu me cherches, on se cherche... Cédera ? Cédera pas ?

Colocs (et rien d'autre) est une bouffée de bonne humeur et de fraîcheur. 
L'auteur trouve toujours le ton juste pour distiller les émotions quelles qu'elles soient. On rit, on sourit (beaucoup) et les papillons au ventre sont également au rendez-vous. 

Si comme souvent dans ce genre de romance, il n'y a pas vraiment d'intrigue ou de grands rebondissements, puisque tout est prévisible, ça n'en reste pas moins une lecture addictive. La plume d'Emily Blaine et nos héros en sont pour beaucoup ! Même si parfois, il est vrai, j'ai trouvé que ces derniers étaient un peu trop caricaturés à mon goût.

En bref ? Sans être un coup de cœur cette fois-ci, j'ai passé un super moment en compagnie de Benjamin et Ashley.


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente